Kaetlyn Osmond dynamise le Centre Canadian Tire avec son programme court gagnant

Malgré le manque de compétitions cette saison et après avoir surmonté deux blessures, Kaetlyn Osmond régnait vendredi dans le programme court aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire.

Seulement âgée de 18 ans, Kaetlyn a exécuté sur la musique Big Spender un programme qu’elle pouvait faire « avec aise » en raison de ses blessures – et néanmoins gagné par environ neuf points.

Sa note de 70,30 points devance légèrement celle de son programme court de l’an dernier, lorsqu’elle a remporté le titre canadien.

L’ancienne championne canadienne Amélie Lacoste, revigorée par un nouveau site d’entraînement à Colorado Springs cette saison, a terminé deuxième grâce à son premier programme sans faute depuis plusieurs années, a-t-elle mentionné, et détient 61,27 points. Gabby Daleman, seulement âgée de 15 ans, est troisième avec 58,38 points, malgré avoir présenté la combinaison la plus ambitieuse : le triple Lutz – triple saut de boucle piquée.

Cette saison, Kaetlyn avait prévu d’accroître la difficulté de sa combinaison pour exécuter un triple flip – triple saut de boucle piquée, mais en raison de la longue période passée hors glace, elle a décidé de s’en tenir au plan de l’an dernier : le triple saut de boucle piquée – triple saut de boucle piquée. Et, sa première idée d’exécuter un triple Lutz comme saut triple individuel s’est transformée en un triple flip, pour lequel elle a obtenu un énorme pointage de l’exécution (deux plus trois).

Kaetlyn a dominé tant dans les notes techniques que pour la performance bien que Gabby Daleman ait effectué une combinaison qu’un grand nombre des jeunes femmes membres du jet-set font.

Amélie Lacoste avait travaillé à une combinaison difficile de triple saut de boucle – triple saut de boucle, mais a décidé après la séance d’entraînement de vendredi de simplement exécuter un triple saut de boucle – double saut de boucle. Elle exécutera la combinaison triple-triple – qu’elle réussit quatre fois sur cinq – si elle obtient des affectations pour le reste de la saison, par exemple aux Jeux olympiques ou aux Championnats du monde.

Amélie mérite les plus hautes notes pour avoir gardé son sang-froid malgré son horrible voyage du Colorado à Ottawa, pour l’événement, en raison des intempéries.

Elle était à l’aéroport de Colorado Springs pour son vol à Ottawa, à 7 h, mardi, mais son vol a été annulé. Elle a pris une navette jusqu’à Denver pour prendre un vol jusqu’à Ottawa avec escale à Toronto, mais ce vol a été annulé. Il lui a fallu trois autres heures pour prendre un vol à destination de Calgary, à 20 h, mardi. Elle est arrivée à 23 h. Finalement, elle a obtenu la dernière place d’un vol pour Montréal le lendemain matin à 6 h, est arrêtée pour dîner avec sa mère et une nièce, puis a pris un train pour Ottawa.

« Après avoir fait tout ça, je n’ai peur de rien », a-t-elle signalé.

Gabby Daleman, qui a concouru sur la scène internationale cette année au Grand Prix junior, s’est retrouvée légèrement derrière Amélie dans les classements après avoir réduit son saut flip à un double et changé de pied. « Le flip n’a pas eu les résultats escomptés », a-t-elle dit. « La synchronisation n’était pas exacte. Parfois, on est trop rapide ou trop lente. Je pense que j’ai perdu ma concentration pendant une seconde. »

Mais, elle est néanmoins heureuse d’avoir réussi l’importante combinaison. Elle dit qu’elle ne ressent pas trop la pression d’être membre de l’équipe olympique, mais elle aime un peu de pression. « Oui, je suis l’une des plus jeunes concurrentes, mais je montre vraiment ce dont je suis capable à mon âge. »

Bien que Kaetlyn Osmond ait tout d’abord fait face à une blessure de réaction au stress (un signe avant-coureur d’une fracture de stress) dans son pied gauche et une blessure au tendon du jarret droit qui l’a obligée à se retirer des Internationaux Patinage Canada après le programme court, Ravi Walia estime qu’elle a repris des forces juste au bon moment.

 

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *