Grosses notes pour Chan et Virtue/Moir dans un Grand Prix de l’UIP

PARIS – Le champion du monde Patrick Chan, de Toronto, a battu sa note record du monde dans le programme court, vendredi, pour se classer premier en simple masculin au Trophée Eric Bompard du Grand Prix de patinage artistique de l’UIP.

Plus tard, les champions olympiques Tessa Virtue, de London, en Ontario, et Scott Moir, d’Ilderton, en Ontario, ont obtenu une note record personnel pour leur danse courte pour aussi s’emparer du premier rang.

Chan a obtenu 98,52 points, ce qui a battu sa note record du monde précédente de 98,37 obtenue aux championnats du monde de mars dernier. Il a aussi amélioré sa note par plus de 10 points par rapport à Patinage Canada le mois dernier. La principale différence a été la réception réussie dans ses quadruple-triple sauts piqués, vendredi.

« Je ne me sentais pas complètement à mon meilleur, mais j’ai investi le travail et l’entraînement, a dit Chan. Quand vous faites cela, vous présentez une solide performance comme celle-ci. Je ne m’attendais pas à ce genre de notes si tôt dans la saison, mais cela ne change pas ma mentalité ou mon approche pour le restant de la saison. »

Yazuru Hanyu, du Japon, est deuxième avec 95,37 et Jason Brown, des É.-U., troisième avec 84,77.

En danse, Virtue et Moir ont obtenu 75,31 points pour éclipser leur meilleure note précédente de 75,12 établie au championnat des Quatre Continents la saison dernière. Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat, de France, sont deuxièmes avec 70,59 et Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov, de Russie, troisièmes avec 69,07.

À Patinage Canada, Virtue et Moir avaient éprouvé des difficultés avec leurs twizzles et ils ont modifié leur programme court au cours des trois dernières semaines à l’entraînement.

« Nous avons déplacé les twizzles plus tôt dans le programme, a dit Virtue. C’était un  peu risqué de les placer à la fin. Globalement l’agencement du programme est bien meilleur et nous avons beaucoup de vitesse à la fin du programme. »

Moir a dit que les changements ont été bénéfiques.

« Cela met plus de pression quand vous changez des choses, mais cela nous a conduit une coche plus haut, a-t-il dit. C’est normal de jongler avec les choses, spécialement en préparation pour les Jeux olympiques. Le programme court est une question d’exécution et ce sont les quatre éléments imposés qui nous inquiètent le plus. »

Nicole Orford, de Burnaby, en C.-B., et Thomas Williams, d’Okotoks, en Alberta, sont huitièmes.

En couples, Qing Pang et Jian Tong, de Chine, sont en tête avec 67,69 points. Les médaillés de bronze des championnats du monde Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, sont deuxièmes avec 66,07 et Vera Bazarova et Yuri Larionov, de Russie, troisièmes avec 65,67.

Natasha Purich, de Sherwood Park, en Alberta, et Mervin Tran, de Regina, sont sixièmes avec 55,89.

Amélie Lacoste, de Delson, au Québec, est septième à la suite du programme court féminin.

Les programmes libres auront lieu samedi dans les quatre épreuves.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *