Chaude lutte dans l’épreuve de patinage en couple – Meagan Duhamel et Eric Radford en tête après le programme court

Meagan Duhamel sautait comme une petite fille. Eric Radford s’est mis la main sur le cœur. Lorsque leurs notes ont été affichées, ils se sont sentis soulagés. Ils étaient en première place après le programme court aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire avec 75,80 points. Ces points leur permettent lentement, mais sûrement, d’avancer sur leur route vers Sotchi.

Leurs principaux rivaux et amis, Kirsten Moore-Towers et Dylan Moscovitch, ont mérité une ovation pour leur programme sans faute qui leur a valu la deuxième place avec 74,96 points. Ils rayonnaient.

En troisième place se trouvent Paige Lawrence et Rudi Swiegers, qui ont tous deux exécuté des doubles sauts au lieu de leurs triples sauts de boucle piquée. « Nous essayons de nous concentrer sur les aspects positifs », a-t-elle dit.

Paige patine toujours avec un gros bandage sur la cuisse en raison de muscles froissés dans l’aine qui l’ont fait clopiner toute la saison. « C’est beaucoup mieux », a-t-elle dit. « Mais, c’est quelque chose qui exige beaucoup de patience et je n’ai pu me préparer et m’entraîner sans le bandage à la maison. »

Meagan Duhamel et Eric Radford, troisièmes aux championnats du monde l’an dernier, ont aussi mérité une ovation pour leur performance pleine d’émotion. Eric a fait remarquer que les championnats nationaux sont toujours une compétition spéciale et leur tenue sur une glace locale est tout particulièrement gratifiante. Ils ont patiné sur une composition musicale d’Eric, intitulée Tribute, en l’honneur de son ancien entraîneur Paul Wirtz, qui est décédé il y a quelques années. « Je crois que l’histoire de ce programme est assez bien comprise que les gens comprennent ce qu’elle signifie pour nous et pour moi. »

« Lorsque je suis arrivé à la position finale, j’ai simplement ressenti une foule d’émotions », a fait remarquer Eric. « Ce fut un moment tout à fait indescriptible. »

Champions canadiens en titre à deux reprises, Meagan et Eric ont obtenu les plus hautes notes pour une triple vrille et ils ont exécuté leurs difficiles triple Lutz et triple Lutz lancé. Eric a admis qu’il y avait eu quelques moments « pénibles », mais ces difficultés peuvent être aplanies avant Sotchi. « Ceci nous place en parfaite position (pour le programme long). »

Meagan affirme qu’ils n’ont pas exécuté leurs lancers aussi bien qu’ils sont capables de le faire et elle croit qu’ils ont raté un point ou un point et demi. « C’est là où nous nous attendions d’être », a-t-elle ajouté. Ils ont obtenu 73 points au Trophée NHK, au Japon. La tendance se poursuit dans la bonne direction.

Seulement 0,84 point sépare les deux meilleures équipes. Elles se motivent l’une l’autre parfaitement.

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.