Témoignage d’amitié : Eric Radford compose la musique du programme libre d’un autre champion du monde, son ami Patrick Chan

La musique, judicieusement intitulée A Journey, était aussi inattendue qu’inspirante pour Patrick Chan, un merveilleux morceau envoûtant composé par un champion du monde pour un autre.

À peine un mois s’est écoulé depuis que les amis et coéquipiers de l’équipe nationale, Patrick Chan et Eric Radford, sont retournés d’une soirée décontractée à St. John’s, Terre-Neuve, durant le Sommet des glaces de Patinage Canada. Musicien accompli et double champion du monde en titre de patinage en couple avec Meagan Duhamel, Eric s’est assis à un piano dans le hall de l’hôtel et, inopinément, s’est mis à jouer.

A photo posted by Eric Radford (@ericradford85) on

Les moments qui ont suivi se sont avérés un éveil en quelque sorte pour Patrick, le triple champion du monde qui avait tenté de trouver, en vain, la musique parfaite pour son programme libre.

Jusqu’à ce moment.

« J’ai immédiatement commencé à écouter ce qu’il jouait », a déclaré Patrick. « Je ne pouvais croire à quel point le morceau était magnifique et je lui ai demandé s’il l’avait composé. Il a répondu que oui, c’était le sien. »

« Je lui ai dit de continuer à jouer. Je me suis dit « Oh, mon Dieu ! », c’était exactement ce que je cherchais. De parfaits étrangers venaient l’entendre jouer. C’était incroyable. »

« Je lui ai donc demandé s’il pouvait m’envoyer quelques morceaux que je pourrais prendre en considération pour un programme. »

Quelques jours plus tard, a dit Patrick, Eric lui a envoyé cinq morceaux de musique pour qu’il les écoute. Incapable de contenir son enthousiasme, Patrick a acheminé les morceaux à son entraîneure Kathy Johnson, refusant de lui dire qui avait composé la musique. Il voulait simplement qu’elle les écoute.

C’est ce qu’elle a fait et, comme Patrick, elle en est tombée amoureuse.

« Kathy a adoré la musique. À partir de là, nous avons progressé là où nous nous trouvons à présent. Ce fut sensationnel. »

« Le programme s’est presque chorégraphié lui-même. »

Non que cela soit nécessaire étant donné que Patrick fait à nouveau équipe avec le chorégraphe de renommée mondiale David Wilson, l’un des meilleurs du domaine.

« Après une période hors-saison aussi courte, c’est difficile de retourner à la patinoire, d’essayer de se concentrer et de faire preuve de créativité », a avoué Patrick. « Je trouve que ce processus peut parfois être difficile et, ainsi, le fait de travailler avec David, qui offre beaucoup de soutien, rend le processus amusant et créatif. C’est tout simplement superbe de travailler avec lui. »

Patrick exécutera le programme aux Internationaux Patinage Canada, sa première affectation du Grand Prix ISU de l’année. Meagan et Eric défendront aussi leurs titres à l’événement qui aura lieu à Mississauga, en Ontario, en octobre prochain.

Eric avait auparavant composé Tribute, en l’honneur de son entraîneur de longue date Paul Wirtz, qui est décédé en 2006. Meagan et Eric ont utilisé cette musique pour leur programme court pendant la saison des Jeux olympiques d’hiver de Sochi, en 2014.

Travaillant au produit final pour Patrick, Eric est retourné en studio et a fusionné les deux morceaux de musique – l’un interprété avec des instruments à cordes et l’autre seulement au piano.

« Quand j’ai tout d’abord regardé Patrick patiner au son de la musique (sur vidéo), ce qui m’a fait le plus sourire a été la façon dont David a saisi les éléments plus complexes », a soutenu Eric. « L’originalité de David à titre de chorégraphe et les habiletés de patinage de Patrick font d’eux l’équipe ultime. »

« Notre amitié a vraiment grandi ces deux dernières années, surtout depuis les Jeux olympiques de Sotchi », a affirmé Eric à propos de ses liens avec Patrick.

« Quand j’ai appris que Patrick allait utiliser ma musique, c’était comme gagner pour moi un championnat du monde. J’espère qu’il pourra trouver une sérénité, quelque chose de spécial, dans la musique. »

C’est une saison différente des autres pour Patrick, à la recherche d’un neuvième titre canadien – et d’un quatrième titre mondial. De retour à la compétition la saison dernière, à la suite d’une année sabbatique, Patrick est déterminé à ne pas exercer plus de pression sur lui-même au début d’une nouvelle saison. Le but, comme toujours, sera de gravir les marches du podium, mais Patrick ne mettra pas l’accent autant sur les résultats que sur sa croissance comme patineur, performeur et personne.

« Pour moi, le mouvement est une question de processus et de croissance individuelle », a-t-il ajouté. « Ce programme et la musique d’Eric me permettent de m’épanouir en tant que patineur, à m’exprimer de différentes façons que personne ne comprendra jamais. C’est beaucoup pour en tirer un gain personnel, un gain égoïste, ce qui est bien.

« Je ne pense pas que je me suis donné suffisamment d’années pour le faire. Je crois que j’ai passé beaucoup d’années à essayer de plaire à tout le monde qui me regarde. »

Pour Patrick, il y a quelque chose de différent au sujet de cette saison.

C’est à propos de la musique et du parcours, pas nécessairement du classement ou même du podium.

« Ce n’est qu’une autre saison pour moi », admet Patrick. « Quand la musique joue et que je me trouve sur la glace par moi-même, c’est là que la magie se produit. Je ne veux pas en faire grand cas.

« C’est simplement une autre compétition pour laquelle je vais faire de mon mieux et j’espère avoir un effet positif sur la vie des gens. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *