Kelowna s’anime avec la tenue des Internationaux Patinage Canada à Prospera Place

KELOWNA (C.-B.) – À Kelowna où se déroule cette semaine le Grand Prix des Internationaux Patinage Canada, la ville et ses collines vivent au rythme de la musique.

Le décor des collines teintées de violet et des arbres couleur citrine est saisissant. Ça donne envie de chanter, non?

Eh bien, pour la première fois à Patinage Canada, les spectateurs à Prospera Place entendront de la musique vocale, bien que le jury s’interroge encore sur son efficacité. Mais pour Meagan Duhamel et Eric Radford, qui visent leur première médaille d’or du Grand Prix, la musique vocale de leur programme est appropriée et, selon eux, inspirante.

« Je pense que nous tirons vraiment profit des paroles dans nos programmes plutôt que de la musique seule, commente Eric Radford, qui sait ce dont il parle, car il est compositeur de musique. Les paroles deviennent parfois la pièce centrale. Nous patinons donc au son des paroles, alors que les paroles devraient soutenir notre patinage. Ça peut être risqué. De nombreux couples s’y essaient dans le monde, mais l’accueil n’est pas toujours favorable. »

Toutefois, quand lui et Meagan Duhamel patinent sur les paroles « Un peu plus haut » de Ginette Reno, et du groupe rock Muse, Eric Radford se dit transporté par la musique. « Je n’ai jamais l’impression que Ginette Reno étouffe notre patinage, ajoute-t-il. » Et Mme Reno a une voix puissante.

Meagan Duhamel, qui admet ne pas être la patineuse la plus douée du monde sur le plan musical, ressent également la même chose. « J’adore la musique, dit-elle. Quand la musique commence, je me sens très émue parce que nous sommes plus détendus. Je ressens nos deux morceaux de musique au plus profond de mon être. Cette année, je me sens très en contact avec nos programmes. »

Il y a des moments amusants, des moments qui provoquent le sourire. Quand Meagan Duhamel s’élance pour le quadruple Salchow lancé, Ginette Reno chante à tue-tête : « Sans tomber »!

« J’y pense parfois, dit Meagan Duhamel. Il m’arrive d’être distraite en l’exécutant. J’aurais l’air vraiment ridicule si je tombais à ce moment précis. » Mais le couple réussit à tout coup le quadruple Salchow.

Et pendant la vrille? Ginette Reno chante : « Un peu plus haut ». Et cette année, la vrille du couple est effectivement un peu plus haute.

Et non, ils ne chantent pas pendant qu’ils s’entraînent. Mais Meagan Duhamel dit que la chanson lui reste parfois en tête. Elle est chantée en français qui n’est pas leur langue maternelle. « Je ne comprends pas la moitié des paroles », avoue la patineuse. Il y a même un mot qui sonne pour les deux comme tiramisu.

Quand il patine, Eric Radford entend les gens chanter au son de la musique : « C’est bon, c’est bon! »

Meagan Duhamel et Eric Radford seront en tête de l’équipe canadienne cette semaine, de même que le merveilleux couple de danse formé de Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, qui a apporté quelques changements à sa danse libre (à une pirouette et à une levée) à la suite du Trophée Nebelhorn en Allemagne, mais qui est conforté par les commentaires positifs. Après avoir raté la médaille d’or par seulement 0,02 point en mars dernier, le couple vise haut cette saison. Les deux patineurs sont prêts à continuer sur la lancée des champions olympiques de 2010 Tessa Virtue et Scott Moir.

L’épreuve de patinage en couple mettra aussi en vedette le nouveau couple canadien Kirsten Moore-Towers et Michael Molinaro, qui a manqué le classique d’automne parce que Kirsten Moore-Towers souffrait d’une fracture de stress au pied.

Le champion canadien de patinage en simple masculin Kevin Reynolds s’est retiré de la compétition en raison de problèmes de pied et de bottes tandis que le populaire Elladj Balde a déclaré forfait à la suite d’une commotion cérébrale. Il sera intéressant de voir à l’œuvre le double champion européen Javier Fernandez, médaillé d’argent aux Championnats du monde de 2011, le médaillé de bronze européen Konstantin Menshov et les Américains Max Aaron et Adam Rippon.

Les programmes courts seront tous présentés le vendredi et les programmes longs le samedi. Au total, 55 patineurs en provenance de 12 pays participent à la compétition et rivalisent pour des prix en argent totalisant 180 000 $ U.S.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *