Les Canadiens décrochent des places pour la finale du Grand Prix

MOSCOU – Les danseurs Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, et l’équipe de couples Kirsten Moore-Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Dylan Moscovitch, de Toronto, ont décroché des places pour la finale du Grand Prix du mois prochain de l’UIP en gagnant des médailles, samedi.

Lors de la sixième et dernière étape du circuit avant la finale, Weaver et Poje ont obtenu la meilleure note dans la danse libre de samedi pour gagner la médaille d’argent avec 163,14 points. Ils avaient aussi terminé deuxièmes à Patinage Canada le mois dernier.

Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev, de Russie, ont conservé le premier rang avec 168,32 points et Madison Chock et Evan Bates, des É.-U., se sont classés troisièmes avec 153,37.

«Nous sommes très satisfaits de notre danse libre, a dit Poje. Nous voulions nous assurer de revenir forts après une note décevante dans notre programme court. Ce n’est pas une meilleure note de la saison, mais pour nous c’était comme une meilleure performance de la saison.»

Poje a dit que lui et Weaver n’ont rien gardé samedi.

«À Patinage Canada nous avons été un peu hésitants, a-t-il dit. Donc nous voulions nous assurer, aujourd’hui, que nous montrions de l’émotion et de la douceur aux bons moments. Nous étions un peu plus forts aussi dans nos éléments techniques. Nous avons un très bon momentum présentement.»

Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont terminé sixièmes.

En couples, Aliona Savchenko et Robin Szolkowy, d’Allemagne, ont gagné la médaille d’or avec 206,33 points. Vera Bazarova et Yuri Larionov, de Russie, ont terminé deuxièmes avec 201,61 et Moore-Towers et Moscovitch ont arraché la médaille de bronze avec 188,73.

Les Canadiens ont poursuivi leur vague de succès en 2013, qui a inclus trois médailles internationales et une quatrième place aux championnats du monde. Samedi, Moore-Towers a chuté lourdement à la fin d’une portée, se blessant à une hanche.

«Aucun de nous n’a eu son meilleur patinage aujourd’hui, a dit Moore-Towers. C’était un peu croche par moments, mais rien de ce que nous avons raté est quelque chose qui nous inquiète vraiment. Nous continuerons de nous entraîner de la même manière et nous sommes toujours confiants. Notre objectif était de nous qualifier pour la finale du Grand Prix et nous avons réussi.»

Moscovitch a dit que le couple est venu à la compétition bien préparé à la suite de solides entraînements depuis Patinage Canada il y a un mois.

«Nous serons définitivement affamés lors de la finale du Grand Prix, a-t-il dit. C’est toujours spécial de participer à la finale, spécialement lors d’une année olympique. C’est une occasion d’être parmi les six premiers au monde et y concourir nous préparera bien pour la deuxième moitié de la saison.»

Le Canada a qualifié cinq inscriptions pour la finale du Grand Prix qui aura lieu du 5 au 8 décembre à Fukuoka, au Japon. Les trois autres sont Patrick Chan, de Toronto, en simple masculin, Tessa Virtue, de London, en Ontario, et Scott Moir, d’Ilderton, en Ontario, en danse, et Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, en couples.

Louis Daignault

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *