Kaitlyn Weaver et Andrew Poje en tête après la danse courte, aux Internationaux Patinage Canada

KELOWNA, C.-B. – C’était la soirée de l’Halloween aux Internationaux Patinage Canada. Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, sur leur trente-et-un, étaient vêtus de splendides costumes, et ont gagné la danse courte par presque neuf points.

Ils n’avaient pas de tours dans leur sac. Pour presque tous les éléments, ils ont reçu des points en prime de + 2, mais ont malheureusement perdu un point pour une levée prolongée. Cependant, leur Paso Doble a autrement bien été exécuté, avec quelques bonnes notes de composantes, alors que Kaitlyn personnifiait une cape vermillon et Andrew, le toréador décoré, portait des épaulettes avec bijoux incrustés et nombreuses broderies colorées. Une œuvre d’art, ces costumes.

Ils se sont présentés avec des éléments presque tous nouveaux. « C’est le moment de repousser les limites et de nous inciter à trouver de nouvelles choses », a affirmé Andrew. « Et, c’est ce que nous avons fait. »

Ils ont rénové leurs levées. Comme dit Andrew : « Nous les avons renforcées. »

Ils ont amorcé cette saison, prêts à tout. « Il semble que nous avons tout subi », a déclaré Kaitlyn. « Mais, ceci nous donne encore plus confiance dans notre partenariat, du fait que nous pouvons compter l’un sur l’autre, au besoin. Ce qui importe vraiment, c’est que la blessure nous a appris tellement sur l’efficacité et à vraiment prendre plaisir à ce que nous faisons. »

Le meilleur : Kaitlyn et Andrew peuvent toujours maximiser leurs niveaux. Ils ont raté un titre mondial en mars dernier par seulement 0,02 point.

Les champions du monde juniors de 2011, Ksenia Monko et Kirill Khaliavin, de Russie, sont en deuxième place tandis que les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue occupent la troisième place, avec seulement six semaines complètes d’entraînement. Madison a été opérée pour une déchirure du labrum, qui lui a nui la saison dernière, mais des complications ont suivi. Ils n’ont pas présenté les programmes vendredi qu’ils avaient espéré, mais c’est un début.

Piper Gilles et Paul Poirier, huitièmes au classement mondial l’an dernier, ont laissé s’échapper la chance de terminer parmi les trois meilleurs lorsque Paul a maladroitement exécuté une volte avec une jambe tendue. Près de la bande, il n’a pu étendre la jambe devant lui, ce qui a mal tourné. Ils n’ont obtenu qu’un niveau un à cet égard.

La charmante équipe composée d’Élisabeth Paradis et de François-Xavier Ouellette, quatrièmes à leur premier Grand Prix, Skate America, la semaine dernière, occupent la huitième place, ayant commis une erreur sur une volte.

Les femmes russes ont terminé première et troisième au programme court féminin, Anna Pogorilaya, âgée de 16 ans, remportant l’épreuve (avec fautes commises) et une Alena Leonova revigorée, âgée de 23 ans, a terminé troisième avec une version engageante de Charlie Chaplin. Elle voulait le faire, a-t-elle dit, parce que les hommes et les patineurs en couple avaient fait de telles choses – mais pas de femmes. Ce fut un plaisir.

Ashley Wagner, double championne américaine, se trouve en deuxième place, ayant patiné sur la musique de Spartacus.

Anna Pogorilaya a accumulé de nombreux points techniques avec sa combinaison triple Lutz-triple boucle piquée, mais elle a trébuché en terminant un double Axel. Ashley Wagner a obtenu des notes de composantes plus élevées, environ 3,5 points de plus et, avec 63,86 points, se trouvait à seulement 1,42 point derrière Anna.

Alena Leonova figure en troisième place avec 62,54 points. Elle aussi a obtenu des notes de composantes plus élevées que celles d’Anna Pogorilaya. Alena affirme qu’elle ne prête aucune attention aux multitudes de talentueuses patineuses russes beaucoup plus jeunes qu’elle. Elle continue à patiner, dit-elle, parce que c’est ce qu’elle aime faire. Il a été difficile pour elle de rater les Jeux olympiques de Sotchi, mais elle jure de continuer jusqu’aux Jeux de 2018, en Corée du Sud.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *