SAITAMA, Japon – Gabrielle Daleman a terminé 11e chez les femmes, vendredi, aux championnats du monde de patinage artistique de l’ISU, mais pour la double olympienne, cela peut avoir été une des compétitions les plus importantes de sa carrière.

Âgée de 21 ans, Daleman, de Newmarket, en Ontario, a combattu des problèmes de santé mentale au cours des deux dernières années et elle était fière de montrer qu’elle se défend contre les plus sombres moments de sa vie.

« La chose la plus importante que j’ai apprise cette saison est que, peu importe ce que la vie me réserve, je me relève toujours à la fin, a-t-elle dit. C’est exactement ce que je prouve ici. J’ai connu les deux pires années de ma vie et être ici et me classer parmi les 12 premières signifie tout pour moi. »

Daleman a gagné la médaille de bronze aux championnats du monde de 2017. Elle a confiance qu’elle est en voie de retrouver son ancienne forme.

« Je vois ce programme libre comme un succès, a dit Daleman. Oui la dernière moitié n’a pas été ma meilleure. Malgré tout je suis très excitée de comment j’ai porté le programme.

« Je suis très heureuse d’être de retour. »

La championne olympique Alina Zagitova, de Russie, a gagné la médaille d’or. Elizabet Tursynbaeva du Kazakhstan a terminé deuxième et la double championne du monde Evgenia Medvedeva, de Russie, troisième.

Alaine Chartrand

Alaine Chartrand, de Prescott, en Ontario, s’est classée 23e.

Le classement est très serré en danse à la suite de la danse rythmée avec moins de quatre points qui séparent les positions deux à huit.

Les champions en titre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, sont en tête avec 88,42 points. Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov, de Russie, sont deuxièmes avec 83,94 et leurs compatriotes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin troisièmes avec 83,10.

Kaitlyn Weaver et Andrew Poje

Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, sont cinquièmes avec 82,84, Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, huitièmes avec 80,44 et Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen, de Montréal, 10es avec 74,76.

« C’était une expérience magique sur la glace, mais pas parfaite, a dit Weaver. Nous avions une excellente concentration. La seule personne dans ma ligne de vue était Andrew et ce n’est que lors de notre deuxième révérence que j’ai compris que le public était debout. »

Piper Gilles et Paul Poirier

Gilles et Poirier ont effectué des ajustements à leur routine pour les championnats du monde.

« Les changements ont vraiment rapporté, a dit Gilles. Nous avons reçu de plus hauts niveaux pour les aspects sur lesquels nous avons travaillé et cela a été une réalisation pour nous. »

Fournier Beaudry et Sorensen ont subi un mauvais fonctionnement de leur costume quand le bouton qui retient la courroie des pantalons de Sorensen à ses patins s’est brisé.

« C’est ce pourquoi nous nous entraînons, a dit Sorensen. Nous avons fait cette danse tellement de fois que même avec une petite chose comme celle-là, vous pouvez ne pas être dans le moment autant que vous aimeriez l’être, mais nous avons quand même présenté un programme décent, donc nous sommes très heureux. »

La compétition se terminera samedi avec la danse libre et le programme libre masculin. La compétition est diffusée en direct à CBC.ca à compter de 23h30 (HE) vendredi soir. (Midi 30 samedi au Japon).

Résultats complets : http://www.isuresults.com/results/season1819/wc2019/