Articles

Les danseurs sur glace canadiens terminent quatrièmes aux Jeux olympiques de la jeunesse

Photo : Jon Buckle

LILLEHAMMER, Norvège – Les danseurs sur glace Marjorie Lajoie, de Boucherville, au Québec, et Zachary Lagha, de Greenfield Park, au Québec, ont obtenu la troisième quatrième place du Canada en patinage artistique, mardi, aux Jeux olympiques de la jeunesse.

Anastasia Shpilevaya et Grigory Smirnov, de Russie, ont gagné la médaille d’or avec 141,88 points. Chloe Lewis et Logan Bye, des É.-U., ont terminé deuxièmes avec 136,37 et Anastasia Skoptcova et Kirill Aleshin, de Russie, troisièmes avec 134,62.

Lajoie et Lagha, à leur cinquième saison ensembles, ont suivi avec 125,87.

« C’était une compétition super amusante, a dit Lajoie, âgée de 15 ans. Tout a été vraiment solide pour nous aujourd’hui. Je suis particulièrement satisfaite de nos voltes. Mais globalement cela s’est très bien passé. »

Cette saison ils se sont classés septièmes dans leur première assignation internationale, le Grand Prix junior de l’ISU en Espagne. Plus tôt cette année ils ont gagné la médaille d’argent aux championnats nationaux Canadian Tire 2016 en danse sur glace junior. Lajoie et Lagha s’entraînent à Montréal avec les entraîneurs Marie-France Dubreuil, Patrice Lauzon, Romain Haguenauer et Pascal Denis.

« Nous n’avons pas obtenu les notes que nous voulions, mais le plus important est le public et nous sommes satisfaits de la performance, a dit Lagha, âgé de 16. C’est notre première saison chez les juniors, donc nous n’avions pas d’objectifs précis sauf de nous améliorer à chaque compétition. »

Lundi, Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, a terminé quatrième chez les hommes tandis que Justine Brasseur, de Brossard, au Québec, et Mathieu Ostiguy, de Granby, au Québec, se sont classés quatrièmes en couples.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1516/yog2016/.

Patineurs prêts à concourir aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2016

OTTAWA (ONT.) – Le Canada comptera trois inscriptions dans les épreuves de patinage artistique aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2016, qui auront lieu à Lillehammer, en Norvège, du 12 au 21 février 2016. L’équipe canadienne de patinage artistique se composera d’une inscription en simple masculin, en patinage en couple et en danse sur glace, ce qui représente un total de cinq patineurs.

Roman Sadovsky, 16 ans, de Vaughan, Ont., sera l’inscription canadienne chez les hommes. Cette saison, Roman a remporté la médaille d’or au Grand Prix junior ISU, en Slovaquie, la médaille de bronze au Grand Prix junior ISU, en Pologne, et s’est classé sixième à la finale du Grand Prix junior ISU. Plus récemment, il a obtenu une neuvième place aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2016, dans la catégorie masculine senior. Roman s’entraîne avec Tracey Wainman, au YSRA Winter Club.

Justine Brasseur, 14 ans, de Brossard, Qc, et Mathieu Ostiguy, 19 ans, de Granby, Qc, sont l’inscription canadienne en patinage en couple, à l’événement. Ils ont concouru sur le circuit du Grand Prix junior ISU, plus tôt cette saison, terminant en sixième et en cinquième places à leurs deux affectations. En janvier, ils se sont classés en quatrième place dans la catégorie junior aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2016. Justine et Mathieu s’entraînent à Saint-Léonard, Qc, avec leur entraîneur Bruno Marcotte.

Marjorie Lajoie, 15 ans, de Boucherville, Qc, et Zachary Lagha, 16 ans, de Greenfield Park, Qc, représenteront le Canada en danse sur glace. Cette saison, ils ont terminé au septième rang à leur première affectation internationale, le Grand Prix junior ISU à Logroño. Plus tôt cette année, ils ont été médaillés d’argent aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2016, en danse sur glace junior. Marie-France Dubreuil, Patrice Lauzon, Romain Haguenauer et Pascal Denis entraînent Marjorie et Zachary à Montréal, Qc.

Scott Rachuk, de Strathroy, Ont., sera le chef et l’entraîneur de l’équipe canadienne de patinage artistique et Tracey Wainman, de Toronto, Ont., sera l’entraîneure canadienne à Lillehammer. Susan Blatz, de Burlington, Ont., et Janice Hunter, de West Vancouver, C.-B., seront les officielles canadiennes à l’événement.

Pour plus de renseignements sur les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2016, veuillez visiter le site Web du Comité olympique canadien (COC).

INSCRIPTIONS CANADIENNES AUX JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE 2016

DISCIPLINE NOM ÂGE VILLE CLUB ENTRAÎNEUR
Hommes Roman Sadovsky 16 ans Vaughan, Ont. YRSA Winter Club Tracey Wainman
Patinage en couple Justine Brasseur / Mathieu Ostiguy 14 ans / 19 ans Brossard, Qc / Granby, Qc CPA Brossard / CPA Saint-Césaire Bruno Marcotte
Danse sur glace Marjorie Lajoie / Zachary Lagha 15 ans / 16 ans Boucherville, Qc / Greenfield Park, Qc CPA Boucherville / CPA St-Lambert Marie-France Dubreuil / Patrice Lauzon / Romain Haguenauer / Pascal Denis

Rencontrez les hommes seniors

NAM NGUYEN

Bien avant de voler la vedette aux Championnats canadiens juniors 2011 à Victoria, en Colombie Britannique – où une photo du podium a soulevé une attention internationale – Nam Nguyen était rapidement en voie de devenir une célébrité.

Nam Nguyen

Championnats canadiens juniors 2011

Lors du gala de patinage artistique aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, le médaillé d’or en simple masculin Evan Lysacek a présenté Nam, âgé à l’époque de 11 ans, qui a ébloui la foule débordante au Pacific Coliseum.

Nam Nguyen

Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver

Nam a fait irruption sur la scène internationale en 2014, remportant le titre aux Championnats du monde juniors à Sofia, en Bulgarie, avant de réclamer son premier titre national senior aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire en janvier dernier, à Kingston, en Ontario.

Au Japon, Nam et le champion olympique en titre Yuzuru Hanyu – qui s’entraînent tous deux sous la direction de Brian Orser au Cricket Club de Toronto – sont connus sous le nom de « frères du Cricket ».

FAIT AMUSANT : Nam affirme être capable de mettre 21 guimauves à la fois dans sa bouche.

PATRICK CHAN

Devinez qui est de retour? Le triple champion du monde (2011, 2012, 2013) est revenu sur la scène compétitive après une année sabbatique, remportant l’or au Défi Patinage Canada, en octobre. Au cours de l’été 2015, Patrick a lancé son propre vin de glace nommé, comme on pouvait s’y attendre, On Ice. Quant à l’avenir, le champion canadien à sept reprises – qui parle couramment l’anglais, le français et le cantonais – envisage de poursuivre un baccalauréat ès arts en économie, affaires et langues internationales.

FAIT AMUSANT : Patrick est un passionné de voitures et on peut souvent le trouver sous le capot durant la période hors-saison.

LIAM FIRUS

Patineur exquis possédant de puissantes et fluides foulées, Liam a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi. Toujours un favori de la foule, Liam est passé au patinage artistique après avoir joué au hockey à un niveau compétitif à un jeune âge. Liam signale être abonné au GQ Magazine et le fringant double médaillé de bronze senior en patinage en simple masculin aux Championnats canadiens suit toujours les tendances de la mode. Le patinage est un trait de famille – le frère de Liam, Shane, est un danseur sur glace de niveau national.

FAIT AMUSANT :  Liam affirme être « obsédé par le marché boursier » et attend avec impatience de travailler dans le monde de l’investissement au terme de sa carrière de patinage.

ROMAN SADOVSKY

Généralement considéré comme l’un des plus brillants jeunes espoirs du patinage canadien, Roman a tout d’abord commencé à patiner en vue de jouer au hockey, avant que ses entraîneurs suggèrent qu’il essaie le patinage artistique, ce qui n’a pas été une mauvaise décision. S’entraînant sous la direction de la double championne canadienne en simple féminin, Tracey Wainman, Roman a remporté sa deuxième médaille d’or du Grand Prix ISU junior plus tôt cette année, à Bratislava, en Slovaquie. Le jeune patineur s’est également taillé une place dans l’équipe nationale cette saison, grâce à un classement au quatrième rang aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2015, et il semble prêt à laisser sa marque quand il passera au niveau senior.

FAIT AMUSANT : Roman a horreur des insectes.

KEEGAN MESSING

À sa première année comme membre de l’équipe nationale, Keegan, qui détient une double citoyenneté américaine et canadienne, a concouru antérieurement pour les États-Unis. Patineur énergique, qui a le sens du spectacle et un favori des foules, Keegan est un grand amateur de plein air qui porte habituellement son chapeau caractéristique de style safari lorsqu’il n’est pas à la patinoire.

FAIT AMUSANT : Parmi ses nombreux talents, Keegan marche sur des échasses durant les carnavals locaux, pendant la période hors saison.

Médaille d’argent pour Duhamel et Radford dans la finale du Grand Prix de l’ISU

BARCELONE – Une des plus impressionnantes séries victorieuses en patinage artistique international est maintenant de l’histoire.

Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, ont gagné la médaille d’argent en couples, vendredi, dans la finale du Grand Prix de l’ISU.  Ils ont remporté neuf victoires internationales de suite depuis l’automne de 2014.

Ksenia Stolbova et Fedor Klimov, de Russie, ont remporté le titre avec un programme libre sans faute pour obtenir 229,44 points. Duhamel et Radford ont grimpé de la troisième place à la suite du programme court à la médaille d’argent avec leur meilleure note de la saison de 216,67. Yuko Kavaguti et Alexander Smirnov, de Russie, ont terminé troisièmes avec 206,59.

« Nous sommes vraiment fiers. Nous sommes revenus en nous battant après avoir éprouvé des difficultés dans le programme court, a dit Duhamel. Cela n’a pas été parfait, aujourd’hui, mais c’était un pas dans la bonne direction. Nous planifions revenir forts dans la deuxième moitié de la saison. »

À leur première année seniors, Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, se sont classés quatrièmes avec un record personnel de 200,98 points et ils ont montré qu’ils seront une force à surveiller dans le futur.

« Nous sommes heureux de ce que nous avons fait même si nous avons fait quelques erreurs, a dit Séguin. Un de nos objectifs était de briser la barrière des 200 points. Cela signifie vraiment beaucoup et montre que nous avons atteint un autre niveau. »

En danse, après la danse courte, les champions en titre Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, sont en première place avec 72,75 points. Madison Chock et Evan Bates, des É.-U., sont deuxièmes avec 71,64 et Anna Cappellini et Luca Lanotte, d’Italie, troisièmes avec 70,14.

« Nous sommes très heureux de notre danse courte aujourd’hui, a dit Weaver. Nous nous sentions bien toute la semaine et aujourd’hui nous avons patiné notre danse courte avec grâce et nous ressentions l’énergie des amateurs espagnols. »

Le Canada n’a qu’un participant dans la finale du Grand Prix junior qui a aussi lieu ici cette semaine. Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, a terminé sixième chez les hommes.

« Je voulais définitivement exécuter un meilleur programme, a dit Sadovsky. J’ai en quelque sorte précipité mes combinaisons et je n’ai pas fait confiance à ma technique aujourd’hui. »

La compétition se terminera samedi avec le programme libre masculin, la danse libre et, pour la première fois, une finale de patinage synchronisé.

Résultats complets: ISU Grand Prix of Figure Skating Final

 

Les couples canadiens sont dans de chaudes luttes pour les médailles dans la finale du Grand Prix de l’ISU

BARCELONE – Les champions du monde Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, sont au coeur d’une chaude lutte pour les médailles à la suite du programme court en couples de jeudi dans la finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU.

Duhamel et Radford sont en troisième place avec 72,74 points, tout juste devant les seniors de première année Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, quatrièmes avec 71,16. Les Russes sont aux deux premiers rangs avec Ksenia Stolbova et Fedor Klimov premiers avec 74,84 et Yuko Kavaguti et Alexander Smirnov deuxièmes avec 73,64.

Duhamel et Radford, les champions en titre de la finale du Grand Prix, ont eu une chute dans un lancer près de la fin du programme.

« C’était le meilleur programme court que nous avons exécuté cette saison, a dit Duhamel. Mais nous savons que nous sommes capables de mieux. Tomber sur un triple lancé n’est pas caractéristique de nous. Nous avons possiblement été transporté dans le moment alors que tout le reste a été si bon. »

Radford dit qu’ils ne ressentent pas de pression avec leur impressionnante série de six victoires de suite dans le Grand Prix.

« Nous abordons chaque compétition de la même manière, a-t-il dit. Quand la musique commence, nous nous transportons de nouveau au même endroit. C’est ce que nous ferons demain (vendredi). Nous savons que nous sommes capables de patiner un excellent programme long. »

Séguin et Bilodeau ont aussi obtenu leur meilleure note de la saison.

« Nous nous sentions vraiment bien sur la glace, a dit Séguin. Nous prenons cela comme une expérience et cela nous donne de la confiance pour le programme libre. »

Chez les hommes, cela n’a pas été une excellente journée pour le triple champion du monde Patrick Chan, de Toronto, qui est sixième après le programme court avec 70,61, ce qui est plus de 20 points de moins que son record personnel.

« J’ai cafouillé, a dit Chan. J’ai essayé d’ajouter le combo sur le Lutz parce que vous ne voulez jamais abandonner. J’ai essayé de sentir le programme, de sentir les sauts, mais cela n’a pas fonctionné. Je dois simplement oublier cela et avoir un nouveau départ. »

Le Canada a un participant dans la finale du Grand Prix junior qui a aussi lieu ici. Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, est sixième chez les hommes après le programme court.

« Je pense que mon esprit allait simplement à toute vitesse aujourd’hui, a dit Sadovsky, âgé de 16, médaillé d’or et de bronze dans le circuit cet automne. J’ai eu une bonne saison jusqu’à maintenant et je voulais présenter mon meilleur patinage, mais cela ne s’est pas produit. J’ai ressenti plus de pression et cela n’a pas fonctionné. »

La compétition se poursuivra vendredi.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1516/gpf1516/

Patineurs canadiens à Barcelone pour la finale du Grand Prix ISU

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada comptera cinq inscriptions à la finale du Grand Prix senior ISU de patinage artistique 2015, qui se tiendra du 9 au 13 décembre 2015, à Barcelone, en Espagne. Le Canada aura une inscription en simple masculin, deux inscriptions en patinage en couple, une inscription en danse sur glace et une inscription en patinage synchronisé.

La finale du Grand Prix senior ISU est le dernier événement du circuit Grand Prix senior ISU de patinage artistique. La série compte six arrêts : États-Unis (Skate America), Canada (Internationaux Patinage Canada), Chine (Coupe de Chine), France (Trophée Éric Bompard), Russie (Coupe Rostelecom) et Japon (Trophée NHK). Les patineurs accumulent des points en fonction de leurs classements aux événements auxquels ils sont affectés et les six meilleurs de chacune des quatre disciplines avancent à la finale.

Au niveau senior, le Canada sera représenté par Patrick Chan, 24 ans, de Toronto, Ont., chez les hommes, Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 30 ans, de Balmertown, Ont., ainsi que Julianne Séguin, 19 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 22 ans, de Trois‑Pistoles, Qc, dans la catégorie de patinage en couple et Kaitlyn Weaver, 26 ans, de Toronto, Ont., et Andrew Poje, 28 ans, de Waterloo, Ont., en danse sur glace.

Pour la toute première fois de l’histoire de l’événement, la finale du Grand Prix senior ISU de patinage artistique comprendra aussi du patinage synchronisé. Une inscription a été attribuée à chacun des cinq meilleurs membres de l’ISU, au classement, en patinage synchronisé; le Canada est représenté par Nexxice. L’épreuve de patinage synchronisé se compose de style libre et aura lieu le samedi 12 décembre 2015. Les équipes n’exécuteront pas de programme court.

Plus tôt cette saison, le Canada a qualifié une inscription, Roman Sadovsky, 16 ans, de Vaughan, Ont., pour la finale du Grand Prix junior ISU, qui se déroule aussi à Barcelone, en Espagne, du 9 au 13 décembre 2015. De façon semblable à la qualification senior, les juniors sont affectés à deux événements de la série de sept événements, les six meilleurs de chaque catégorie avançant à la finale.

 

FINALE DU GRAND PRIX SENIOR ISU

Le triple champion du monde et double médaillé d’argent olympique (hommes et équipe) Patrick Chan, 24 ans, de Toronto, Ont., représentera le Canada en simple masculin. Patrick a remporté la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et s’est classé cinquième dans le programme court au Trophée Éric Bompard, se taillant une place à la finale du Grand Prix ISU. Le représentant du Granite Club a concouru à cet événement six fois dans le passé; il a été médaillé quatre fois et a gagné la médaille d’or à deux reprises (2010 et 2011). Il s’entraîne avec Kathy Johnson, au Detroit Skating Club.

Les champions du monde et médaillés d’argent olympiques (équipe) Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 30 ans, de Balmertown, Ont., sont la première des deux inscriptions canadiennes en patinage en couple. Les représentants du CPA Saint-Léonard ont antérieurement concouru à cet événement quatre fois et sont les champions en titre. Cette saison, sur le circuit du Grand Prix, ils ont été médaillés d’or aux Internationaux Patinage Canada et au Trophée NHK, se qualifiant en première place pour cette compétition. Meagan et Eric s’entraînent avec Richard Gauthier, Bruno Marcotte et Sylvie Fullum.

Julianne Séguin, 19 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 22 ans, de Trois-Pistoles, Qc, représentent la deuxième inscription du Canada en patinage en couple à l’événement. L’an dernier, ils ont gagné la médaille d’or à la finale du Grand Prix junior ISU; il s’agira de leur première participation à cet événement au niveau senior. Les représentants du CPA Longueuil et du CPA Chambly ont gagné la médaille de bronze à Skate America et se sont classés en troisième place dans le programme court au Trophée Éric Bompard, ce qui leur a permis de se qualifier pour cette compétition. Julianne et Charlie s’entraînent avec Josée Picard, à Chambly, Qc.

Nexxice.

Nexxice

Les doubles médaillés des Championnats du monde Kaitlyn Weaver, 26 ans, de Toronto, Ont., et Andrew Poje, 28 ans, de Waterloo, Ont., constitueront l’inscription canadienne en danse sur glace. Il s’agira de leur cinquième participation à cet événement et ils sont les champions en titre. Kaitlyn et Andrew ont été médaillés d’or aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe Rostelecom, se qualifiant ainsi les premiers pour cette compétition. Les représentants du CPA Sault et du CP Kitchener-Waterloo s’entraînent avec Angelika Krylova, Pasquale Camerlengo et Shae-Lynn Bourne, à Bloomfield Hills, Michigan.

L’équipe Nexxice, double championne du monde, sera l’inscription canadienne en patinage synchronisé. Neuf fois championne canadienne de suite, l’équipe a récemment remporté les Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2015. Représentant le Club de patinage Burlington, Nexxice s’entraîne avec Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

FINALE DU GRAND PRIX JUNIOR ISU

Roman Sadovsky Junior Grand Prix gold.

Roman Sadovsky

Roman Sadovsky, 16 ans, de Vaughan, Ont., sera la seule inscription canadienne chez les hommes. Plus tôt cette saison, il a été médaillé d’or au Grand Prix junior ISU en Slovaquie et de bronze au Grand Prix junior ISU en Pologne. La saison dernière, il s’est classé cinquième à cet événement. Roman s’entraîne avec Tracey Wainman, au YSRA Winter Club.

Mike Slipchuk, directeur de Haute performance de Patinage Canada, sera le chef de l’équipe canadienne à l’événement. Le Dr Ghislaine Robert, de Montréal, Qc, et la physiothérapeute Agnes Makowski, de Toronto, Ont., représenteront le personnel médical canadien sur place. Diane Kamagianis, de Mission, Ont., Leanna Caron, de Timmins, Ont., et Jeff Lukasik, de Calgary, Alb., seront les officiels canadiens à l’événement.

Emma Bowie, gestionnaire des Communications de Patinage Canada, sera le contact médiatique à l’événement. Pour prendre des dispositions d’entrevue sur place, veuillez communiquer avec elle par courriel à [email protected].

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez visiter www.isu.org.

 

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX SENIOR ISU 2015

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Patrick Chan 24 ans Toronto, Ont. Granite Club Kathy Johnson
Patinage en couple Meagan Duhamel/ Eric Radford 30 ans/ 30 ans Lively, Ont./ Balmertown, Ont. CPA Saint-Léonard/ CPA Saint-Léonard Richard Gauthier/ Bruno Marcotte/ Sylvie Fullum
Patinage en couple Julianne Séguin/ Charlie Bilodeau 19 ans/ 22 ans Longueuil, Qc/ Trois-Pistoles, Qc CPA Longueuil/ CPA Chambly Josée Picard
Danse sur glace Kaitlyn Weaver/ Andrew Poje 26 ans/ 28 ans Toronto, Ont./ Waterloo, Ont. CPA Sault/ CP Kitchener-Waterloo Angelika Krylova/ Pasquale Camerlengo/ Shae-Lynn Bourne
Patinage synchronisé Nexxice S.O. S.O. Club de patinage Burlington Shelley Simonton Barnett/ Anne Schelter

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX JUNIOR ISU 2015

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Roman Sadovsky 16 ans Vaughan, Ont. YRSA Winter Club Tracey Wainman

Le Canadien Roman Sadovsky obtient une médaille de bronze dans le Grand Prix junior de l’ISU

TORUN, Pologne – Le Canadien Roman Sadovsky a mis fin à une journée difficile sur le podium, samedi, en terminant troisième chez les hommes lors de la cinquième étape du circuit du Grand Prix junior de patinage artistique de l’ISU.

Sota Yamamoto , du Japon, a obtenu la médaille d’or avec 232,42 points. Dennis Vasiljevs, de Lettonie, s’est classé deuxième avec 207,83 et Sadovsky, âgé de 16 ans, de Vaughn, en Ontario, a suivi en troisième place avec 198,38.

Sadovsky, médaillé d’or lors de l’ouverture de la saison en Slovaquie le mois dernier, était deuxième après le programme court, mais a connu un début difficile dans cette journée, samedi.
« J’ai eu un échauffement terrible, a-t-il dit. Je suis tombé dans des sauts dans lesquels je ne tombe jamais. Cela a été une vraie journée tourbillon. »Si cela n’était pas déjà suffisamment mauvais, Sadovsky a brisé le bout de sa bottine tout juste avant d’exécuter son programme.« Je n’avais pas beaucoup de confiance avant le programme long et le patin semblait différent, a-t-il dit. Malgré tout j’étais heureux de montrer que je peux produire sous la pression et j’ai obtenu la médaille qui était mon objectif ici. »

Après être tombé dans son quadruple Salchow pour débuter le programme long, Sadovsky a réussi à se regrouper et produire un programme propre jusqu’à la fin. Même si ce n’était pas son patinage le plus en douceur, il a continué d’impressionner par sa flexibilité, ses vrilles et sa performance globale.

Ces deux résultats cette saison le place en solide position pour participer à la finale du Grand Prix de l’ISU en décembre.

En danse, des couples américains ont réussi un doublé et Melinda Meng et Andrew Meng, de Montréal, se sont classés quatrièmes, à moins d’un point de la troisième place avec un record personnel de 140,80. Payten Howland et Simon-Pierre Malette-Paquette, de Montréal, ont terminé sixièmes.

« Cela a été notre meilleur patinage en compétition, a dit Andrew Meng. Nous avons tout donné ce que nous avions sur la glace et avons obtenu des notes records personnels dans les programmes court et long. Après le premier Grand Prix nous avons travaillé beaucoup sur notre jeu de pieds et notre chorégraphie. »

La sixième étape aura lieu de jeudi à samedi à La Rioja, en Espagne.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1516/jgppol2015/index.htm

 

Le Canadien Roman Sadovsky gagne une médaille d’or dans un Grand Prix junior de l’ISU

Roman Sadovsky Junior Grand Prix gold.BRATISLAVA, Slovaquie – Roman Sadovsky, deVaughn, en Ontario, a gagné la médaille d’or chez les hommes, samedi, pour conclure la première étape de la saison du circuit du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU.

Sadovsky, âgé de 16 ans, a récolté 203,72 points pour obtenir sa deuxième victoire en carrière dans lecircuit.

Son programme long rempli de sauts incluait unquadruple Salchow qu’il a parfaitement réussi pour la première fois, en ouverture. Vers à la fin il a puisé tout au fond de ses forces pour produire une combinaisontriple-triple-double pour compléter la compétition avec deux programmes propres.

« C’est une expérience fantastique, a dit Sadovsky, visiblement épuisé à la fin de sa performance. Après le quadruple Salchow, je savais que je devais me calmer et ne pas laisser l’excitation me jouer de mauvais tours. J’ai fait un assez bon travail à ce chapitre. »

Un autre objectif que le jeune Canadien a atteint a été de dépasser le total de 200 points.

« Je veux continuer de faire augmenter cette note, a-t-il dit. J’ai laissé la triple boucle piquée hors du programme et j’ai perdu beaucoup de points là. La prochaine fois je veux exécuter la triple boucle piquée et obtenir une plus haute note. »

Vincent Zhou, des É.-U., a terminé deuxième avec200,85 et Denis Margaluk, d’Argentine, troisième avec 191,72.

En danse, Audrey Croteau-Villeneuve, de Montréal, etJeff Hough, de Russell, en Ontario, ont terminé sixièmes et Valérie Taillefer, de Montréal, et Jason Chan, de St-Laurent, au Québec, neuvièmes.

Rachel Parsons et Michael Parsons, des É.-U., ont gagné la médaille d’or.

Résultats complets: Bratislava 2015

Le Canadien Roman Sadovsky est en tête après le programme court dans le premier Grand Prix junior de l’ISU

BRATISLAVA, Slovaquie – Roman Sadovsky, deVaughan, en Ontario, est en première place après le programme court masculin, vendredi, dans la première compétition de la saison dans le circuit du Grand Prix junior de patinage artistique de l’ISU.

Sadovsky, âgé de 16 ans, a présenté un programme propre mettant en vedette sa fantastique flexibilité. Il a réussi ses quatre sauts, dont une combinaison triple-triple, et a produit une note record personnel international de 68,49 points. Vincent Zhou, des É.-U., est deuxième avec 68,07 et Alexander Samarin, de Russie, troisième avec 67,87.

« Je me sentais vraiment confortable sur la glace, a dit Sadovsky, qui a gagné le Grand Prix junior en République Tchèque la saison dernière. Cela m’a permis d’être plus agressif dans mes sauts et je n’ai rien retenu. Cela a de toute évidence fonctionné pour moi et j’ai eu tous mes niveaux et maintenant j’ai hâte au programme long. »

En danse, après la danse courte de jeudi, Audrey Croteau-Villeneuve, de Montréal, et Jeff Hough, deRussell, en Ontario, sont sixièmes et Valérie Taillefer, de Montréal, et Jason Chan, de St-Laurent, auQuébec, septièmes.

Il n’y a pas de couples dans cette compétition et leCanada n’a pas de participants en simple féminin. Le programme libre masculin et la danse libre auront lieu samedi.

Résultats complets : Bratislava 2015

Roman Sadovsky se qualifie pour le programme libre masculin aux championnats du monde juniors

TALLIN, Estonie – Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, s’est classé 13e dans le programme court masculin, vendredi, pour se qualifier pour le programme libre aux championnats du monde juniors de patinage artistique de l’ISU.

Shoma Uno, du Japon, est en première place et Adian Pitkeev et Alexandre Petrov, tous deux de Russie, sont deuxième et troisième.

Sadovsky, âgé de 15 ans et qui participe déjà à ses deuxièmes championnats du monde juniors, a terminé 13e l’an dernier et est aussi 13e à la suite du programme court, s’approchant de sa note record personnel avec 66,36 points. Cette saison il a gagné un Grand Prix junior et a terminé quatrième et cinquième dans deux autres. Il a terminé quatrième chez les hommes seniors aux championnats nationaux en janvier.

Nicolas Nadeau, de Boisbriand, au Québec, a raté la qualification pour le programme libre par un rang en se classant 25e.

La compétition se terminera samedi avec le programme libre masculin et la danse libre avec en vedette Mackenzie Bent, d’Uxbridge, en Ontario, et Garrett MacKeen, d’Oshawa, en Ontario, qui sont deuxième à la suite de la danse courte de jeudi.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/wjc2015/index.htm

La performance « Les Misérables » vaut de l’or au Canadien Roman Sadovsky

OSTRAVA, République Tchèque – Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, a mérité une troisième médaille d’or pour le Canada lors de la troisième étape du circuit du Grand Prix junior de patinage artistique de l’ISU, samedi, en gagnant le simple masculin.

Sadovsky a interprété son programme long au son de la musique des Misérables pour terminer en tête du classement avec 192,08 points. Alexander Samarin, de Russiem s’est classé deuxième avec 188,69 et Sei Kawahara, du Japon, troisième avec 184,69.

Pour Sadovsky, c’est sa première médaille d’or et sa deuxième médaille en carrière dans le circuit. Il était en tête après un superbe programme court, vendredi, et son programme long a été le troisième meilleur, mais suffisamment bon pour le garder au premier rang global.

« C’est fantastique de remporter la victoire, a dit Sadovsky, âgé de 15 ans. C’était une expérience très dure sur les nerfs. Je n’avais jamais présenté un programme long à ce niveau en étant au premier rang. Les erreurs que j’ai faites, j’ai réussi à rapidement les oublier. »

Sadovsky a exécuté sept triples sauts et a démontré une flexibilité fantastique dans son programme libre. Sa seule erreur a été de ne pas s’accrocher à un triple saut boucle piquée au milieu de son programme.

« Mon objectif cette année est d’éventuellement avoir un solide triple Axel dans le programme long, a-t-il dit. La vitesse et le rythme de la routine s’améliorent aussi. Je ne suis pas certain de ce qui s’est produit dans la boucle piquée aujourd’hui. C’est habituellement un saut solide pour moi. »

Chez les femmes, Kim DeGuise-Léveillée, de Sorel-Tracy, au Québec, a exécuté deux programmes propree à ses débuts internationaux, incluant le programme libre de samedi, pour se classer huitième en tout. Elle a terminé sixième du programme long, ce qui l’a fait monter de sa 10e place après le court.

La patineuse de 16 ans a aussi réussi un triple Lutz en compétition pour la première fois de sa carrière.

« J’ai très bien patiné, a-t-elle dit. Le travail acharné a rapporté. Réussir le Lutz était un de mes grands objectifs dans cette  compétition. Je me sentais aussi forte à la fin du programme et j’ai amélioré les aspects artistiques de mon patinage. »

Le Canada termine la compétition avec trois médailles d’or. Vendredi il y a eu des victoires remportées par Mackenzie Bent, d’Uxbridge, en Ontario, et Garrett MacKeen, d’Oshawa, en Ontario, en danse, et par Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, en couples.

La quatrième étape du circuit aura lieu de jeudi à samedi (11 au 13 septembre) à Aichi, au Japon.

Les vidéos des routines sont disponibles dans le canal YouTube de l’ISU

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/jgpcze2014/index.htm

Roman Sadovsky à la recherche de résultats sur le circuit Grand Prix junior ISU

THORNHILL (ONT.) — L’humidité pèse lourdement alors que le thermomètre enregistre 33 degrés Celsius par un radieux après-midi d’août, mais dans la patinoire Ed Sackfield, il fait assez froid pour porter des manteaux de duvet et des mitaines, ce qui convient à Roman Sadovsky.

Il se prépare à refaire un triple Axel, maintes et maintes fois. Et ça s’en vient. Voilà en quoi consistent les étés à la York Region Skating Academy.

Roman est un patineur de 14 ans qui déborde d’énergie et il vient de passer sa première journée à une école secondaire spéciale, axée sur le sport dans la région. Et oui, l’école commence en août. C’est tout nouveau, mais Roman prouve qu’il est très capable de faire de grands progrès. Il y a deux ans, il était un patineur novice. L’an dernier, il était un junior, terminant troisième au Grand Prix junior à Lake Placid, N.Y. Cette année, le fils d’immigrants ukrainiens tente le tout pour le tout. Il passe aux rangs seniors malgré sa jeunesse, du moins à l’échelon national.

Il se prépare en vue du Thornhill Summer Skate, qui se tiendra du 15 au 18 août, sans être du tout intimidé par qui il doit y rencontrer. Le triple champion du monde Patrick Chan – un patineur qu’il admire – se trouvait parmi les inscriptions originales. Roman ne se laisse pas décontenancer. Il a hâte.

« C’est tellement bien d’être le plus jeune du groupe et d’être en compagnie de ces patineurs », a-t-il dit. « Je n’ai pas peur du tout. »

Il participe aussi au Grand Prix junior en Lettonie la semaine suivante. Sur la scène internationale, il demeure un junior.

L’an dernier, Roman a remporté la division des hommes juniors de l’événement Défi Patinage Canada, ce qui l’a qualifié pour les Championnats nationaux de patinage artistique Canadian Tire, à Mississauga, Ont. Il n’a pas pris part aux championnats nationaux en raison d’une fracture de stress dans son pied droit, mais il a battu des concurrents qui y ont participé. Et ses points étaient plus élevés que ceux des patineurs qui ont remporté des médailles. Roman a gagné sa division au Défi Patinage Canada avec 172,58 points, tandis que son coéquipier Anthony Kan a mérité le titre junior en son absence avec 167,54 points.

Roman aurait pu rester au niveau junior cette année, a raisonné son entraîneure Tracy Wainman. Mais, la seule compétition qu’il a raté toute l’année a été les championnats nationaux et il était le remplaçant pour aller aux championnats du monde juniors : un but important. À un moment donné, il veut dominer le monde junior, mais pour ce faire, il doit égaler les meilleurs patineurs, qui exécutent actuellement des triples Axels et même des quadruples sauts. Il travaille avec diligence à ce dont il a besoin : un triple Lutz – un triple saut de boucle piquée et un triple Axel.

L’an dernier, à l’âge de 13 ans, Roman était le plus jeune patineur sur le circuit junior. Selon les règles de l’ISU, un patineur doit avoir atteint l’âge de 13 ans en date du 1er juillet précédent pour être en mesure de concourir au niveau junior international – et l’anniversaire de Roman est le 31 mai. Nous avons plusieurs années qui nous restent sur ce circuit », affirme Tracy Wainman. Néanmoins, ils n’ont pas eu besoin de penser très sérieusement à propos de la participation de Roman au niveau senior à l’échelon national, pour au moins concourir contre des patineurs qui font les trucs que les patineurs juniors font sur la scène internationale.

Malgré son jeune âge, Roman patine beaucoup plus comme un patineur adulte. « On oublie son âge », a ajouté Tracy. Sur la glace, il est très sérieux et déterminé. Mesurant à peine cinq pieds, Roman comprend ce qu’il doit accomplir. « Il prévoit toujours en conséquence », signale Gregorz Filipowski, son chorégraphe. Il comprend les nuances du système de code de points. Il aime aussi divertir les foules. « C’est un peu comme de se produire et d’essayer de raconter une histoire », fait-il observer.

Les mouvements du corps de Roman sont impressionnants et ses pirouettes sont exquises. « Il a un merveilleux corps », soutient le consultant de Patinage Canada, Louis Stong. « Il est capable de s’étirer et de maintenir le mouvement et ses pirouettes sont rapides. Pour la pirouette arabesque, il se place bien sur la carre extérieure, réussit un étirement incroyablement long et il exécute ses six virages, puis il étend le bras en arrière et exécute une variante, puis il étend l’autre bras et change, pour exécuter une autre variante. Et, on s’exclame : « C’est un mouvement de niveau quatre et, mon Dieu, c’est plus trois. Fabuleux. »

Ses sauts se sont aussi rapidement améliorés. À titre de novice, il exécutait deux triples (Salchow et boucle piquée) et il a appris ces deux sauts avant de réussir son double Axel. La saison dernière, il s’est mis au travail avec diligence – son éthique du travail est légendaire – et a parfaitement exécuté tous les triples sauts, sauf le triple Axel.

Roman était tout à fait prêt pour les Championnats canadiens l’an dernier, mais juste avant l’événement, il a ressenti un peu de douleur dans son pied droit. Il a dit à Tracy qu’il ne pouvait faire le saut flip et le Lutz, parce que c’était douloureux d’exécuter l’appel du pied droit. « Il est très robuste », affirme Tracy. « Il continuait à réussir les sauts. »

S’inquiétant de la douleur, Tracy l’a envoyé passé des examens. Le jour de la réception des résultats de l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), Roman avait réussi une combinaison triple-triple et un triple flip – bien qu’il ait une fracture de stress sur une plaque cartilagineuse près de son orteil.

Pourtant, Tracy pouvait voir que quelque chose n’allait pas et avait fait faire les examens d’urgence. Tracy a été la personne qui a dû lui dire qu’il ne pourrait concourir aux Championnats canadiens. « Ce fut difficile pour moi », a-t-elle avoué. « Mais, il n’était pas surpris. »

Un stress continu sur la plaque pourrait avoir eu une incidence sur la croissance de son pied – et le reste de sa vie. « Il a compris », a fait remarquer Tracy. Toutefois, Roman a continué à se rendre à la patinoire – qui se trouvait à ce moment juste à côté de l’école publique où il était étudiant – et à s’étirer, comme s’il se préparait à aller sur la glace. Puis, il partait avec mélancolie. Il a regardé les Championnats canadiens, mais pas l’épreuve des hommes juniors, ce qui aurait été trop difficile. Il s’est concentré sur les hommes seniors – son avenir.

Néanmoins, Roman a continué à faire du Pilates et à nager (il était un nageur de compétition) afin de se tenir en forme pour que ce ne soit pas aussi dur à son retour. Il n’est pas allé sur la glace pendant un moins et a lentement repris ses sauts.

Roman a commencé à patiner à l’âge de cinq ans, mais simplement pour apprendre à patiner, a-t-il dit. « Je voulais vraiment jouer au hockey. Mon entraîneur m’a dit d’essayer le patinage artistique. Je n’aimais pas le choix que j’avais. »

Il voulait être un gardien de but, arrêter les tirs, bloquer les lancers. Ses premiers patins étaient des patins de hockey.

Tracy a commencé à entraîner Roman lorsqu’il était âgé de huit ans et il était très petit, se souvient-elle. Il était toujours très discipliné, a-t-elle constaté. Elle lui donnait de petits projets à faire et il retournait, montrant des améliorations. « De toute évidence, il va apprendre plus rapidement de cette façon », soutient-elle.

Grzegorz Filipowski, médaillé de bronze des Championnats du monde 1980, admet qu’il prend plaisir à être le chorégraphe de Roman. « Il n’est pas du tout timide », affirme Grzegorz. « Il paraît bien, peu importe le mouvement et il est vraiment prêt à essayer diverses choses. » Tracy ajoute que Roman fait 30 minutes de ballet par jour – et il veut le faire, ce qui est inhabituel pour un jeune de son âge.

« On a l’impression qu’il est le genre de gars qui sait ce qu’il veut », ajoute Grzegorz. « Il est encore un enfant, mais lorsqu’il se trouve sur la glace, il est manifestement un gars qui a un plan d’action. Il est intelligent, sait comment calculer et connaît très bien le système. »

Et, ses pirouettes? Grzegorz est son entraîneur pour les pirouettes. Je lui donne peu de leçons, signale Grzegorz. Le secret de la réussite de bonnes pirouettes? S’entraîner maintes et maintes fois.

« Il m’a fallu beaucoup de travail », affirme Roman. « J’ai déployé beaucoup d’efforts pour faire les pirouettes. »

Roman a déjà commencé sa saison, avec un classement en cinquième place, se mesurant à des patineurs seniors à Skate Detroit, à la fin juillet. Il a terminé derrière le Californien Grant Hochstein, qui a réussi une combinaison de quadruple-triple sauts dans son programme court, et le médaillé de bronze (senior) des Championnats canadiens, Andrei Rogozine. Mais, avec 190,54 points, il a terminé seulement trois centièmes de point derrière le patineur chevronné de longue date des Championnats canadiens, Jeremy Ten, et considérablement dépassé Nam Nguyen, âgé de 15 ans, qui est passé à la compétition senior il y a deux ans. Et, maintenant, Roman est arrivé. Ceci augure bien pour l’avenir du patinage masculin au Canada.

Beverley Smith