Les Canadiens remportent trois médailles au Grand Prix junior ISU

RIGA, Lettonie (le 10 septembre 2022) – Les patineurs artistiques canadiens ont récolté deux médailles d’argent et une de bronze au troisième arrêt du circuit du Grand Prix junior ISU, qui s’est terminé samedi.

L’issue de l’épreuve de danse sur glace est restée incertaine jusqu’au dernier moment; les Allemands Dray Grimm et Michai Savitskiy ont fini par remporter la victoire avec 161,42 points. Sandrine Gauthier, de St-Constant, Qc, et Quentin Thieren, de Mont-St-Hilaire, Qc, au premier rang après la danse rythmique, ont été médaillés d’argent avec 156,92 points. Mariia Pinchuk et Mykyta Pogorielov, d’Ukraine, ont terminé troisièmes avec 150,28 points.

« Nous n’avions aucune attente en ce qui concerne les résultats », a dit Thieren, âgé de 18 ans. « Nous nous sentions prêts pour la compétition, mais terminer en deuxième place, ce fut une surprise pour nous. »

« Nous voulions patiner et rester unis », a ajouté Gauthier, également âgée de 18 ans. Nous voulions présenter ce sur quoi nous avons travaillé. Malgré quelques difficultés au début, nous nous sommes battus jusqu’à la fin. »

Jordyn Lewis, de Komoka, Ont., et Noah McMillan, d’Ilderton, Ont., ont terminé en septième place.

« Il y a beaucoup de place pour l’amélioration », a affirmé Lewis, âgée de 18 ans. « C’était notre première participation sur le circuit international, nous étions un peu nerveux et c’était différent de ce à quoi nous sommes habitués. Ce fut une bonne expérience. »

Les deux autres médailles canadiennes ont été remportées en patinage en couple.

Cayla Smith et Andy Deng, des États-Unis, ont été médaillés d’or avec 137,23 points. Les champions novices des Championnats canadiens, Ava Kemp et Yohnatan Elizarov, de Winnipeg, ont emboîté le pas, avec la médaille d’argent et un record personnel de 124,73 points et Ashlyn Schmitz, de Shellbrook, Sask., et Tristan Taylor, de Regina, ont terminé troisièmes avec 113,40 points.

« Nous n’avions pas d’attente avant notre premier Grand Prix junior », a avoué Elizarov, âgé de 18 ans. « Nous voulions juste patiner de notre mieux. J’ai vraiment aimé l’environnement d’équipe ici, qui vous incite à faire mieux. »

« Nous voulions atteindre nos objectifs de note technique pour les programmes court et long », a ajouté Kemp, âgée de 14 ans. Et, vivre l’expérience d’une compétition internationale. »

Malgré la médaille de bronze, Schmitz et Taylor n’étaient pas entièrement satisfaits du résultat.

« Ce n’était pas la performance que nous voulions », a soutenu Taylor, âgé de 20 ans. Ce fut une expérience agréable et de rentrer à la maison avec une médaille est sensationnel. Nous n’avons pas obtenu certains des niveaux techniques que nous recherchions, mais dans l’ensemble, ce fut une bonne expérience d’apprentissage. »

« Nous avons amélioré nos habiletés et nos composantes de patinage et nous en sommes fiers », a ajouté Schmitz, âgée de 16 ans.

Il s’agissait du premier Grand Prix junior pour les trois équipes canadiennes médaillées.

Chez les femmes, Ji Shin, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or, Soho Lee, des États-Unis, était deuxième et Ami Nakai, du Japon, troisième. La championne canadienne junior Justine Miclette, de Chambly, Qc, a terminé huitième. Elle était septième après le programme court.

« J’ai fait de grosses erreurs dans mon programme long », a souligné Miclette, âgée de 16 ans, classée 11e à la suite de son programme libre. « La leçon que je vais en tirer, c’est que j’étais beaucoup plus confiante après ces erreurs et je ne les ai pas laissées affecter le reste de mon programme. »

Chez les hommes, Nikolaj Memola, d’Italie, a été le vainqueur avec Rio Nakata, du Japon, en deuxième place et Rakhat Bralin, du Kazakhstan, troisième. Grayson Long, d’Oakville, Ont., s’est classé en 12e place et David Shteyngart, d’Ottawa, en 14e.

« Il y a certaines choses que je pourrais certainement améliorer », a signalé Long, âgé de 14 ans. Je suis plutôt content de ma première expérience au Grand Prix junior. Je suis heureux d’avoir atteint tous les niveaux de mes pirouettes, parce que je sais que les juges internationaux peuvent être sévères. »

Shteyngart, âgé de 15 ans, a dit qu’il avait parfois hésité.

« À la partie technique, je pense que j’ai ralenti », a-t-il dit. Je voulais m’assurer de compléter mes éléments parce que mon programme court n’était pas mon meilleur. Ceci a fini par me coûter plus cher que ce à quoi je m’attendais dans le programme libre. »

Le quatrième arrêt sur le circuit, dans deux semaines, aura lieu à Erevan, en Arménie. Cliquez ici pour les résultats complets.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.