Patinage Canada accueillera les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique 2023

OTTAWA (ONT.) – L’Union internationale de patinage (ISU) a décerné à Patinage Canada les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique 2023, qui auront lieu à Calgary, en Alberta. Cet événement prestigieux se tiendra à la patinoire WinSport, du Parc Olympique Canada, du 27 février au 5 mars 2023.

« Patinage Canada se réjouit de présenter un autre événement de premier ordre, les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique 2023, à Calgary, à la patinoire WinSport, du Parc Olympique Canada », a déclaré Debra Armstrong, chef de la direction générale de Patinage Canada. « Dans le passé, la ville de Calgary a été l’hôte d’événements couronnés de succès et Patinage Canada est persuadé que cet événement ne sera aucunement différent. Nous serons ravis d’accueillir les futures étoiles du patinage artistique, en 2023. »

Événement annuel, les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique se tiennent à différents endroits à travers le monde et mettent en vedette les meilleurs jeunes patineurs au niveau international, se disputant les titres mondiaux juniors en patinage en simple masculin et féminin, en patinage en couple et en danse sur glace.

Patinage Canada a de longs et illustres antécédents d’accueil d’événements sanctionnés par l’ISU, ayant déjà présenté les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique à cinq reprises. Ce sera la première fois que Calgary sera choisie pour la tenue de l’événement. Le Canada a été l’hôte de ces championnats à London (1981), Kitchener (1987, 2005), Hull (1992) et Saint John (1998).

« Calgary est une ville prééminente de sports d’hiver et nous sommes ravis d’accueillir les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique 2023 », a signalé Jeff Daniels, directeur général de Sport, culture et événements majeurs, de Tourism Calgary. « Nous avons eu le privilège de collaborer avec Patinage Canada à une excellente soumission et sommes heureux d’avoir été sélectionnés pour présenter l’événement, ayant des retombées économiques prévues de 8 millions de dollars pour notre ville. Non seulement des événements internationaux comme celui-ci offrent-ils des avantages pour soutenir la reprise de l’économie touristique de Calgary, mais ils comptent également des possibilités de promotion et de valorisation de la marque, qui mettent en valeur la position de Calgary comme ville hôte suprême du Canada. »

De plus amples renseignements sur les Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique 2023 seront fournis au cours des prochains mois.

 

Vanessa James et Eric Radford concourront ensemble en patinage en couple

OTTAWA (ONT.) – Vanessa James, âgée de 33 ans, de Scarborough, Ont., et Eric Radford, âgé de 36 ans, de Balmertown, Ont., ont formé un nouveau partenariat de patinage et concourront, pour le Canada, dans la discipline du patinage en couple, la saison prochaine. Les deux patineurs ont antérieurement concouru à l’échelon international avec différents partenaires, Vanessa représentant la France et Eric, comme membre de l’équipe nationale canadienne.

« M’associer à Eric représente une occasion de carrière très excitante. J’attends avec plaisir une saison pleine d’inspiration, de joie et de croissance personnelle », a déclaré Vanessa. « Nous avons hâte, tous deux, d’amorcer ce nouveau chapitre de notre vie. »

« Je me réjouis de ce nouveau partenariat avec Vanessa, de retourner sur la glace et de faire ce que nous aimons », a affirmé Eric. « Vanessa et moi sommes ravis d’avoir l’occasion de représenter le Canada, au cours de la prochaine saison, et nous ne pouvons attendre de voir ce que l’avenir réserve à notre partenariat. »

Vanessa et Eric n’ont pas participé à des compétitions cette saison. Champions européens de 2019, Vanessa et son ancien partenaire de patinage, Morgan Ciprés, ont remporté la médaille de bronze en patinage en couple aux Championnats du monde 2018 et représenté la France aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 et 2018. Vanessa et Morgan ont annoncé leur retraite en septembre 2019. Eric et son ancienne partenaire de patinage, Meagan Duhamel, sont des doubles champions du monde en patinage en couple (2015, 2016), ont remporté la médaille d’or olympique en 2018, dans l’épreuve par équipe, la médaille de bronze olympique en patinage en couple en 2018, en plus d’avoir été sept fois champions nationaux canadiens (2012‑2018). Meagan et Eric ont annoncé leur retraite en avril 2018.

La saison prochaine, Vanessa et Eric s’entraîneront au Québec, sous la direction de l’entraîneure Julie Marcotte, et l’équipe de patinage en couple attend avec impatience de représenter le Canada à des événements internationaux.

Veuillez faire parvenir toutes demandes de renseignements des médias à [email protected].

Photo :  Naskademini naskademini.com

Les athlètes canadiens acquièrent une précieuse expérience, alors que le Trophée mondial par équipe se termine au Japon

OSAKA, Japon – Samedi, le dernier chapitre a été rédigé, au cours d’une saison de patinage artistique sans précédent, lorsque Trophée mondial par équipe ISU s’est terminé au Japon.

Comme ils l’ont fait tout au long de l’événement de trois jours, les membres de l’équipe canadienne ont applaudi avec enthousiasme leurs coéquipiers, depuis leur banc d’équipe, les programmes libres de patinage en couple et de patinage en simple féminin concluant la compétition.

L’équipe canadienne a terminé l’événement de trois jours au sixième rang, avec un total de 57 points. L’équipe de Russie a remporté la médaille d’or, suivie des États-Unis avec l’argent et le Japon avec le bronze.

Cette semaine a marqué la septième édition du Trophée mondial par équipe, où les points d’équipe sont attribués en fonction du classement dans chaque épreuve. Les notes individuelles sont ensuite additionnées pour calculer la note totale de l’équipe. Les athlètes canadiens qui ont récemment participé aux récents Championnats du monde ISU de patinage artistique n’ont pas concouru au Trophée mondial par équipe, en raison des règlements canadiens en matière de quarantaine.

« Avoir l’occasion pour nos athlètes de prendre part au Trophée mondial par équipe et devant un public sur place a été une excellente façon de mettre fin à cette année, qui a été si difficile », a déclaré Mike Slipchuk, directeur de Haute performance de Patinage Canada. « Pour ces athlètes et ceux qui ont représenté le Canada aux championnats du monde, en Suède, ce sera une expérience de compétition inestimable, tandis qu’ils tourneront leur attention vers la saison olympique à venir. »

À ses sept participations au Trophée mondial par équipe, le Canada est monté trois fois sur le podium, remportant la médaille d’argent en 2009 et 2013 et la médaille de bronze en 2012.

Samedi, Alison Schumacher, de Tecumseh, Ont., a obtenu 111,98 points et terminé en huitième place dans le programme libre féminin. Gabrielle Daleman, de Newmarket, Ont., s’est classée dixième avec 107,30 points.

Anna Shcherbakova, de Russie, a accumulé 160,58 points et remporté l’épreuve. Kaori Sakamoto, du Japon, était deuxième, la Russe Elizaveta Tuktamysheva s’est classée troisième.

Dans le programme libre de patinage en couple, Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, de Lévis, Qc, ont mérité la sixième place avec 101,83 points. Les Russes Anastasia Mishina et Aleksandr Galliamov ont obtenu la première place dans l’épreuve, suivis des Américains Alexa Knierim et Brandon Frazier.

Équipe Canada était représentée par Gabrielle Daleman, Alison Schumacher, Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, Roman Sadovsky et Nam Nguyen (hommes), ainsi que Carolane Soucisse et Shane Firus (danse sur glace).

Pour voir les résultats finaux, veuillez visiter le site Web de l’ISU.

 

 

Les Canadiens toujours en sixième place au terme de la deuxième journée du Trophée mondial par équipe ISU

OSAKA, Japan – Le Canada est resté en sixième place, vendredi, alors que la deuxième journée du Trophée mondial par équipe 2021 a pris fin.

L’équipe canadienne compte un total de 42 points et se trouve 11 points derrière l’Italie pour la cinquième place, bien qu’il ne reste plus qu’une journée. Il s’agit de la première compétition internationale de l’année pour chaque membre d’Équipe Canada.

L’équipe de la Russie est passée en première place vendredi, avec 91 points, suivie des États‑Unis qui ont enregistré 83 points. Le Japon a maintenu sa troisième place avec 78 points.

Les points de l’équipe sont attribués en fonction du classement final, à la conclusion de chaque partie d’une épreuve (12 points pour avoir terminé en première place, 11 points pour la deuxième place et ainsi de suite). Les notes de chaque membre de l’équipe sont additionnées, afin de calculer la note totale de l’équipe.

L’événement, qui a commencé en 2009, se tient tous les deux ans. À ses six participations au Trophée mondial par équipe, avant cette saison, les Canadiens ont gravi trois fois les marches du podium, remportant plus récemment une médaille d’argent, en 2013.

L’épreuve de patinage en simple masculin s’est terminée vendredi. Roman Sadovsky, le champion chez les hommes des Championnats canadiens 2020, a obtenu 134,80 dans son programme libre et terminé en 10e place. Nam Nguyen, d’Ajax, Ont., double champion national champion, a mérité 133,04 points.

Le lendemain de sa victoire en première place dans le programme court masculin, le triple champion du monde, Nathan Chen, des États-Unis, a continué sur sa lancée, en remportant le programme libre avec 203,24 points. Yuzuru Hanyu, du Japon, occupe la deuxième place et Mikhail Kolyada, de Russie, est troisième.

Carolane Soucisse (Montréal, Qc) et Shane Firus (North Vancouver, C.-B.), les médaillés de bronze des Championnats canadiens 2020, ont aussi terminé leurs épreuves vendredi, par une sixième place en danse libre.

Les champions du monde Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, de Russie, ont remporté la danse libre, suivis de Charlene Guignard et Marco Fabbri, d’Italie. Les Américains Kaitlin Hawayek et Jean-Luc Baker se trouvent en troisième place.

Dans le programme court de patinage en couple, Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, de Lévis, Qc, ont accumulé 54,91 points et se trouvent en sixième place. Anastasia Mishina et Aleksandr Galliamov, de Russie, ont terminé avec 73,77 points et sont en tête à l’amorce du programme libre.

L’événement du Trophée mondial par équipe prend fin samedi, avec les programmes libres de patinage en couple et de patinage en simple féminin. Pour connaître les heures de début et les résultats, veuillez visiter le site Web de l’ISU.

 

Le Canada en sixième place au terme de la première journée du Trophée mondial par équipe ISU

OSAKA, Japon – Équipe Canada se trouve en sixième place au terme de la journée d’ouverture du Trophée mondial par équipe 2021.

Le Canada a accumulé 23 points à la première des trois journées de compétition et accuse un retard de deux points derrière l’Italie et de trois points après la France, en quatrième place.

La Russie a tôt fait de donner le rythme avec 49 points, suivie de près par les États‑Unis, comptant 47 points. Le Japon occupe la troisième place, avec 42 points.

Les concurrents exécutent deux programmes chacun et les points de l’équipe sont attribués en fonction du classement final (12 points pour avoir terminé en première place, 11 points pour la deuxième place et ainsi de suite). Les notes de chaque membre de l’équipe sont additionnées pour calculer la note totale de l’équipe.

Roman Sadovsky, de Vaughan, Ont., le champion en simple masculin des Championnats canadiens 2020, a obtenu 89,61 points dans le programme court masculin et se trouve en sixième place. Le double champion national, Nam Nguyen, d’Ajax, Ont. a mérité 66,89 points.

Le triple champion du monde, Nathan Chen, des États-Unis, est en tête avec 109 65 points, suivi du Japonais Yuzuru Hanyu (107,12 points) et de l’Américain Jason Brown (94,86 points).

La compétition s’est amorcée jeudi, avec la danse rythmique, et Carolane Soucisse (Montréal, Qc) et Shane Firus (North Vancouver, C.-B.) se sont classés en sixième place avec 65,06 points. Les champions du monde, Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, de Russie, ont pris les devants avec 86,66 points.

Dans le programme court féminin, la médaillée d’argent des Championnats canadiens 2020, Alison Schumacher (Tecumseh, Ont.) a terminé avec 59,19 points, pour une neuvième place. La double championne nationale, Gabrielle Daleman, est dixième avec 57,22 points. Deux patineuses russes occupent les deux premières places, soit Anna Shcherbakova en tête, suivie d’Elizaveta Tuktamysheva.

Le Canada a remporté sa dernière médaille au Trophée mondial par équipe en 2013, une médaille d’argent. L’événement, qui a commencé en 2009, se tient tous les deux ans.

La compétition reprend vendredi, avec le programme court de patinage en couple, la danse libre et le programme libre masculin. Pour tous les résultats, veuillez visiter le site Web de l’ISU.

 

Équipe Canada se rendra au Japon pour le Trophée mondial par équipe ISU

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada comptera une équipe de huit membres au Trophée mondial par équipe ISU 2021, qui aura lieu du 15 au 18 avril 2021, à Osaka, au Japon. L’équipe canadienne sera composée de deux inscriptions en patinage en simple féminin et masculin et d’une inscription en patinage en couple et en danse sur glace.

Sur la glace, à Osaka, se trouveront le champion du Défi Patinage Canada 2021 et des Championnats canadiens 2020, Roman Sadovsky, le champion canadien de 2019 et membre de l’équipe au Trophée mondial par équipe 2019, Nam Nguyen, la médaillée d’argent des Championnats canadiens 2020, Alison Schumacher, la médaillée d’argent de l’épreuve par équipe aux Jeux olympiques 2018, Gabrielle Daleman, les médaillés d’argent en patinage en couple du Défi Patinage Canada 2021, Lori-Ann Matte and Thierry Ferland et les médaillés de bronze en danse sur glace des Championnats canadiens 2020, Carolane Soucisse et Shane Firus.

Les pays occupant de la première à la sixième place dans les classements d’équipe de l’ISU se sont qualifiés pour l’événement. Équipe Canada se trouve en quatrième place au classement pour cette compétition. Les cinq autres pays, par ordre de qualification, sont les suivants : Russie, États-Unis, Japon, Italie et France. La Chine s’est qualifiée, mais n’enverra pas d’équipe et, ainsi, la France concourra.

Le Canada a remporté des médailles trois fois à cet événement, soit la médaille d’argent à l’événement inaugural en 2009, la médaille de bronze en 2012 et la médaille d’argent en 2013.

Mike Slipchuk, directeur, Haute performance de Patinage Canada, sera le chef de l’équipe canadienne. La physiothérapeute Shirley Kushner, de Westmount, Qc, représentera le personnel médical sur place à l’événement. Karen Butcher, de Greely, Ont., et Leslie Keen, de Vancouver, C-B., seront les officielles canadiennes à l’événement.

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez cliquer ici.

 

INSCRIPTIONS CANADIENNES AU TROPHÉE MONDIAL PAR ÉQUIPE ISU 2021

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Roman Sadovsky 21 ans Vaughan, Ont. York Region Skating Club Tracey Wainman/Grzegorz Filipowski
Hommes Nam Nguyen 22 ans Ajax, Ont. Richmond Hill Training Centre Robert Burk
Femmes Alison Schumacher 18 ans Tecumseh, Ont. Toronto Cricket, Skating and Curling Club Joey Russell/Tracy Wilson/Ghislain Briand
Femmes Gabrielle Daleman 23 ans Newmarket, Ont. Granite Club Lee Barkell
Patinage en couple Lori-Ann Matte/Thierry Ferland 21 ans / 23 ans Lévis, Qc / Lévis, Qc CPA St‑Romuald – St-Jean Lévis / CPA St‑Romuald – St-Jean Lévis Ian Connolly
Danse sur glace Carolane Soucisse/Shane Firus 26 ans / 27 ans Châteauguay, Qc / North Vancouver, C.‑B. CPA Repentigny/ CPA Repentigny Carol Lane/Juris Razgulajevs

 

PATINAGE CANADA ANNONCE SA CANDIDATURE POUR L’ACCUEIL DES CHAMPIONNATS DU MONDE ISU DE PATINAGE ARTISTIQUE 2024, À MONTRÉAL, AU QUÉBEC

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada a annoncé sa soumission officielle, en avril 2021, pour l’accueil des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2024, à Montréal, au Québec. Si cette soumission est acceptée, il s’agira de la onzième fois que le Canada accueille l’événement. La ville Montréal devait être l’hôte des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2020, mais ceux-ci ont été annulés une semaine avant leur début, en raison de la pandémie. Le Canada a accueilli pour la dernière fois l’illustre événement en 2013, à London, en Ontario.

Apogée de la saison annuelle de patinage artistique, les Championnats du monde ISU de patinage artistique sont tenus à divers endroits dans le monde, attirant plus de 300 millions de téléspectateurs, à l’échelle internationale, et mettant en vedette 200 des meilleurs athlètes de 50 pays dans quatre disciplines : hommes, femmes, patinage en couple et danse sur glace.

« Nous sommes ravis de proposer à l’Union internationale de patinage (ISU) la ville de Montréal, comme hôte des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2024. Le Canada a des antécédents d’accueil exceptionnels et nous serions honorés de présenter l’événement de 2024 », a déclaré Leanna Caron, présidente de Patinage Canada. « Compte tenu de la planification diligente des Championnats du monde 2020, toute l’équipe est prête à accueillir le monde entier à Montréal, en 2024. Nous sommes persuadés que conjointement avec tous les partenaires gouvernementaux et municipaux et Patinage Québec, nous mettrons en œuvre un excellent événement à Montréal. »

« La renommée des Championnats du monde ISU de patinage artistique n’est plus à faire. Je me réjouis que Montréal ait été choisie comme ville candidate au Canada pour les accueillir en 2024. Je tiens à souligner la contribution de Tourisme Montréal à cette réussite ainsi qu’à la mobilisation du milieu. Cet événement, attendu avec impatience, a tout ce qu’il faut pour remporter un franc succès et faire rayonner notre métropole. », a déclaré Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Conformément aux règlements de l’ISU, Patinage Canada proposera la ville de Montréal comme hôte et fournira les documents à l’appui, en avril 2021. L’hôte de 2024 sera déterminé par le conseil de l’ISU, dont la décision est attendue plus tard cette année.

Villes hôtes canadiennes précédentes :
● 1932 Montréal ● 1960 Vancouver ● 1972 Calgary ● 1978 Ottawa ● 1984 Ottawa ● 1990 Halifax ● 1996 Edmonton ● 2001 Vancouver ● 2006 Calgary ● 2013 London ● 2020 Montréal annulé

 

DÉBUT DE L’INSCRIPTION POUR LE SOMMET DES GLACES 2021

Chers membres et adhérents,

L’inscription a commencé pour le Sommet des glaces 2021 de Patinage Canada. Joignez-vous à des chefs de file communautaires de partout au pays et prenez part en ligne à ce congrès interactif et excitant. L’inscription comprendra toutes les activités préalables au congrès et celles du congrès, y compris l’assemblée générale annuelle de Patinage Canada.

« La dernière année a été difficile pour tous en raison de la pandémie », a déclaré Debra Armstrong, chef de la direction générale de Patinage Canada. « Nous sommes ravis de pouvoir tenir notre congrès annuel virtuellement et, ainsi, permettre à notre communauté du patinage de se rassembler en un seul endroit, à l’appui du développement continu de la base jusqu’au niveau international. Bien que nous ne puissions être ensemble en personne cette année, l’objectif de continuer à inspirer les Canadiens à vivre la joie du patinage nous unira tous. »

Le thème de l’événement de cette année est : Changement. Connexion. Communauté. Le forfait du Sommet des glaces 2021 offre un environnement virtuel interactif et engageant, qui compte une formation et une discussion globales avec de grands experts. Nous rendrons également hommage aux membres de notre communauté du patinage qui ont joué un rôle essentiel pendant la pandémie mondiale.

Le congrès de cette année débutera les 15 et 16 mai, par un séminaire pré‑congrès virtuel de patinage, présenté par la championne mondiale et olympique, Meagan Duhamel. Du 18 au 20 mai, des séances pré-congrès auront aussi lieu, y compris une séance de développement du leadership avec Henry Burris, triple champion de la Coupe Grey.

À compter du 21 mai, le salon professionnel et les kiosques d’exposants virtuels ouvriront, offrant une grande gamme de contenus de programmes et d’autres éléments.

Le Sommet des glaces débutera officiellement le 28 mai et notre assemblée générale annuelle se déroulera le 29 mai, à 10 h (HE).

Pour plus de renseignements sur la façon de vous inscrire, veuillez cliquer ici.

 

 

 

Piper Gilles et Paul Poirier médaillés de bronze et deux autres classements parmi les dix premières places pour le Canada, à la dernière journée à Stockholm

STOCKHOLM, Suède – Comme on le dirait, mission accomplie pour Piper Gilles et Paul Poirier.

Ayant clairement à l’esprit de gravir le podium, à leur arrivée en Suède, aux Championnats du monde ISU de patinage artistique, les champions en titre de danse sur glace des Championnats canadiens ont produit les résultats voulus au moment où ça comptait le plus, samedi. C’est avec des médailles de bronze autour du cou qu’ils reviendront au Canada.

Piper et Paul ont exécuté une danse libre envoûtante, au son de Both Sides Now, de Joni Mitchell, brisant leur record personnel de 130,98 points, pour un total de 214,35 points, aussi un record personnel, qui leur a mérité leur première médaille aux championnats du monde.

À moins de deux points du podium, en début de journée, Piper et Paul ont présenté un programme fascinant, qui a élevé leur classement à la troisième place, à moins d’un demi‑point des médaillés d’argent, Madison Hubbell et Zachary Donohue, des États-Unis (214,71 points). Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov (FSR) ont remporté la médaille d’or avec 221,17 points.

« Nous sommes absolument ravis de ce que nous avons accompli aujourd’hui », a déclaré Piper. « Malgré notre folle saison, comme celle de tout le monde… je suis tellement fière que nous avons persisté. Nous n’avons pas laissé l’incertitude nous mettre des bâtons dans les roues. Nous aimons simplement nous produire et patiner et je pense que c’est ce qui s’est dégagé sur la glace aujourd’hui. »

« Les mots me manquent, à vrai dire », a ajouté Paul. « C’est un résultat que nous attendions depuis longtemps, ce sont nos huitièmes championnats du monde ensemble et être en mesure d’y parvenir est un agréable soulagement. »

« Je suis sûr qu’une fois que nous aurons eu le temps de nous faire à l’idée et que nous serons de retour à la maison, avec le reste de notre équipe, ainsi qu’avec nos familles et amis, je pense que ce sera pour nous beaucoup plus réel. Ce que nous avons pu accomplir aujourd’hui est le produit des efforts de tant de personnes et nous voulons être en mesure de célébrer avec eux. »

Participant à leur première compétition internationale depuis l’automne 2019, Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen, de Montréal, Qc, ont obtenu 119,01 points dans leur danse libre pour se classer huitièmes, avec un total de 196,88 points.

Marjorie Lajoie (Boucherville, Qc) et Zachary Lagha (Saint-Hubert, Qc), les champions du monde juniors de 2019, ont connu d’impressionnants débuts aux championnats du monde seniors, terminant au 14e rang, avec 180,71 points.

Chez les hommes, Keegan Messing a accumulé 176,75 points dans son programme libre et terminé sixième, avec un total de 270,26 points, un nouveau record personnel. Sa prestation a été la meilleure en trois participations aux championnats du monde et a garanti au Canada deux places en simple masculin, aux Jeux olympiques d’hiver de l’an prochain.

Keegan a été le seul membre de l’équipe canadienne à concourir à une compétition internationale cette saison, dédiant sa médaille de bronze, à Skate America, à ses coéquipiers canadiens, en octobre.

Alors que son programme libre se terminait samedi, il a indiqué du doigt ses coéquipiers dans les gradins, brandissant plusieurs fois son poing dans les airs et a placé sa main sur son cœur. Alors qu’il attendait ses notes dans l’aire d’attente des résultats, Keegan a regardé dans la caméra et parlé à son meilleur ami et coéquipier, Nam Nguyen, au Canada.

« Nous avons réussi ensemble. Ensemble. Je t’aime bien, Nam », s’est-il exclamé.

« Je suis incroyablement heureux », a ajouté Keegan, quelques minutes plus tard. « Me trouver ici et exécuter ce genre de programme. J’ai dit avant de venir que Nam et moi allions le faire ensemble, et ensemble, nous l’avons fait. Il était là avec moi, dans les coulisses, sur la glace, et m’a donné la force d’accomplir ce programme. Je n’aurais pas pu le faire sans lui. »

Nathan Chen, des États-Unis, en troisième place après le programme court, a enregistré 222,03 points dans un programme libre sans faute, qui comptait cinq quadruples sauts, qui lui ont valu son troisième titre mondial d’affilée, en simple masculin, avec 320,88 points.

Pour Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen, ce fut un retour triomphal sur la scène internationale. Non seulement la pandémie a-t-elle supprimé la dernière saison, mais ils ont raté toute la saison 2020 alors que Nikolaj se remettait d’une opération au genou.

« Nous voulions tout simplement danser et donner un peu d’espoir à tout le monde », a signalé Laurence. « Nous sommes très fiers d’être ici et de représenter le Canada. »

« Nous sommes vraiment reconnaissants et tellement heureux de faire partie de cette sensationnelle équipe », a ajouté Nikolaj.

Équipe Canada a quitté la Suède avec une médaille et trois autres classements parmi les huit premiers. Plus tôt dans la semaine, Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro ont terminé en sixième place dans l’épreuve de patinage en couple.

Evelyn Walsh et Trennt Michaud ont obtenu une 12e place en patinage en couple, tandis que la médaillée de bronze des Championnats canadiens 2020, Madeline Schizas s’est classée au 13e rang, à ses débuts aux Championnats du monde. Emily Bausback, championne de patinage en simple féminin aux Championnats canadiens 2020, a raté par moins de deux points la qualification pour le programme libre féminin.

Pour les derniers résultats, veuillez visiter le site Web de l’ISU.

Fort début des équipes canadiennes de danse sur glace, Madeline Schizas termine en beauté sa première apparition aux Championnats du monde ISU de patinage artistique

STOCKHOLM, Suède – Les champions canadiens de danse sur glace, Piper Gilles et Paul Poirier, sont arrivés en Suède, visant une place sur le podium des Championnats du monde ISU de patinage artistique.

C’est un objectif qu’ils pourraient très bien atteindre.

Sur la glace internationale pour la première fois depuis plus d’un an, le duo de Toronto, Ont., a exécuté une élégante danse rythmique et mérité 83,37 points, ce qui les classe en quatrième place et à moins de deux points de la position pour la médaille de bronze.

Leurs compatriotes canadiens, Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen, de Montréal, Qc, se retrouvent également parmi les 10 premiers, en septième place avec 77,87 points. Marjorie Lajoie (Boucherville, Qc) et Zachary Lagha (Saint-Hubert, Qc), qui font leurs débuts aux championnats du monde, ont obtenu 72,00 points et figurent au 14e rang.

Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov (FSR) sont en tête avec 88,15 points, suivis des Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue, avec 86,05 points.

Patinant au son d’un pot-pourri de Mack et Mabel, Piper et Paul ont montré qu’ils sont prêts à disputer la médaille, bien qu’ils n’aient pas concouru à l’échelon international de la saison, en raison de la pandémie.

« Nous étions absolument ravis », s’est exclamée Piper. « Je pense que nous avons complètement confiance en notre entraînement et nos habiletés. Nous avons eu du plaisir à nous produire à nouveau et c’est la raison pour laquelle nous patinons. »

Aucun spectateur n’est permis à l’intérieur de l’Ericsson Globe, cette semaine, pour le plus grand événement du patinage artistique, mais Paul a admis qu’ils étaient tellement concentrés qu’ils n’ont pas remarqué le manque d’atmosphère, à l’intérieur de l’édifice.

« Je n’ai pas vraiment remarqué que c’était vide », a-t-il dit. « C’était vraiment l’un de ces programmes que nous exécutons comme si nous avions des œillères et vivons en fait la performance. Je n’ai pas vraiment remarqué quoi que ce soit en dehors de cela. »

Plus tard vendredi, Madeline Schizas, d’Oakville, Ont., a terminé en beauté ses débuts impressionnants aux championnats du monde. Contrairement à son époustouflant programme court, la patineuse âgée de 18 ans a lutté tout au long d’un programme libre difficile, accumulant 117,01 points pour terminer 13e dans l’épreuve féminine, avec 185,78 points. La médaillée de bronze des Championnats canadiens 2020 a plus que tenu tête aux meilleures patineuses au monde et affirmé que la semaine avait été une expérience d’apprentissage cruciale pour l’avenir.

« J’ai beaucoup appris cette semaine à propos de la compétition à un championnat, ce que je n’avais évidemment jamais fait », a signalé Madeline. « Je crois que j’avais de grandes attentes de moi-même, surtout après le programme court, sachant que je voulais me trouver parmi les dix premières. »

Ce fut un long chemin de retour à la scène internationale du patinage, pour Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen, les médaillés de bronze des Championnats canadiens 2019, qui ont raté la saison 2020 alors que Nikolaj se rétablissait d’une opération au genou. La pandémie a supprimé leur saison de compétition cette année, bien qu’ils aient participé à l’événement virtuel du Défi Patinage Canada 2021, en janvier, où ils ont terminé deuxièmes après Piper Gilles et Paul Poirier.

Après leur danse rythmique vendredi, on pouvait dénoter un peu de sentimentalité dans leur voix, après qu’ils eurent interprété pour la dernière fois leur programme de Bonnie et Clyde, un programme avec lequel ils ont un profond lien émotionnel.

« Nous sommes tellement heureux, tellement excités et tellement reconnaissants », a affirmé Nikolaj, avec soulagement. « Nous nous sommes vraiment bien sentis pendant l’événement, je me réveille tous les jours en pensant que je ne peux pas croire que nous sommes ici ».

« C’était un sincère adieu au programme, maintenant que c’est la dernière fois. Nous allons célébrer tout le dur travail que nous avons fait et, surtout, que nous sommes ici aujourd’hui et, espérons-le, partageons un peu d’espoir avec la communauté du patinage. »

« Nous nous sommes bien sentis », a ajouté Laurence. « Nous avons mis tellement d’amour dans ce programme, nous aimons être Bonnie et Clyde et les personnifier. »

Marjorie Lajoie et Zachary Lagha, les champions du monde juniors de 2019, ont été heureux de leurs débuts et attendent avec impatience leur danse libre, samedi.

« Ce fut une superbe expérience pour la danse courte, alors je suis assez contente de ce que nous avons accompli », a signalé Marjorie.

Le tandem ne se met pas de pression inutile, étant donné qu’ils participent aux championnats du monde pour la première fois.

« Je pense que la seule pression que nous avons, c’est celle que nous exerçons sur nous‑mêmes », a ajouté Zachary. « C’est notre première année et c’est tellement différent (au niveau senior). Donc, non, nous n’avons pas cette pression. »

La compétition se termine samedi, avec Keegan Messing, actuellement en cinquième place, qui exécutera son programme libre masculin, à 9 h 14 (HAE). La danse libre suivra, avec Marjorie Lajoie et Zachary Lagha à 13 h (HAE). Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen patineront à 14 h 16, suivis de Piper Gilles et Paul Poirier, à 14 h 46.

Pour tous les résultats, veuillez visiter le site Web de l’ISU.

Photo: ISU

Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro se ressaisissent pour égaler le meilleur classement de leur carrière aux Championnats du monde ISU de patinage artistique

STOCKHOLM, Suède – Pour Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro, quelle différence en une seule journée.

Moins de 24 heures après un programme court chancelant, à l’ouverture des Championnats du monde ISU de patinage artistique, les doubles champions de patinage en couple aux Championnats canadiens se sont ressaisis, avec un programme libre exceptionnel jeudi, obtenant 131,84 points pour un total de 195,29 points, qui leur a permis de passer de la dixième à la sixième place.

Le résultat correspond à leur meilleur classement antérieur aux championnats du monde, établi en 2018. Kirsten et Michael ont terminé parmi les huit premiers aux quatre championnats du monde auxquels ils ont concouru.

« Nous avons certainement patiné pour nous-mêmes aujourd’hui », a déclaré Kirsten. « Nous étions ravis de présenter ce programme et je pense que c’était quelque chose qui manquait (mercredi). Je pense que ça se dégageait de notre patinage. »

« Nous sommes certainement fiers de notre performance d’aujourd’hui, compte tenu des circonstances », a ajouté Michael. « Une très courte saison, beaucoup de choses à en tirer, beaucoup de leçons apprises au cours des deux derniers mois, que nous pourrons appliquer la saison prochaine. »

Quelques minutes avant que Kirsten et Michael ne se rendent sur la glace, Evelyn Walsh et Trennt Michaud ont exécuté leur propre programme libre solide, qui leur a valu 116,83 points et une 12e place, avec un total de 176,24 points.

« Nous étions vraiment excités et nous attendions avec hâte cette compétition », a affirmé Evelyn. « Non seulement un autre championnat du monde, mais juste une compétition cette saison. »

« Cette saison, dans différents pays, beaucoup de choses étaient différentes », a signalé Trennt. « Pour nous, au Canada, aucune compétition n’a eu lieu en raison de la pandémie, alors nous sommes vraiment reconnaissants d’être ici. »

Anastasia Mishina et Aleksandr Galliamov, représentant la Fédération russe de patinage artistique (FSR), ont remporté l’or en patinage en couple.

Plus tôt jeudi, Keegan Messing, la seule inscription canadienne à l’épreuve masculine, a accumulé 93,51 points pour son programme court et se trouve en cinquième place pour le programme libre de samedi.

Détenteur d’une double citoyenneté, américaine et canadienne, Keegan est le seul membre d’Équipe Canada qui a concouru au niveau international, la saison dernière, remportant la médaille de bronze, à Skate America, en octobre.

À sa troisième participation aux championnats du monde, Keegan, qui a terminé huitième en 2018 et quinzième en 2019, s’est dit satisfait de sa performance et tente de maîtriser ses émotions, cette semaine.

« J’essaie de patiner pour ma famille, pour la camaraderie de mon équipe, afin de pouvoir présenter ma meilleure performance et essayer d’être le moins nerveux possible », a fait remarquer Keegan. Et, j’espère juste que ce sera assez. »

Yuzuru Hanyu, du Japon, a obtenu 106,98 points et a tôt fait de donner le ton dans l’épreuve masculine.

Le programme court féminin a amorcé les championnats du monde, mercredi matin, et Madeline Schizas, d’Oakville, en Ontario, qui a fait ses débuts aux championnats du monde, a patiné avec de la glace dans les veines, marquant 68,77 points. Madeline, qui a célébré son 18anniversaire le mois dernier, se trouve en neuvième place avant le programme libre de vendredi.

« C’est mon deuxième événement international senior, donc c’était vraiment superbe de me mesurer aux compétitrices les mieux classées au monde », a avoué Madeline. « C’est absolument incroyable d’être ici, en compétition avec les meilleures au monde, et j’étais vraiment fière d’avoir bien patiné aujourd’hui. »

Emily Bausback, de New Westminster, C.-B., championne canadienne en simple féminin aux Championnats canadiens 2020, a également fait sa première participation aux championnats du monde et terminé au 27e rang, ratant la qualification pour le programme libre par seulement trois places.

« Ce fut une très belle expérience pour moi », a affirmé Emily. « J’étais très excité de l’entraînement préalable aux championnats du monde, mes tout premiers. C’est une expérience incroyable. C’est tout ce que j’imaginais. »

La compétition de danse sur glace débute vendredi matin, avec trois équipes représentant le Canada. Marjorie Lajoie et Zachary Lagha exécuteront leur danse rythmique à 8 h 47 (HAE), suivis de Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sørensen, à 9 h 7 et de Piper Gilles et Paul Poirier, à 10 h 22.

Le programme libre féminin suivra vendredi après-midi, avec Madeline Schizas qui doit patiner à 15 h 35 (HAE).

Canadiens en route pour la Suède, en vue des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2021

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada comptera huit inscriptions, ce qui représentera un total de 13 patineurs, aux Championnats du monde ISU de patinage artistique 2021. L’événement aura lieu du 22 au 28 mars 2032, à Stockholm, en Suède. Le Canada aura deux inscriptions en patinage en simple féminin, une inscription en patinage en simple masculin, deux inscriptions en patinage en couple et trois inscriptions en danse sur glace.

Keegan Messing, 29 ans, de Girdwood, Alaska, É.-U., sera la seule inscription canadienne dans la catégorie masculine. Il s’agira de sa troisième participation à cet événement, ayant terminé 15e en 2019. Cette saison, Keegan a remporté la médaille de bronze à Skate America 2020. Le triple médaillé des Championnats canadiens s’entraîne avec Ralph Burghart, à Anchorage, Ak, É.-U.

Madeline Schizas, 18 ans, d’Oakville, Ont., sera la première des deux Canadiennes concourant à l’événement. Ce sera la première fois qu’elle prendra part à cet événement. Madeline a remporté la médaille d’or au Défi Patinage Canada 2021, en janvier. Elle s’entraîne avec Nancy Lemaire et Derek Schmidt, à Milton, Ont.

Emily Bausback, 18 ans, de Vancouver, C.-B., sera la deuxième inscription canadienne chez les femmes. Elle concourra à cet événement pour la première fois. La championne des Championnats canadiens 2020 s’entraîne avec Joanne McLeod et Neil Wilson, à Burnaby, C.-B.

Kirsten Moore-Towers, 28 ans, de St. Catharines, Ont., et Michael Marinaro, 29 ans, de Sarnia, Ont., seront la première des deux inscriptions canadiennes en patinage en couple. Ce sera la quatrième fois qu’ils concourent aux Championnats du monde, s’étant classés en 7e place, en 2019. Les champions des Championnats canadiens 2020 s’entraînent avec Bruno Marcotte, Alison Purkiss et Brian Shales, à Oakville, Ont.

Evelyn Walsh, 19 ans, de London, Ont., et Trennt Michaud, 24 ans, de Trenton, Ont., seront la deuxième inscription canadienne en patinage en couple. Cet événement marquera leur deuxième participation aux Championnats du monde, ayant obtenu une 12e place, en 2019. Les médaillés d’argent des Championnats nationaux 2020 s’entraînent avec Alison Purkiss, Andrew Evans et Paul Macintosh, à Brantford, Ont.

Piper Gilles, 29 ans, de Toronto, Ont., et Paul Poirier, 29 ans, Unionville, Ont., seront la première des trois inscriptions canadiennes en danse sur glace. Ce sera la huitième fois qu’ils concourent à cet événement, ayant terminé au nombre des dix premiers classements les cinq dernières saisons consécutives. Les champions des Championnats canadiens 2020 s’entraînent avec Carol Lane, Juris Razgulajevs et Jon Lane, à Scarborough, Ont.

Laurence Fournier Beaudry, 28 ans, de Montréal, Qc, et Nikolaj Sørensen, 32 ans, de Montréal, Qc, seront la deuxième inscription canadienne en danse sur glace. Ce sera leur deuxième participation à cet événement, ayant obtenu une 10e place, en 2019. Les médaillés d’argent du Défi Patinage Canada 2021 s’entraînent avec Marie-France Dubreuil, Patrice Lauzon, Romain Haguenauer, Josée Piché, Samuel Chouinard, Émilie Josset et Benjamin Brisebois.

Marjorie Lajoie, 20 ans, de Boucherville, Qc, et Zachary Lagha, 21 ans, de Saint-Hubert, Qc, seront la troisième inscription en danse sur glace. Il s’agira de la première fois qu’ils concourront à cet événement. Les champions des Championnats du monde juniors 2019 s’entraînent avec Marie-France Dubreuil, Patrice Lauzon, Romain Haguenauer, Pascal Denis et Josée Piché, à Montréal, Qc.

Mike Slipchuk, directeur, Haute performance, de Patinage Canada, et Shae Zukiwsky, Ph. D., directeur principal, Excellence de la performance, seront les chefs d’équipe à l’événement. La physiothérapeute Paige Larson, de North Vancouver, C.-B., et Dr Ghislaine Robert, de Seattle, WA., représenteront le personnel médical canadien sur place. Leanna Caron, présidente de Patinage Canada, y assistera aussi.

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez visiter isu.org ou https://stockholm2021.se/.

 

INSCRIPTIONS CANADIENNES AUX CHAMPIONNATS DU MONDE ISU DE PATINAGE ARTISTIQUE 2021

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Keegan Messing 29 ans Girdwood, Ak, É.-U. CPA Ice Palace Ralph Burghart
Femmes Madeline Schizas 18 ans Oakville, Ont. CP Milton Nancy Lemaire/Derek Schmidt
Femmes Emily Bausback 18 ans Vancouver, C.‑B. Champs International Skating Centre of BC Joanne McLeod/Neil Wilson
Patinage en couple Kirsten Moore-Towers/Michael Marinaro 28 ans / 29 ans St. Catharines, Ont./Sarnia, Ont. Skate Oakville/Skate Oakville Bruno Marcotte/Alison Purkiss/Brian Shales
Patinage en couple Evelyn Walsh/Trennt Michaud 19 ans / 24 ans London, Ont./Trenton, Ont. CP London /CP Trenton Alison Purkiss/Andrew Evans/Paul Macintosh
Danse sur glace Piper Gilles/Paul Poirier 29 ans / 29 ans Toronto, Ont./Unionville, Ont. Ice Dance Elite/ CPA Scarboro Carol Lane/Juris Razgulajevs/Jon Lane
Danse sur glace Laurence Fournier Beaudry/Nikolaj Sørensen 28 ans / 32 ans Montréal, Qc / Montréal, Qc CPA Ville de Mont-Royal/ CPA Ville de Mont-Royal Marie-France Dubreuil/Patrice Lauzon/Romain Haguenauer/ Josée Piché/Samuel Chouinard/Émilie Josset/Benjamin Brisebois
Danse sur glace Marjorie Lajoie/Zachary Lagha 20 ans / 21 ans Boucherville, Qc / Saint-Hubert, Qc CPA Boucherville/CPA Saint-Lambert Marie-France Dubreuil/Patrice Lauzon/Romain Haguenauer/Pascal Denis/ Josée Piché