Articles

Gilles et Poirier remportent la médaille d’argent au Grand Prix ISU

GRENOBLE, France – Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont remporté la médaille d’argent samedi en danse sur glace pour conclure la cinquième étape du circuit du Grand Prix de l’ISU de patinage artistique.

Les trois premiers de la danse rythmique de vendredi sont restés inchangés. Les champions du monde 2020 Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de la France, ont remporté la médaille d’or avec 221,25 points, Gilles et Poirier ont suivi avec 203,16 et Alexandra Stepanova et Ivan Bukin, de la Russie, ont terminé troisièmes avec 200,29.

« Cette semaine a été un succès, a dit Poirier. Malgré une danse rythmique moyenne, nous sentions que le programme libre était vraiment une grande amélioration. Nos scores étaient plus bas cette semaine, nous allons donc devoir vraiment écouter les commentaires et voir ce que nous pouvons faire pour les faire augmenter. »

Avec leur victoire aux Internationaux Patinage Canada le mois dernier à Vancouver, Gilles et Poirier peuvent réserver leur billet pour la finale du Grand Prix du 9 au 12 décembre à Osaka, au Japon.

« La qualification pour la finale du Grand Prix a été très satisfaisante parce que ce sera un événement important pour nous avant les Jeux olympiques, a ajouté Poirier. Cela nous donne beaucoup de motivation. »

En couple, les Canadiens Vanessa James et Eric Radford ont pris la quatrième place, à un peu plus de cinq points du podium avec 196,34, leur meilleur score depuis qu’ils ont formé un nouveau partenariat en avril et dans leurs quatre événements internationaux cette saison.

La Russie a terminé 1-2 avec Aleksandra Boikova et Dmitrii Kozlovskii premiers avec 216,96 et Iuliia Artemeva et Mikhail Nazarychev deuxièmes avec 205,15. Alexa Knierim et Brandon Frazier, des États-Unis, ont terminé troisièmes avec 201,69.

Troisièmes après le court, James et Radford ont dû se reprendre au début de leur long lorsque la mauvaise musique a commencé à jouer. Indifférents, ils ont livré un programme scintillant jusqu’à la fin, lorsqu’une tentative sur une levée a été avortée.

Yuma Kagiyama, du Japon, a maintenu son avance chez les hommes pour remporter l’or avec 286.41. Son compatriote Shun Sato a terminé deuxième avec 264,99 et Jason Brown, des États-Unis, troisième avec 264,20.

Le Canadien Keegan Messing a maintenu sa sixième place en produisant son meilleur programme libre de la saison pour terminer avec 253,06. Il a touché sa main sur son premier quad, puis a réussi le deuxième en combinaison et a également réussi deux triples Axels, également avec un en combinaison.

Il est satisfait de ses progrès après un début de saison lent.

« Ce fut une assez bonne épreuve pour moi, a dit Messing, sixième aux championnats du monde la saison dernière. Après Patinage Canada, mon entraîneur et moi avons examiné attentivement le programme long et avons décidé de changer un peu les choses… et je pense que nous avons un système qui fonctionnera pour le reste de la saison. »

La championne du monde Anna Shcherbakova a mené la Russie à un doublé avec Alena Kostornaia deuxième. Le Japonais Wakaba Higuchi a empêché un balayage russe des médailles passant de la sixième place après le court pour le bronze. Il n’y avait pas de patineuses canadiennes.

La prochaine étape du circuit aura lieu vendredi et samedi à Sotchi, en Russie.

Résultats : http://www.isuresults.com/results/season2122/gpfra2021/

Gilles et Poirier sont deuxièmes après la danse rythmique au Grand Prix de l’ISU

GRENOBLE, France – Dans leur plus gros test à ce jour cette saison, Piper Gilles et Paul Poirier occupent la deuxième place après la danse rythmique aux Internationaux de France 2021, la cinquième étape sur le circuit du Grand Prix ISU de patinage artistique.

Les danseurs sur glace de Toronto, victorieux lors de leurs deux premiers événements internationaux cette saison dont les Internationaux Patinage Canada à Vancouver le mois dernier, sont derrières les champions du monde 2020 Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de la France, premiers avec 89,08 points.

Gilles et Poirier, les médaillés de bronze aux championnats du monde 2021, ont obtenu 81,35 avec leur programme sur la musique d’Elton John tandis qu’Alexandra Stepanova et Ivan Bukin, de la Russie, sont troisièmes avec 79,89.

« Nous sommes en mission ici cette année pour nous qualifier pour la finale du Grand Prix, » a déclaré Poirier. « Les changements que nous avons apportés après les Internationaux de Patinage Canada semblaient fonctionner. Les scores ne sont pas là où nous voulons qu’ils soient, mais nous attendons avec impatience le programme libre. »

Pendant ce temps, les partenaires de première année Vanessa James, de Scarborough, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, ont produit leur meilleur programme court cette saison pour se classer troisième en couples avec 71,84.

Aleksandra Boikova et Dmitrii Kozlovskii, de la Russie, sont premiers avec 77,17 et leurs compatriotes Iuliia Artemeva et Mikhail Nazarychev deuxièmes avec 73,02.

« Nous avons fait quelques changements parce que nous avions un problème avec la façon dont il était présenté, » a déclaré Radford à propos du programme court. « C’est un peu plus fluide maintenant. Les résultats ont montré que c’était le bon choix. »

Dans le programme court masculin, Yuma Kagiyama, du Japon, a dominé le peloton avec 100,64 points. Seulement 5,29 points séparent le deuxième du septième. Deniss Vasiljevs, de la Lettonie, est deuxième avec 89,76 et Jason Brown, des États-Unis, troisième avec 89,39.

Le Canadien Keegan Messing n’a pas complètement réussi son quadruple saut ou sa combinaison triple-triple et se classe sixième avec 85,03, toujours près du podium.

« Ce fut une performance difficile, mes jambes tremblaient un peu, » a dit Messing, à son troisième événement international cette saison et son deuxième Grand Prix. « Je me suis battu pour chaque point et je me suis concentré sur la performance. Dans l’ensemble, je peux partir la tête haute et je les attraperai dans le programme long. »

Les Russes sont classées 1-2-3 après le programme court féminin. La championne du monde Anna Shcherbakova est première, Alena Kostornaia deuxième et Kseniia Sinitsyna troisième. Il n’y a pas de patineuses canadiennes.

La compétition se termine samedi avec les quatre patins libres.

http://www.isuresults.com/results/season2122/gpfra2021/

Cinq Canadiens participeront au cinquième événement du Grand Prix ISU

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada comptera trois inscriptions, ce qui représente un total de cinq patineurs, aux Internationaux de France 2021, à Grenoble, en France. Le Canada aura une inscription chez les hommes, une inscription en patinage en couple et une inscription en danse sur glace. Ce cinquième événement du Grand Prix ISU de patinage artistique se déroulera du 19 au 21 novembre 2021.    

Keegan Messing, 29 ans, de Girdwood, Alaska, É-U. sera la seule inscription canadienne dans la catégorie masculine. Keegan a terminé en quatrième place au Trophée Finlandia 2021 et s’est récemment classé au cinquième rang aux Internationaux Patinage Canada 2021. Il s’entraîne avec Ralph Burghart, à Anchorage, en Alaska, É.-U. 

L’équipe nationale de patinage en couple, composée de Vanessa James, 34 ans, de Scarborough, Ont., et d’Eric Radford, 36 ans, de Balmertown, Ont., sera la seule inscription canadienne en patinage en couple. Ils ont obtenu une quatrième place aux Internationaux Patinage Canada 2021 et une médaille d’argent aux Internationaux classiques d’automne 2021. Il s’agit de leur première saison de compétition au niveau international depuis qu’ils ont fait équipe. Julie Marcotte entraîne Vanessa et Eric, à Montréal, Qc. 

L’équipe de danse sur glace formée de Piper Gilles, 29 ans, de Toronto, Ont., et Paul Poirier 30 ans, d’Unionville, Ont., sera la seule inscription canadienne en danse sur glace. Jusqu’à présent, en 2021, ils se sont classés en première place, tant aux Internationaux Patinage Canada 2021 qu’aux Internationaux classiques d’automne 2021. Piper et Paul s’entraînent avec Carol Lane, Juris Razgulajevs et Jon Lane, à Scarborough, Ont.   

Shae Zukiwsky, Ph. D., directeur principal de l’Excellence de la performance, et Manon Perron, conseillère de haute performance de Patinage Canada, seront les chefs de l’équipe canadienne à l’événement. Dr Lee Schofield, de Toronto, Ont., et le physiothérapeute Mike McMurray, d’Oak Bluff, Man., représenteront le personnel médical canadien sur placeCynthia Benson, de Quispamsis, N.‑B., et Nicole LeBlanc-Richard, de Dieppe, N.-B., seront les officielles canadiennes à l’événement.  

  

INSCRIPTIONS CANADIENNES AUX INTERNATIONAUX DE FRANCE 2021 – GRENOBLE, FRANCE 

HOMMES 

Keegan Messing (29 ans) / Girdwood, Alaska, É-U. / CPA Ice Palace / Entraîneur : Ralph Burghart 

PATINAGE EN COUPLE 

Vanessa James (34 ans) et Eric Radford (36 ans) / Scarborough, Ont. et Balmertown, Ont. / EPJM et C.P.A. Saint-Léonard / Entraîneure : Julie Marcotte 

DANSE SUR GLACE 

Piper Gilles (29 ans) et Paul Poirier (30 ans) / Toronto, Ont. et Unionville, Ont. / Ice Dance Elite, CPA Scarboro / Entraîneurs : Carol Lane, Juris Razgulajevs, Jon Lane 

Gilles et Poirier remportent l’or aux Internationaux Patinage Canada

VANCOUVER – Piper Gilles et Paul Poirier ont remporté la médaille d’or dans la compétition de danse sur glace samedi aux Internationaux Patinage Canada, la deuxième étape du circuit du Grand Prix de l’ISU.

Patinant sur la musique des Beatles, le duo torontois a captivé la foule à UBC en totalisant 210,97 points à moins de quatre points de leur record personnel établi lorsqu’ils ont gagné médaille de bronze aux championnats du monde en mars. Charlene Guignard et Marco Fabbri, d’Italie, ont terminé deuxièmes avec 200,05 et Olivia Smart et Adrian Diaz, d’Espagne, étaient troisièmes avec 192,83.

« La danse libre était un peu plus instable que notre programme court, a dit Poirier. « Nous avons besoin de contrôler nos nerfs, mais c’est vraiment un grand pas en avant pour le reste de la saison du Grand Prix. »

Marjorie Lajoie, de Boucherville et Zachary Lagha, de St-Hubert ont terminé sixièmes et Haley Sales et Nikolas Wamsteeker de Langley, en Colombie-Britannique 10e.

« Nous n’avons pas obtenu le score que nous voulions, mais cette ovation de la foule à la fin était fantastique pour nous, » a dit Lajoie.

En couples, les Canadiens Vanessa James et Eric Radford se sont rapprochés à moins de deux points du podium en terminant quatrièmes avec 187,92 points. Wenjing Sui et Cong Han, de la Chine, ont remporté la médaille d’or avec 224,05, Daria Pavliuchenko et Denis Khodykin, de la Russie, ont terminé deuxièmes avec 193,08 et Ashley Cain -Gribble et Timothy Leduc, des États-Unis, sont passés de la sixième à la troisième place avec 189,90.

James et Radford, à leur première année ensemble, étaient à moins de trois points de leur meilleur score établi plus tôt ce mois-ci au trophée Finlandia.

« Des aspects de notre programme ont évolué et se sont améliorés, des aspects de certains éléments sur lesquels nous nous sommes concentrés après Finlandia se sont améliorés, mais certains autres éléments doivent être améliorés “, a déclaré Radford.

« C’est un pas en avant », a ajouté James. « Beaucoup d’éléments de transition sont meilleurs, mais nous travaillons toujours à obtenir ce programme sans faute. »

Kirsten Moore-Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Michael Marinaro, de Sarnia, en Ontario, ont terminé sixièmes et Lori-Anne Matte et Thierry Ferland, de Lévis, ont terminé septièmes.

Chez les hommes, Nathan Chen, des États-Unis, a été le seul patineur du groupe de tête à offrir un programme impeccable et il a remporté la médaille d’or réussissant quatre quadruples sauts et un total de 307,18 points. Jason Brown, des États-Unis, a terminé deuxième avec 259,55 et Evgeni Semenenko, de la Russie, est passé de la cinquième à la troisième place avec 256,01.

Le Canadien Keegan Messing a connu des difficultés dans son programme libre et est passé de la troisième à la cinquième place au classement général avec 238,34. Conrad Orzel, de Woodstock, en Ontario, n’a pas pu gagner du terrain avec le sixième meilleur programme libre et est resté neuvième. Roman Sadovsky, de Vaughan, en Ontario, a terminé 12e.

« J’étais assez déçu de ne pas avoir pu donner la performance que je voulais aujourd’hui, a dit Messing, sixième aux championnats du monde en mars dernier. « Après ma chute, je me sentais un peu désorienté, mais j’ai essayé de l’oublier. Je vais juste faire de mon mieux pour la prochaine compétition. »

Orzel était déterminé à rebondir après un programme court décevant.

« J’étais déçu de mon programme court, alors c’était formidable de revenir dans le programme long et de faire deux quads dans le programme libre, a dit Orzel, âgé de 21 ans, à sa première compétition de la saison. « Même s’il y a eu quelques erreurs, je suis satisfait de la performance générale. »

Chez les femmes, la Russie a balayé les médailles avec Kamila Valieva en première place, Elizaveta Tuktamysheva en deuxième et Alena Kostornaia en troisième.

Madeline Schizas, d’Oakville, en Ontario, a terminé huitième, Emily Bausback, de Vancouver, 11e et Alison Schumacher, de Tecumseh, en Ontario, 12e.

« Je suis vraiment contente de mon programme libre aujourd’hui, a dit Schizas, âgée de 18 ans, 13e aux championnats du monde de 2021. « Mon équipe d’entraîneurs et moi avons fait beaucoup de changements depuis ma dernière compétition pour rendre la deuxième moitié du programme plus réussie et cela s’est reflété dans ma performance aujourd’hui. »

Résultats complets : http://www.isuresults.com/results/season2122/gpcan2021/

Gilles et Poirier premiers après la danse rythmique aux Internationaux Patinage Canada

VANCOUVER – Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, sont en première place après la danse rythmique de vendredi aux Internationaux Patinage Canada, la deuxième étape du circuit du Grand Prix ISU.

Patinant sur la musique d’Elton John, Gilles et Poirier ont décroché un meilleur score international personnel de 85,65, améliorant ainsi le 83,92 établi à l’ISU Quatre-Continents au début de 2020. Dans leurs costumes orange vif, ils ont épaté la foule avec un programme fluide et ont reçu des notes de niveau quatre sur deux éléments.

Charlene Guignard et Marco Fabbri, d’Italie, sont deuxièmes avec 78,82 et Olivia Smart et Adrian Diaz, d’Espagne, troisièmes avec 76,97.

« Nous sommes pas vraiment conscients d’avoir une cible dans le dos, a dit Poirier, troisième avec son partenaire aux championnats du monde. « Nous nous concentrons sur les Jeux olympiques et sur l’obtention d’une médaille à Pékin. Nous sommes très conscients de tous les endroits où nous devons nous améliorer. »

Marjorie Lajoie, de Boucherville et Zachary Lagha, de St-Hubert sont sixièmes et Haley Sales et Nikolas Wamsteeker de Langley, en Colombie-Britannique sont 10e.

Les Américains sont 1-2 chez les hommes après le programme court. Le champion du monde Nathan Chen est premier avec 106,72 et Jason Brown est deuxième avec 94,00. Le Canadien Keegan Messing est troisième devant deux Russes avec 93,28.

Messing a livré une combinaison quadruple-triple parfaite pour ouvrir son programme, a légèrement tourné sur l’atterrissage de son triple Axel et a exécuté un solide triple Lutz.

« C’est génial d’être de retour sur le circuit, mais j’ai oublié la pression qui va avec, a dit Messing, sixième aux championnats du monde en mars dernier. « J’étais content de patiner un programme sans faute. »

Conrad Orzel, de Woodbridge, en Ontario, est neuvième et Roman Sadovsky, de Vaughn, en Ontario, est 10e.

En couples, les Canadiens sont près du podium après le programme court.

Les doubles champions canadiens Kirsten Moore-Towers de St. Catharines et Michael Marinaro, de Sarnia sont quatrièmes avec 66,43 juste devant Vanessa James de Scarborough et Eric Radford de Balmertown cinquième avec 65,02. Lori-Anne Matte et Thierry Ferland, de Lévis sont septièmes avec 57,25.

« Nous étions tellement excités de patiner devant une foule, a dit Moore-Towers. « Mais nous sommes peut-être devenus un peu trop excités et nous avons pris un peu d’avance sur nous-mêmes dans certaines parties du programme. »

James et Radford, dans leur première saison ensemble, apportent beaucoup d’expérience à la table mais il reste encore une période d’adaptation importante.

« Nous avons encore besoin du kilométrage et du temps en compétition », a déclaré James. « Nos entraînements se passent très, très bien. Nous apprenons beaucoup sur la façon dont l’autre réagit en compétition et ce qui change un peu quand nous sommes stressés.”

Les médaillés d’argent olympiques Wenjing Sui et Cong Hang, de la Chine, sont premiers avec 78,94, Daria Pavliuchenko et Denis Khodykin, de Russie, deuxièmes avec 69,46 et Minerva Fabienne Hase et Nolan Seegert, d’Allemagne, troisièmes avec 67,93.

La Russie se classe 1-2-3 chez les femmes après le court. Kamila Valieva est première, Elizaveta Tuktamysheva deuxième et Alena Kostornaia troisième.

Madeline Schizas, d’Oakville, en Ontario, est neuvième, Emily Bausback, de Vancouver, 10e et Alison Schumacher, de Tecumseh, en Ontario, 11e.

« Je suis très contente du patinage aujourd’hui, c’était l’un de mes meilleurs, a dit Bausback, âgé de 19 ans. « Obtenir l’énergie de la foule m’a vraiment aidé à performer et j’ai senti que j’avais établi un lien avec eux. »

La compétition se termine samedi avec les quatre patins libres.

Résultats complets : http://www.isuresults.com/results/season2122/gpcan2021/

Gilles et Poirier remportent l’or aux Internationaux Classiques d’automne

PIERREFONDS – Les danseurs sur glace Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont ouvert leur saison internationale samedi avec une victoire pour conclure les Internationaux Classiques d’automne.

Les médaillés de bronze aux championnats du monde ont accumulé 208,97 points pour la première place. Olivia Smart et Adrian Diaz, d’Espagne, ont terminé deuxièmes avec 191,31 points et Caroline Green et Michael Parsons, des États-Unis, troisièmes avec 188,43 points.

« Nous sommes très satisfaits de la façon dont les deux programmes se sont déroulés, a dit Poirier. « Nous n’avons pas essayé de forcer les choses ou d’avoir ce patin parfait. Nous voulons juste que tout soit plus précis et nous sommes vraiment ravis de livrer une performance aussi solide et de montrer que nous continuons à nous améliorer. »

Marjorie Lajoie, de Boucherville et Zachary Lagha, de St-Hubert, les champions du monde juniors en 2019, ont totalisé 181,74 pour la quatrième place.

« Nous sommes vraiment satisfaits de la danse libre et nous ne nous sommes pas retenus, a déclaré Lagha. « Au cours de la saison morte, nous avons vraiment travaillé sur nos habiletés de patinage et avons apporté les changements nécessaires à nos programmes. »

Carolane Soucisse, de Châteauguay et Shane Firus, de North Vancouver, ont terminé cinquièmes et Haley Sales, de Kelowna, en Colombie-Britannique, et Nikolas Wamsteeker, de Langley, en Colombie-Britannique, ont pris la sixième place.

Dans une épreuve masculine entièrement canadienne, Conrad Orzel, de Woodbridge, en Ontario, a remporté la médaille d’or avec 207,31 points, Bennet Toman, de Brampton, en Ontario, a fini deuxième avec 172,33 et Beres Clements, de Gibson, en Colombie-Britannique, troisième avec 153,48.

Après avoir décroché deux quadruples sauts dans le programme court vendredi, Orzel n’a pas été en mesure de les exécuter proprement dans le programme libre et il est également tombé sur l’un de ses triples Axels.

« Il y a de bons points à retenir de la compétition malgré une très mauvaise longue, a dit Orzel, 21 ans, sixième à cette compétition en 2019. Mais cela m’aide à réévaluer comment je dois me préparer lorsque je concoure. »

Outre les quatre médailles de samedi, le Canada a également remporté une médaille d’argent en couple vendredi avec Vanessa James et Eric Radford.

Résultats complets : https://results.skatecanada.ca/2021ACI/

Piper Gilles et Paul Poirier prêts à saisir l’occasion à Stockholm

Piper Gilles et Paul Poirier estiment que c’est maintenant leur tour.

Les champions canadiens en titre de danse sur glace se rendront aux Championnats du monde ISU de patinage artistique cette semaine, prêts à viser le podium, 17 mois après avoir célébré leur premier titre au Grand Prix ISU, aux Internationaux Patinage Canada 2019, à Kelowna, C.-B.

Quelques mois plus tard, après sept classements dignes du podium en huit ans, aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, Piper et Paul ont quitté les championnats nationaux, des médailles d’or au cou, pour la première fois.

Maintenant, après une pause difficile de 14 mois, sur la scène internationale, causée par la pandémie – y compris l’annulation des Championnats du monde 2020 à Montréal – Piper et Paul ont hâte de reprendre là où ils se sont arrêtés pour poursuivre le prochain chapitre de leur histoire.

« Je pense qu’en ce moment, nous avons l’impression de nous être taillé cette place pour être l’équipe (canadienne) numéro un », a déclaré Piper aux journalistes, peu de temps avant de partir pour Stockholm. « Honnêtement, ça ne semble pas très différent. Ç’est bien de savoir qu’on y va en tant que champions nationaux. Je pense que nous sommes plus fiers et plus confiants parce que nous avons ce titre.

« À ce stade, Paul et moi savons ce que nous devons faire. Je pense que nous devons simplement nous attendre à l’imprévu et exécuter nos performances. »

« Nous sommes tellement excités, après presque 14 mois sans compétition, de finalement nous retrouver sur la glace », a ajouté Paul. « Nous avons clairement exprimé, tout au long de la saison dernière et cette saison, que notre objectif est de gravir le podium mondial. Nous avons fait tout l’entraînement nécessaire à cet égard.

Piper et Paul, l’une des trois équipes canadiennes de danse sur glace à ces championnats du monde, ont assumé un rôle de leadership pour l’équipe nationale. Plusieurs patineurs d’Équipe Canada faisant leurs débuts mondiaux, dont les concurrentes en simple féminin Madeline Schizas et Emily Bausback, le tandem de patinage en couple d’Evelyn Walsh et Trennt Michaud, ainsi que les autres danseurs sur glace Marjorie Lajoie et Zachary Lagha, Piper et Paul sont ravis d’aider à guider leurs jeunes coéquipiers à travers cette première expérience aux championnats du monde.

« C’est vraiment un honneur d’être même considérés comme des chefs de file », a déclaré Piper. « J’ai l’impression que même lors d’événements au cours des deux dernières années, nous avons commencé à avoir l’impression d’amorcer un peu ce rôle de leadership. Vous connaissez votre parcours et comment vous en êtes arrivés là et c’est vraiment superbe de voir les jeunes arriver et commencer leur parcours et trouver leur propre voie. »

Piper et Paul connaissent l’importance de mentors. Ils sont arrivés à une époque inoubliable de la danse sur glace canadienne, dirigée par la légendaire équipe de Tessa Virtue et Scott Moir et les triples champions canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje.

Les champions canadiens en titre ont pris la relève et sont reconnaissants des voies que leurs prédécesseurs ont tracées pour eux.

« Je pense qu’il est difficile de savoir exactement comment votre trajectoire de carrière aurait été différente si certaines personnes ou d’autres n’avaient pas été là, mais je pense qu’en fin de compte nous ne changerions pas notre façon d’aborder notre patinage, de sélectionner notre musique, de nous présenter et les choix artistiques que nous faisons », a affirmé Paul. « Je pense que ce sont des éléments qui sont éminemment nous. »

« Nous avions d’excellents modèles », a ajouté Piper. « Nous avons beaucoup appris d’eux (Tessa et Scott, Kaitlyn et Andrew). Ils ont vraiment été des chefs de file pendant si longtemps, ce fut agréable de les regarder et d’essayer de comprendre comment ils en traitaient et géraient ces rôles. Chaque athlète a son propre parcours. Ils ont fait partie des nôtres. »

« Maintenant, c’est à notre tour ».

Les Championnats du monde ISU de patinage artistique 2021 débutent le mercredi 24 mars. Pour les ordres de départ et les résultats, veuillez visiter le site Web de l’ISU.