Duhamel et Radford sont deuxièmes après le programme court aux championnats du monde

SAITAMA, Japon – Meaghan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, viseront la médaille d’or aux championnats du monde de patinage artistique de l’UIP après s’être classés deuxièmes, mercredi, dans le programme court en couples.

Les médaillés olympiques de bronze Aliona Savchenko et Robin Szolkowy, d’Allemagne, détiennent une mince avance avec 79,02 points, tout juste devant les champions canadiens avec 77,01 – leur meilleure note de la saison. Ksenia Stolbova et Fedor Klimov, de Russie, sont troisièmes avec 76,15. Moins de huit points séparent les cinq premiers.

« C’était fantastique, a dit Radford, qui a remporté la médaille de bronze aux championnats du monde de l’an dernier avec Duhamel. Nous aimerions patiner comme cela tout le temps. La majorité de cette saison nous avons essayé très fort de satisfaire tout le monde et de nous battre pour chaque point. Aujourd’hui nous étions beaucoup plus détendus et cela nous a placés à un endroit parfait avant le programme libre. »

Aux Jeux, Duhamel et Radford ont aidé le Canada à remporter la médaille d’argent dans l’épreuve par équipe et ont terminé septièmes en couples.

« Nous sommes revenus des Jeux olympiques avec la sensation que nous avions atteint tous nos objectifs, a dit Duhamel. Nous sommes très à l’aise mais à partir de ce moment nous allons concourir pour nous et ne plus nous inquiéter de chaque petit point. »

Kirsten Moore-Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Dylan Moscovitch, de Toronto, sont sixièmes avec 69,31 et Paige Lawrence, de Kennedy, en Saskatchewan, et Rudi Swiegers, de Kipling, en Saskatchewan,  12es avec 59,84. Il y a 23 couples participants. Les trois couples canadiens ont participé aux Jeux olympiques d’hiver le mois dernier à Sotchi.

Moore-Towers et Moscovitch ont aussi contribué à la médaille d’argent par équipe du Canada aux Jeux olympiques et se sont classés cinquièmes en couples. Mercredi, le fait saillant a été de réussir une spirale de la mort de niveau trois pour la première fois.

« Nous avons travaillé fort toute la saison pour porter notre spirale de la mort au niveau trois, a dit Moore-Towers. C’était bon de patiner le programme proprement une dernière fois. Tous ces entraînements ont rapporté. »

« Je me sentais bien, calme et confiant, a ajouté Moscovitch. La sensation en patinant était bonne. Notre objectif est de patiner des programmes propres et nous en avons fait la moitié. »

Pour Lawrence et Swiegers c’est une autre précieuse expérience internationale.

« Nous n’avons jamais participé aux championnats du monde auparavant, donc c’était un projet excitant pour nous, a dit Lawrence. C’est quelque chose sur quoi nous travaillons depuis longtemps maintenant. Dans le programme libre nous voulons soulever l’intérêt de la foule du début à la fin et l’emmener dans un petit voyage. »

Chez les hommes, Tatsuki Machida, du Japon, est en tête après le programme court avec 98,21 points, suivi par Javier Fernandez, d’Espagne, deuxième avec 96,42 et Yuzuru Hanyu, du Japon, troisième avec 91,24.

Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., est 15e, le champion du monde junior Nam Nguyen, de Toronto, 16e et Elladj Balde, de Pierrefonds, au Québec, 22e.

« Je me sentais bien avant la combinaison d’ouverture, a dit Reynolds. Cela a été un peu croche et j’ai simplement trop tourné. Je me suis battu pendant toute la performance et je suis pas mal satisfait. Je serai le meilleur que je peux dans le programme libre et j’espère remonter parmi les 10 premiers. »

La compétition se poursuivra jeudi avec le programme libre en couples et le programme court féminin.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/wc2014/index.htm

Louis Daignault

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.