Les danseurs sur glace juniors Madeline Edwards et Zhao Kai Pang prêts à relever le défi en Bulgarie

Bien qu’elle ait tenté de poser sa candidature pour les Jeux olympiques 2014, la ville de Sofia, en Bulgarie, n’a pas été acceptée. Si elle l’avait été, la température aurait été nettement hivernale.

Toutefois, du 10 au 16 mars, elle accueillera plutôt les championnats du monde juniors de patinage artistique et ce sera tout aussi dramatique qu’à Sotchi.

L’équipe canadienne compte huit inscriptions, soit douze  patineurs en tout, amorçant leurs cheminements vers les futurs championnats du monde et Jeux olympiques. Simplement parce que le mot « junior » est joint au nom d’un événement mondial ne signifie pas qu’il est facile à gagner.

À l’exception des palmiers, l’événement à Sofia sera en quelque sorte des Jeux olympiques pour Madeline Edwards et ZhaoKai Pang, une charmante jeune équipe de danse canadienne qui a donné la chair de poule aux champions olympiques Tessa Virtue et Scott Moir. Tessa et Scott ont remporté les championnats du monde juniors en 2006, puis terminé sixièmes aux championnats du monde seniors de l’année suivante, un début impressionnant. Madeline et ZhaoKai admirent Tessa et Scott.

Et, ils le pourraient. Ils ont un petit quelque chose. Comme Tessa et Scott, ils sont expressifs. Ils dansent l’un pour l’autre. Ils ont une légèreté qui provient de leurs genoux. Ils ont beaucoup de chemin à faire, mais ils ont ce qu’il faut.

En 2007, la section de C.-B. de Patinage Canada a embauché les danseurs sur glace Megan Wing et Aaron Lowe à titre de directeurs de haute performance du programme de danse. Ils se sont mis à la recherche de talent dans les petites compétitions régionales de la province. À l’une d’entre elles, Aaron a aperçu « Maddie », une patineuse en simple au visage resplendissant. Elle a remporté un petit prix pour avoir été la patineuse la plus expressive. Lorsqu’Aaron s’est adressé à ses parents, il a appris qu’ils déménageaient de la petite ville de Rossland, C.-B. à Vancouver. « Est-ce qu’elle a jamais fait de danse? », leur a-t-il demandé. Oui, elle avait passé certains tests. Maddie s’est donc inscrite au programme de danse de Megan et Aaron. Et, ainsi, Megan et Aaron ont commencé à bâtir leur petite dynastie sur la côte ouest.

Ils ont trouvé son partenaire, ZhaoKai, un patineur en simple dans programme de Joanne McLeod. Madeline et ZhaoKai se sont immédiatement bien entendus. Ils ne faisaient équipe que depuis un an lorsqu’ils ont patiné au gala des championnats des quatre continents 2009, à Vancouver, un essai pour les Jeux olympiques 2010, à Vancouver.

Ils n’avaient probablement que 11 et 12 ans lorsqu’ils ont fait équipe – non pas aussi jeunes que Tessa et Scott l’avaient été – mais, ils ont rapidement gravi les rangs, remportant le titre juvénile après n’avoir patiné ensemble que pendant quelques mois, le titre pré-novice en 2010, le titre novice en 2011 et, en 2012, ils ont gagné la médaille d’argent junior. L’an dernier, ils étaient champions juniors. « Je pense qu’ils étaient de meilleurs patineurs que Tessa et Scott lorsqu’ils ont commencé », a affirmé Aaron avec assurance. « Simplement, parce qu’ils avaient patiné en simple pendant si longtemps. Ils étaient déjà de bons patineurs, mais ensuite ils ont dû apprendre à devenir de bons danseurs. »

ZhaoKai avait été l’un des meilleurs hommes pré-novices en C.-B., et avait concouru aux Jeux d’hiver de C.-B. comme patineur en simple. Et, il avait une personnalité qui était de bon augure pour la danse. « Il était très expressif », a soutenu Aaron. Il aime se produire. Et, l’équipe se complète très bien. Ils ont une excellente relation d’amitié. Ils sont sur la même longueur d’onde.

Sur la scène internationale, Madeline et ZhaoKai ont concouru comme juniors, terminant deuxièmes et troisièmes à leurs événements Grand Prix junior de cette saison, mais à l’échelon national, ils ont concouru comme seniors pour la première fois. Toutefois, la catastrophe a frappé en octobre, après les événements juniors : Madeline a souffert d’une blessure au tendon d’Achille due au surmenage, causée par une couture à l’arrière de sa chaussure de patin qui creusait dans le tissu mou. Aaron a affirmé que la lésion était « massive ».

Certains jours, Madeline ne pouvait patiner que 20 minutes. Ils craignaient de rater les championnats nationaux – où aucune pression ne s’exercerait sur eux, mais ils pourraient apprendre et regarder les patineurs s’efforçant d’obtenir l’une des trois places aux Jeux olympiques, en dépit de toute la tension. Ils ont raté les championnats de section et le Défi. Ils ont lutté avec les médecins et physiothérapeutes pour se rendre à Ottawa et ont finalement surmonté la blessure.

À Ottawa, ils ont terminé septièmes, mais obtenu la cinquième note technique la plus élevée, devançant deux équipes de niveau senior, ce qui n’était pas mal pour de nouveaux venus. Ce fut suffisant pour leur permettre de participer une deuxième fois aux championnats du monde juniors, mais ils ont été choisis en outre comme remplaçants pour les championnats du monde seniors. Certaines équipes les devançant au classement n’avaient pas obtenu les notes minimales dans les deux parties de l’épreuve, comme l’exige l’ISU. Les jeunes, non encore âgés de vingt ans, avaient les notes voulues.

Madeline et ZhaoKai ont encore une année d’admissibilité comme juniors et ils en profiteront la saison prochaine pour obtenir les points de classement qui leur permettront finalement de participer à de bonnes compétitions seniors. Ils visent les Jeux olympiques 2018, dans quatre ans à peine. Aaron ne croit pas que c’est une chimère. C’est une possibilité réaliste qui mérite une bonne planification, dit-il.

Et, Sofia est une bonne étape.

Et, d’autres membres de l’équipe en feront de même. Nam Nguyen, âgé de seulement 15 ans, concourra dans l’épreuve masculine à Sofia, mais il a aussi été nommé à l’équipe mondiale senior au Japon. Il voyagera avec son copain, Roman Sadovsky, âgé de seulement 14 ans, un jeune patineur prodige. Ils se mesureront à Jin Boyang, 16 ans, de Chine, qui a gagné la finale du Grand Prix junior, Keiji Tanaka, 19 ans, du Japon, qui a remporté ses épreuves du Grand Prix junior cette année.

Alaine Chartrand, 17 ans, de Prescott, Ont., et Larkyn Austman, 15 ans, de Coquitlam, C.-B., concourront dans l’épreuve féminine contre plusieurs Russes qui ont dominé à la finale du Grand Prix junior.

En patinage en couple, les équipes composées de Tara Hancherow, 18 ans, de Tisdale, Sask., et Wesley Killing, 20 ans, de Woodstock, Ont., et de Mary Orr, 17 ans, de Brantford, Ont., et Phelan Simpson, 18 ans, de Lunenburg, N.-É., participeront ensemble à leur premier événement mondial junior. L’épreuve de patinage en couple est dominée par les Russes, mais une équipe chinoise composée de Xiaoyu Yu et de Yang Jin, les a tous battus à la finale du Grand junior.

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *