WATERLOO (Ont.) – La série de victoires remportées par NEXXICE, sur une période de 9 ans, aux Championnats de patinage synchronisé de Patinage Canada a pris fin.

Les Suprêmes du Québec, qui devançaient les championnes du monde en titre par presque cinq points à la suite du programme court de samedi, ont enregistré 143,19 points dans leur programme libre, dimanche, pour accumuler un total de 217,42 points sur deux jours. NEXXICE a terminé deuxième avec 212,59 points et Meraki, du Centre de l’Ontario (171,23 points) a été médaillée de bronze.

Il s’agit du troisième titre canadien pour Les Suprêmes et le premier depuis 2004.

Les Suprêmes et NEXXICE se qualifient toutes deux pour les Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2016, qui auront lieu les 8 et 9 avril, à Budapest, en Hongrie. L’an dernier, aux Championnats de monde tenus à Hamilton, Ont., NEXXICE a remporté son deuxième titre mondial, tandis que Les Suprêmes se sont classées en sixième place.

« Nous avons travaillé très fort pour connaître ce succès », a déclaré Pascal Denis, entraîneur des Suprêmes. « NEXXICE est une équipe qui a occupé le premier rang pendant de nombreuses années. »

« Nous avons eu deux excellentes performances. Les membres de l’équipe ont bien patiné les deux jours, donc nous sommes absolument ravis. »

« C’est incroyable », a affirmé la cocapitaine des Suprêmes, Claudia Sforzin. « Notre but était de présenter deux solides performances et de nous concentrer sur les choses que nous pouvions maîtriser. Le résultat est la cerise sur le gâteau. C’est surréel. »

« Nous étions tous deux très heureuses de nos performances », a ajouté Laurie Desilets, l’autre capitaine de l’équipe. « C’est un sentiment tout à fait incroyable. »

La série de neuf victoires consécutives de NEXXICE a commencé en 2007 et, deux ans plus tard, elle est devenue la première équipe canadienne à remporter les Championnats du monde de patinage synchronisé. Samedi, cette équipe de 2009 a été la première équipe de patinage synchronisé à être intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada.

Un jour plus tard, sa série record s’est terminée.

« Le programme court n’était pas bon et il nous nettement défavorisées », a admis l’entraîneure de NEXXICE, Shelley Simonton Barnett.

« C’était décevant. Le programme libre a été beaucoup mieux. C’est un programme très difficile qui s’améliore et nous pouvons toujours y ajouter. »

Dans la catégorie junior, NEXXICE a marqué 168,00 points et renversé la situation en mettant fin à la série de victoires, sur deux ans, aux championnats nationaux des Suprêmes. Les Suprêmes (161,11 points) étaient en deuxième place, suivies des Pirouettes (154,95 points).

Les Suprêmes sont rentrées avec la médaille d’or novice grâce à un total de 114,05 points, devançant NEXXICE (111,89 points) et Les Pirouettes (102,52 points).

Les équipes québécoises se sont emparées de la médaille d’or dans quatre des cinq épreuves à Waterloo.

Samedi, NOVA a gagné son sixième titre national consécutif dans la catégorie ouverte tandis que Cassiopée a été couronnée championne de la catégorie intermédiaire