Archive d’étiquettes pour : Patrick Chan

La légende du patinage, Patrick Chan, se retire du patinage de compétition

TORONTO (ONT.) – Patrick Chan, champion olympique âgé de 27 ans, de Toronto, Ontario, a annoncé sa retraite du patinage de compétition aujourd’hui. Patrick est le patineur artistique masculin le plus décoré de l’histoire canadienne, avec trois médailles olympiques, trois couronnes de champion du monde et dix titres canadiens.

« Ce fut un honneur et un privilège de patiner pour le Canada », a déclaré Patrick Chan. « Les expériences mémorables que j’ai vécues m’ont permis de tirer des leçons dont je me souviendrai tout au long de ma vie. J’ai réalisé mes rêves et mes aspirations en patinage de compétition et le temps est maintenant venu de relever de nouveaux défis et de profiter de nouvelles occasions. J’espère avoir inspiré de nombreux jeunes patineurs en leur montrant qu’avec ardeur au travail, persévérance et dévouement, tout est possible. »

Patrick a remporté son premier titre canadien en 2008, suivi de neuf autres, établissant un record de 10 titres en tout, en patinage en simple masculin canadien. Au cours de son illustre carrière, Patrick a concouru à trois Jeux olympiques, remportant l’argent à Sotchi dans son épreuve individuelle et l’épreuve par équipe, et couronnant sa carrière avec une médaille d’or dans l’épreuve par équipe aux Jeux de 2018, à PyeongChang.

« Ce fut vraiment un honneur de compter Patrick comme membre de notre équipe et il manquera énormément à l’entière communauté de patinage. Son magnifique patinage lyrique, jumelé à sa personnalité positive et dynamique, a fait de lui un champion sur glace et hors glace », a déclaré Debra Armstrong, chef de la direction générale de Patinage Canada. « Patrick a laissé une marque énorme sur le patinage canadien et nous le remercions d’avoir inspiré les Canadiens à vivre la joie du patinage. Patinage Canada tient à féliciter Patrick pour sa fabuleuse carrière et nous lui souhaitons bonne chance dans ses futurs projets. »

Au cours de sa carrière au niveau senior, Patrick a remporté cinq médailles aux Championnats du monde ISU, gagnant le titre trois fois (2011, 2012, 2013). Il a mérité 15 médailles sur le circuit du Grand Prix ISU et quatre médailles à la finale du Grand Prix ISU, étant deux fois médaillé d’or (2011, 2012). Il a aussi occupé trois fois la première place aux Championnats du monde ISU des quatre continents (2009, 2012, 2016).

« L’impact de Patrick sur le sport a été déterminant pour le succès continu du patinage artistique au Canada. Ses solides habiletés techniques alliées à la parfaite aisance de son patinage ont fait de lui un des meilleurs patineurs que le monde ait jamais vu et ont créé d’innombrables souvenirs pour les partisans du patinage, dans le monde entier », a affirmé Mike Slipchuk, directeur, Haute Performance, de Patinage Canada. « Les réalisations de Patrick témoignent de son travail acharné, de son dévouement et de son humilité, qui lui ont permis d’atteindre les plus hauts sommets aux niveaux mondial et olympique. Nous souhaitons à Patrick beaucoup de succès dans le nouveau chapitre de sa vie et le remercions de nous avoir permis de suivre avec lui ce parcours incroyable. »

Pour ses exploits sur la glace, Patrick a reçu le prestigieux Trophée Lou Marsh à titre de meilleur athlète canadien de 2011 et a été nommé athlète canadien de l’année Sportsnet, athlète masculin de l’année de l’agence de presse QMI en plus de se voir décerner le Prix Lionel Conacher de la Presse canadienne pour l’athlète masculin de l’année.

Patrick réside actuellement à Vancouver, en Colombie-Britannique, où il prévoit rester impliqué dans la communauté du patinage, au moyen de séminaires et de participation à des spectacles de patinage, partout au Canada.

Patrick Chan termine neuvième dans la finale olympique

PYEONGCHANG (Corée du Sud) – Ce fut la fin d’une ère canadienne de patinage et peut-être bien le début d’une autre.

L’illustre carrière de Patrick Chan, soulignée par trois championnats du monde consécutifs et un record de dix titres canadien, s’est probablement terminée, samedi, à PyeongChang, par une neuvième place aux Jeux olympiques hiver 2018 de PyeongChang.

Au terme du spectacle aérien qu’a été le programme libre masculin, Yuzuru Hanyu, du Japon, qui avait privé Patrick d’une médaille d’or il y a quatre ans, à Sotchi, a défendu avec succès son titre olympique avec 317,85 points. Le compatriote de Yuzuru, Shoma Uno, a terminé 11 points derrière et mérité la médaille d’argent, tandis que Javier Fernandez, de l’Espagne, a obtenu la médaille de bronze.

Keegan Messing, faisant ses débuts olympiques quelques semaines après avoir terminé deuxième derrière Patrick Chan, aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, a fini en 12e place.

Le roi américain du quadruple, Nathan Chen, qui s’était classé en 17e place après un programme court désastreux, a presque volé la vedette dans le programme libre avec 215,08 points, ce qui lui a permis de grimper au cinquième rang, avec un total de 297,35 points.

Après avoir dominé le sport pendant la majeure partie de sa carrière, Patrick, qui a amorcé le programme libre 21 points derrière Yuzuru Hanyu et à 14 points du podium, semblait s’être réconcilié avec lui-même au début de cette saison et de ces Jeux olympiques. Pendant toute la saison, il a maintenu que cette dernière année avait pour but de lui permettre de profiter de ce chant du cygne et de ce moment et ne visait pas les médailles et les résultats.

« Nous constatons maintenant la transition, la balance a basculé », a déclaré Patrick au sujet de la passation du flambeau en patinage artistique masculin. « Je suis tellement fier d’avoir persévéré aussi longtemps. »

« Je suis heureux de pouvoir quitter ces Jeux avec une médaille d’or dans l’épreuve par équipe. Maintenant, je vais chercher des médailles d’or dans d’autres aspects de ma vie. »

La fin de semaine dernière, Patrick a remporté sa première médaille d’or olympique comme membre de l’équipe gagnante du Canada, dans l’épreuve par équipe, ce qui porte le compte de médailles olympiques de sa carrière à une médaille d’or et deux médailles d’argent.

Il n’a plus grand-chose à prouver.

« Tout était très positif », a-t-il dit à propos de son état d’esprit au début du programme libre.

« Je me sentais léger. Je gambadais même un peu. Je voulais être ici, mettre pied sur la glace et exécuter mon programme long. J’étais enthousiaste, peut-être sachant que c’était la fin. »

Pour Keegan Messing, qui a réalisé un rêve de toute sa vie en concourant aux Jeux olympiques, ces Jeux étaient plus qu’une expérience d’apprentissage.

« Je suis très satisfait de ma performance », a signalé Keegan. « J’étais tellement excité d’aller sur la glace et d’exécuter le programme pour lequel je me suis entraîné. J’ai présenté une solide performance et je peux quitter les Jeux olympiques heureux. »

Keegan a décrit son expérience olympique en un seul mot.

« Sensationnelle », s’est-il exclamé.

Alors qu’il se préparait à quitter l’aire d’entrevues pour la dernière fois, on a demandé à Patrick quel héritage il croyait laisser dans le sport.

« J’espère un jour que les gens repenseront à mon patinage et à ma contribution et diront : « Vous rappelez-vous quand Patrick a patiné comme ceci ou lorsque le patinage était comme ça », a-t-il ajouté.

« Ce serait un bel héritage à laisser derrière. »

L’épreuve de danse sur glace sera maintenant au programme, avec la danse courte dimanche soir, à 8 h (HE). Le Canada comptera trois inscriptions à l’épreuve, pour laquelle les médaillés d’or olympiques de 2010 et champions du monde en titre, Tessa Virtue et Scott Moir, sont en tête.

Programme et résultats du patinage artistique à PyeongChang 2018

Profil Olympique: Patrick Chan

Comptant deux médailles d’argent olympiques des Jeux olympiques d’hiver 2014, à Sotchi, dans son armoire à trophées, le triple champion du monde cherche à couronner une brillante carrière à PyeongChang.

Plus tôt ce mois-ci, Patrick a terminé un programme libre plein d’émotions aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, qui a fait lever debout la foule, alors qu’il a décroché son dixième titre canadien masculin senior, un record battant celui de Montgomery Wilson, établi en 1939.

Patrick n’a rien de moins que dominé pendant la majeure partie de sa carrière. Après avoir été médaillé d’argent aux Championnats du monde, en 2009 et 2010, le natif de Toronto a réclamé les titres mondiaux en 2011, 2012 et 2013. Il est devenu le premier patineur à remporter trois Championnats du monde consécutifs en simple masculin, depuis Alexei Yagudin, de 1998 à 2000, et le premier Canadien à en gagner trois d’affilée depuis Kurt Browning (1989‑1991).

En 2010-2011, la saison durant laquelle il a remporté son premier titre mondial, Patrick a établi des records du monde et mérité le Trophée Lou Marsh, en tant qu’athlète canadien de l’année, et le Prix Lionel Conacher comme athlète masculin canadien de l’année.

À la suite à sa performance aux Jeux olympiques d’hiver 2014, Patrick a pris une année sabbatique avant de revenir à la compétition.

À PyeongChang, il espère boucler la boucle de son retour par une autre médaille olympique.

Patrick Chan se retire du Trophée NHK

OTTAWA (ONT.) – Le triple champion du monde, Patrick Chan, 26 ans, de Toronto, Ont., s’est retiré du Trophée NHK, le quatrième arrêt du Grand Prix ISU de patinage artistique. Patrick a terminé en quatrième place aux Internationaux Patinage Canada, la semaine dernière, et a décidé de se concentrer sur son entraînement en vue des championnats nationaux, en janvier.

Neuf fois champion canadien et double médaillé d’argent olympique, Patrick a remporté la médaille d’argent en simple masculin et dans l’épreuve par équipe aux Jeux olympiques de 2014.

Weaver et Poje gagnent la danse libre pour faire grimper le Canada en quatrième place au Trophée mondial par équipe de l’ISU

TOKYO – Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont gagné la danse libre, vendredi, pour faire grimper le Canada de la cinquième à la quatrième place dans le classement des pays au Trophée mondial par équipe de patinage artistique de l’ISU.

Le Japon s’est emparé seul de la première place, avec deux épreuves encore au programme, avec 81 points, suivi par les É.-U. avec 78, la Russie avec 74 et le Canada avec 67. La Chine est cinquième avec 59 et la France sixième avec 46.

Dans la danse libre, Weaver et Poje ont obtenu 113,83 points. Madison Chock et Evan Bates, des É.-U., ont terminé deuxièmes avec 109,96 et Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev, de Russie, troisièmes avec 104,55.

La première place dans chaque épreuve vaut 12 points pour le pays, la deuxième 11 points, la troisième 10 et ainsi de suite. Le Canada a gagné la médaille d’argent par équipe aux Jeux olympiques d’hiver 2014 à Sotchi.

Dans le programme libre masculin, le Japon a réussi un doublé avec Yuzuru Hanyu premier avec 200,49 points et Shoma Uno deuxième avec 198,49. Patrick Chan, du Toronto, s’est classé troisième avec 190,74 et Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., neuvième.

Le programme court en couple a été gagné par Vanessa James et Morgan Cipres, de France. Cheng Peng et Yang Jin, de Chine sont deuxièmes et Kirsten Moore-Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Michael Marinaro, de Sarnia, en Ontario, troisièmes.

La compétition se terminera samedi avec les programmes libres chez les femmes et en couples.

Résultats complets: Trophée mondial par équipe de l’ISU 2017.

Virtue et Moir sont au sommet du monde

HELSINKI – Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir sont de retour au sommet en danse. Les doubles médaillés olympiques ont remporté la victoire, samedi, pour conclure les championnats du monde de patinage artistique de l’ISU et compléter une saison de retour parfaite.

La compétition était serrée et Virtue et Moir ont conservé le premier rang malgré une glissade de Moir alors qu’ils ont obtenu 198,62 points. C’est leur troisième titre mondial.

Les champions en titre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, ont gagné la danse libre pour terminer avec 196,04 tandis que Maia Shibutani et Alex Shibutani, des É.-U, se sont classés troisièmes avec 185,18.

« Nous avons accompli beaucoup d’excellentes choses dans ce programme techniquement qui nous ont permis de demeurer en tête contre une équipe française vraiment, vraiment bonne, a dit Moir, d’Ilderton, en Ontario. Nous savions que nous serions dans une chaude lutte pour le titre mondial. »

La victoire complète une excellente saison de retour pour les champions olympiques de 2010. Ils ont sauté les deux premières saisons après leur médaille d’argent olympique à Sotchi. En 2016-17, ils sont demeurés invaincus en sept compétitions, produisant plusieurs notes records du monde dont une marque mondiale dans la danse courte de vendredi.

« Nous voulions gagner les championnats du monde, a dit Moir. Nous nous sommes bien entraînés, nous croyons que nous nous sommes préparés idéalement pour toute cette saison. »

Les doubles médaillés des championnats du monde Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont terminé à un demi-point du podium, terminant quatrièmes avec 184,81 après s’être classés sixièmes dans la danse courte.

« Nous voulions ramener le bonheur dans notre patinage et exprimer qui nous sommes, a dit Poje. Nous avons eu des hauts et des bas cette saison et avons dû nous redécouvrir. Nous sommes fiers d’où nous sommes et nous savons que nous pouvons bâtir beaucoup plus. »

Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont progressé de neuvièmes à huitièmes en tout.

« Nous nous sommes vraiment permis de nous calmer dans cette performance, a dit Poirier. Nous n’avons rien forcé ou rien précipité. Nous nous sommes permis de faire le travail et de simplement nous perdre dans le moment. »

Chez les hommes, Yuzuru Hanyu, du Japon, a reconquis la couronne mondiale en partant de la cinquième place pour décrocher la médaille d’or avec un record du monde dans le programme libre pour obtenir 321,59 points. Son compatriote Shoma Uno a terminé deuxième avec 319,31 et Boyang Jin, de Chine, troisième avec 303,58.

Patrick Chan, de Toronto, a patiné au son de la musique de son coéquipier et patineur en couples Eric Radford et il a obtenu 295,16 points. Il a réussi ses trois quadruples sauts mais a mis une main sur la glace lors de son quadruple Salchow et a vacillé après avoir complété son deuxième quadruple piqué.

« L’approche que j’avais pour cette compétition était la bonne, a dit Chan, triple champion du monde. Mon objectif était d’exécuter les trois quadruples aujourd’hui, ce que je n’ai jamais fait auparavant. C’est bon de savoir que j’ai maintenant la confiance pour le faire. »

Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., a fait une progression impressionnante au classement, passant de la 12e à la neuvième place en tout avec le huitième meilleur programme libre. Ses quatre premiers sauts étaient tous des quadruples, incluant les deux premiers en combinaison.

« C’était euphorique, a dit Reynolds. Dans la plus importante compétition de la saison j’avais un travail à faire et je repars d’ici avec probablement les deux meilleures performances de ma carrière. C’était toute une sensation que tout ce sur quoi j’ai travaillé à l’entraînement se déroule exactement. »

Le Canada termine la compétition avec trois médailles. Vendredi, Kaetlyn Osmond, de Marystown, à T.-N.L., et Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, ont remporté les médailles d’argent et de bronze chez les femmes. C’était la première fois que le Canada produisait deux médaillées dans cette épreuve aux championnats du monde.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1617/wc2017/index.htm

 

Chan produit une solide troisième place dans le programme court / Ilyushechkina et Moscovitch se classent sixièmes, leur meilleur résultat aux championnats du monde

HELSINKI – Patrick Chan a récolté une note record personnel pour se classer troisième à la suite du programme court chez les hommes, tandis que Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch se classent sixièmes, leur meilleur résultat en carrière en couples.
Dans le programme court masculin, le double champion en titre Javier Fernandez, d’Espagne, est en tête à la suite du programme court avec 109,05 points. Shoma Uno, du Japon, est deuxième avec 104,86 et Chan a inscrit un record personnel de 102,13 – la première fois qu’il brise la barrière des 100 points.

Chan, triple champion du monde, de Toronto, a commencé avec une combinaison quadruple boucle piquée-triple boucle piquée et a aussi proprement exécuté son triple Axel et son triple Lutz.

« Battre les 100 points avec un quadruple signifie beaucoup pour moi, a dit Chan. Je n’ai pas patiné en pensant que je devais être premier. Je voulais simplement avoir les notes que je méritais si je réussissais tout. »

Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., est 12e après avoir produit un programme propre. Il a commencé avec une combinaison quadruple Salchow- triple piqué et a suivi avec un quadruple piqué et un triple Axel.

« J’ai réussi à me reconcentrer après un échauffement pas très bon, a dit Reynolds, qui s’est levé à 4h20 pour un entraînement à 6h puisqu’il était dans le premier groupe de patineurs. J’ai fait confiance à mon entraînement et les choses ont changé.

« Je n’aurais pas pu être plus heureux de ma performance aujourd’hui. »

En couples, il n’y a pas eu de changements parmi les trois premiers: Wenjing Sui et Cong Han, de Chine, ont remporté la médaille d’or, Aliona Savchenko et Bruno Massot, d’Allemagne, celle d’argent, et Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov, de Russie, celle de bronze.

Ilyushechkina et Moscovitch sont demeurés en sixième place avec un record personnel de 206,19 points. Ils avaient terminé septièmes aux championnats du monde de l’an dernier et 13es l’année d’avant.

« Nous avons travaillé fort dans ce programme et l’entraînement a rapporté, a dit Moscovitch. »

« Nous avons fait un travail fantastique pour nous regrouper et nous reconcentrer pour ce programme, a ajouté Ilyushechkina. Nous étions là dans le moment et avons travaillé fort du début à la fin. »

Les doubles champions du monde en titre Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, sont demeurés en septième place. Radford souffre d’une blessure à une hanche subie ce mois-ci.

« Après l’entraînement de ce matin, je ne me suis jamais aussi senti apeuré et insécure, a dit Radford. C’était très difficile. Je pensais à me retirer, mais notre équipe autour de nous nous a donné la confiance de nous présenter et d’essayer.

« Notre effort a dépassé ce à quoi nous pouvions nous attendre. »

Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, ont terminé 11es. Séguin a dû traiter une commotion au début de la nouvelle année.

« Nous nous sentions soulagés, a dit Séguin. Nous avons eu une année très difficile, mais terminer sur une solide note avec notre programme a été ce dont nous avions besoin. »

La compétition se poursuivra vendredi avec le programme libre féminin et la danse courte. Le programme libre masculin aura lieu samedi.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1617/wc2017/index.htm

 

 

Patrick Chan quatrième alors que le Canada termine avec quatre médailles à la compétition des Quatre Continents de l’ISU

GANGNEUNG, Corée du Sud – Le triple champion du monde Patrick Chan, de Toronto, s’est classé quatrième chez les hommes, dimanche, pour conclure la compétition de patinage artistique des Quatre Continents de l’ISU.

Nathan Chen, des É.-U., a remporté la médaille d’or avec 307,46 points, le champion  olympique Yuzuru Hanyu, du Japon, a terminé deuxième avec 303,71 et son compatriote Shoma Uno troisième avec 288,05. Chan, cinquième après le programme court, a suivi avec 267,98.

« Je dois travailler sur mon envol de la glace et être plus efficace, a dit Chan, qui a débuté avec une quadruple boucle piquée et un triple Axel réussis, mais il a éprouvé des difficultés par la suite jusqu’à la fin. J’ai hâte de rentrer chez-moi et de travailler là-dessus. Ce sont aussi des choses sur lesquelles je peux travailler sur et hors de la glace. »

Nam Nguyen, de Toronto, a produit un solide programme libre pour sauter de la 13e place après le programme court à la huitième pour obtenir sa meilleure note de la saison avec 237,08. Son programme incluait trois quadruples. Il a tombé sur le premier, mais le restant du programme a été propre.

« Mon programme libre s’est bien passé a dit Nguyen. Spécialement puisque mes entraînements préparatoires n’ont pas été aussi couronnés de succès. C’est excellent d’aller sur la patinoire et de montrer à tout le monde que je peux exhiber mon contenu technique et pousser mes éléments. »

Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., est demeuré en 12e place. Il a produit une solide deuxième moitié après quelques premières minutes difficiles.

« Cela a été un début dont il a été difficile de se remettre, a dit Reynolds. Avec chaque erreur vous perdez de l’énergie et de la concentration. Mais je pense que j’ai fait aussi bien que je pouvais dans la deuxième moitié en tenant compte que c’était une performance décevante. »

Le Canada, qui alignait son équipe pour les championnats du monde le mois prochain à Helsinki, termine la compétition avec quatre médailles.

Tessa Virtue, de London, en Ontario, et Scott Moir, d’Ilderton, en Ontario, ont remporté la médaille d’or en danse; Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, ainsi que Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch, de Toronto, ont gagné les médailles d’or et d’argent en couples et Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, en a ajouté une d’argent chez les femmes.

La compétition a eu lieu à l’installation pour les Jeux olympiques de l’an prochain.

Résultats complets: Championnats des quatre continents ISU de patinage artistique 2017.

Virtue et Moir ajoutent le championnat de la finale du Grand Prix à leurs lauriers

MARSEILLES, France – Les champions olympiques et du monde canadiens Tessa Virtue et Scott Moir ont mis fin à leur quête de la médaille d’or de la finale du Grand Prix, samedi, avec une victoire en danse dans la finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU.

C’était la sixième participation du couple canadien à cette compétition et c’est la première fois qu’ils remportent la médaille d’or. Ils ont terminé deuxièmes quatre fois.

Virtue and Moir, qui ont patiné au son de la musique émotive de Coeur de Pirate et Sam Smith, ont obtenu 197,22 points. Les champions du monde Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, ont terminé deuxièmes avec 192,81 et Maia Shibutani et Alex Shibutani troisièmes avec 189,60.

« Pour nous un titre dans le Grand Prix, c’est énorme, a dit Moir, d’Ilderton, en Ontario. C’est une excellente fin à la première moitié de saison et nous sommes vraiment satisfaits du travail que nous avons fait jusqu’à maintenant. »

Même si la performance a paru sans faute, Moir a admis qu’il y a encore de la finition à ajouter.

« Nous sommes excités parce que quand vous êtes un peu à côté et que nous avons l’entraînement que nous avons, nous pouvons encore réussir avec une bonne performance et obtenir les notes que nous avons eues », a-t-il dit.

Chez les femmes, Kaetlyn Osmond, de Marystown, de T.-N.L., qui faisait ses débuts dans la finale du Grand Prix, a produit un programme propre, mais a tout de même glissé de la deuxième à la quatrième place en tout avec un record personnel de 212,45 points. Elle a terminé à moins de six points de la médaille d’argent.

La championne du monde Evgenia Medvedeva, de Russie, a obtenu la médaille d’or avec 227,66. Satoko Miyahara, du Japon, a terminé deuxième avec 218,33 et Anna Pogorilaya, de Russie, troisième avec 216,47.

« De toute évidence, je suis vraiment heureuse du programme libre, a dit Osmond. Les quelques erreurs que j’ai faites étaient stupides pour moi et j’aimerais les reprendre. Malgré tout il y a beaucoup de choses dont je peux être fière dans ce programme. »

Chez les hommes, cela a été une journée à oublier pour le Torontois Patrick Chan puisqu’il a chuté trois fois et a terminé cinquième. Yuzuru Hanyum, du Japon, a gagné la médaille d’or. Nathan Chen, des É.-U., a terminé deuxième et Shoma Uno, du Japon, troisième.

Résultats complets: Finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU 2016-2017

Chan et Duhamel/Radford sont dans les courses aux médailles dans la finale du Grand Prix de l’ISU

MARSEILLES, France –  Les Canadiens Patrick Chan et Meagan Duhamel et Eric Radford, ces derniers en danse, sont dans des positions pour viser les médailles d’or à la suite des programmes courts, jeudi, dans la finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU.

Dans le programme court masculin, Yuzuru Hanyu, du Japon, est en tête avec 106,53 points, suivi par Chan avec un record personnel de 99,76 et du champion du monde Javier Fernandez, d’Espagne, troisième avec 91,76.

« C’est le mieux que j’ai patiné cette saison en compétition, a dit Chan, trois fois champion du monde, qui a exécuté un programme propre incluant une combinaison quadruple-triple et un triple Axel. C’est une bonne sensation à avoir de nouveau et c’est super de faire cela contre les meilleurs hommes qui sont ici. Je sens que je progresse proprement dans la saison. »

En couples, Evegenia Tarasova et Vladimir Morozov, de Russie, sont premiers avec 78,60, et Xiaoyu Yu et Hao Zhang, de Chine, deuxièmes avec 75,34. Duhamel et Radford sont troisièmes avec 71,44.

Les doubles champions du monde canadiens ont fait une chute dans leur saut lancé et Duhamel a touché au sol avec une main dans leurs sauts côte-à-côte.

« L’Axel lancé fonctionnait bien à l’entraînement, a dit Radford. C’est simplement malheureux qu’il ait été très détraqué dans le programme. Nous n’en avons pas exécuté un comme cela depuis longtemps. »

« C’est en fait notre saut lancé le plus constant, a ajouté Duhamel. Nous le réussissons beaucoup plus que les autres sauts lancés à l’entraînement. Donc nous sommes un peu sous le choc et déçus. En bout de ligne nous devons exécuter des programmes courts propres. »

Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, sont sixièmes avec 60,86.

« Même si nous avons raté des éléments techniques, nous avons vraiment aimé le programme, a dit Séguin. Nous devons vraiment avoir confiance en nous pour le programme libre et je pense que nous ferons bien. »

Le programme libre en couples aura lieu vendredi ainsi que le programme court féminin et la danse courte. Le programme libre masculin aura lieu samedi.

Résultats complets: Finale du Grand Prix de l’ISU

Plus grande équipe canadienne de l’histoire en route pour la finale du Grand Prix ISU

OTTAWA (Ont.) – Patinage Canada comptera sa plus grande équipe jamais inscrite – cinq inscriptions, ce qui représente un total de huit patineurs – à la finale du Grand Prix ISU, à Marseille, en France. L’événement aura lieu du 8 au 11 décembre 2016, au Palais Omnisports Marseille Grand-Est. Il s’agit de la première fois que le Canada a qualifié un patineur dans chaque discipline. L’événement se compose de la finale du Grand Prix senior ISU et de la finale du Grand Prix junior ISU, toutefois le Canada n’a pas qualifié d’inscriptions pour la finale du Grand Prix junior ISU.

Patrick Chan, 25 ans, de Toronto, Ont., représentera le Canada en simple masculin. Cette saison, Patrick a remporté la médaille d’argent au Trophée Finlandia et la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine. Il s’entraîne avec Marina Zoueva, Oleg Epstein et Johnny Johns, à Canton, MI, É.-U.

Kaetlyn Osmond, 21 ans, de Marystown, T.-N./Edmonton, Alb., est la représentante canadienne dans la catégorie féminine. Kaetlyn a été médaillée d’or au Trophée Finlandia et a gagné la médaille d’argent aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine, cette saison. Elle s’entraîne avec Ravi Walia, à Edmonton, Alb.

Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 31 ans, de Balmertown, Ont., sont l’une des deux inscriptions canadiennes dans la discipline de patinage en couple. Meagan et Eric ont mérité la médaille d’or à tous leurs événements jusqu’à présent cette saison : le Trophée Finlandia, les Internationaux Patinage Canada et le Trophée NHK. Ils s’entraînent avec Richard Gauthier, Bruno Marcotte et Sylvie Fullum, à St-Léonard, Qc.

Julianne Séguin, 20 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 23 ans, de Trois-Pistoles, Qc, seront la deuxième inscription canadienne en patinage en couple à l’événement. Cette saison, l’équipe a été médaillée d’or aux Internationaux classiques d’automne et à Skate America et s’est classée en cinquième place à la Coupe Rostelecom. Josée Picard entraîne Julianne et Charlie à Chambly, Qc.

Tessa Virtue, 27 ans, de London, Ont., et Scott Moir, 29 ans, d’Ilderton, Ont., seront l’inscription canadienne en danse sur glace. Cette saison, Tessa et Scott ont remporté la médaille d’or à chacun de leurs événements : Internationaux classiques d’automne, Internationaux Patinage Canada et Trophée NHK. Tessa et Scott s’entraînent avec Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon à Montréal, Qc.

Mike Slipchuk, directeur de Haute performance de Patinage Canada, voyagera avec l’équipe à titre de chef d’équipe. La Dr Ghislaine Robert, de Montréal, Qc, et la physiothérapeute Agnes Makowski, de Toronto, Ont., représenteront le personnel médical canadien sur place. Beth Crane, de Burnaby, C.-B., et Nicole Leblanc-Richard, de Dieppe, N.-B., seront les officielles canadiennes à l’événement.

Emma Bowie, gestionnaire des Communications de Patinage Canada, sera le contact médiatique à l’événement. On peut la contacter sur place par courriel à l’adresse [email protected] ou par téléphone au 613-914-2607.

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez cliquer ici.

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX ISU 2016-2017

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes seniors Patrick Chan 25 ans Toronto, Ont. Granite Club Marina Zoueva / Oleg Epstein / Johnny Johns
Femmes seniors Kaetlyn Osmond 21 ans Marystown, T.-N. et Edmonton, Alb. CPA Ice Palace Ravi Walia
Patinage en couple senior Meagan Duhamel / Eric Radford 30 ans / 31 ans Lively, Ont. / Balmertown, Ont. CPA Saint-Léonard / CPA Saint-Léonard Richard Gauthier / Bruno Marcotte/ Sylvie Fullum
Patinage en couple senior Julianne Séguin / Charlie Bilodeau 20 ans / 23 ans Longueuil, Qc / Trois-Pistoles, Qc CPA Longueuil / CPA Chambly Josée Picard
Danse sur glace senior Tessa Virtue / Scott Moir 27 ans / 29 ans London, Ont. / Ilderton, Ont. Regroupement élite de patinage artistique de Montréal / Regroupement élite de patinage artistique de Montréal Marie-France Dubreuil / Patrice Lauzon

Patinage Canada qualifie cinq inscriptions pour la finale du Grand Prix ISU

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada a qualifié cinq inscriptions, soit un total de huit patineurs, pour la finale du Grand Prix ISU qui aura lieu à Marseille, en France, du 8 au 11 décembre 2016. Il s’agit de la première fois que le Canada a qualifié un patineur dans chaque discipline et ce sera la plus grande équipe que Patinage Canada a jamais comptée à la finale. La finale du Grand Prix senior ISU se tiendra conjointement avec la finale du Grand Prix junior ISU.

Chez les hommes seniors, Patrick Chan, 25 ans, de Toronto, Ont., s’est qualifié en deuxième place. Patrick a été médaillé d’or aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine.

Kaetlyn Osmond, 20 ans, de Marystown, T.-N./Edmonton, Alb., s’est qualifiée en quatrième place chez les femmes seniors, ayant remporté la médaille d’argent aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe de Chine.

Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 31 ans, de Balmertown, Ont., se sont qualifiés en première place dans la discipline de patinage en couple senior. Meagan et Eric ont gagné la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et au Trophée NHK.

Aussi en patinage en couple senior, Julianne Séguin, 20 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 23 ans, de Trois-Pistoles, Qc, se sont qualifiés en sixième place. Julianne et Charlie ont été médaillés d’or à Skate America et ont terminé en cinquième place à la Coupe Rostelecom.

Les danseurs sur glace seniors Tessa Virtue, 27 ans, de London, Ont., et Scott Moir, 29 ans, d’Ilderton, Ont., se sont qualifiés en première place. Tessa et Scott ont remporté la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et au Trophée NHK.

La finale du Grand Prix senior ISU est le dernier événement du circuit Grand Prix senior ISU de patinage artistique. La série compte six arrêts : États-Unis (Skate America), Canada (Internationaux Patinage Canada), Russie (Coupe Rostelecom), France (Trophée de France), Chine (Coupe de Chine) et Japon (Trophée NHK). Les patineurs accumulent des points en fonction de leurs classements aux événements auxquels ils sont affectés et les six meilleurs de chacune des quatre disciplines avancent à la finale.

Le Canada n’a pas qualifié d’inscriptions pour la finale du Grand Prix junior ISU.

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez cliquer ici.

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX ISU 2016

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes seniors Patrick Chan 25 ans Toronto, Ont. Granite Club Marina Zoueva / Oleg Epstein / Johnny Johns
Femmes seniors Kaetlyn Osmond 20 ans Marystown, T.-N. et Edmonton, Alb. CPA Ice Palace Ravi Walia
Patinage en couple senior Meagan Duhamel / Eric Radford 30 ans / 31 ans Lively, Ont. / Balmertown, Ont. CPA Saint-Léonard / CPA Saint-Léonard Richard Gauthier / Bruno Marcotte / Sylvie Fullum
Patinage en couple senior Julianne Séguin / Charlie Bilodeau 20 ans / 23 ans Longueuil, Qc / Trois-Pistoles, Qc CPA Longueuil / CPA Chambly Josée Picard
Danse sur glace senior Tessa Virtue / Scott Moir 27 ans / 29 ans London, Ont. / Ilderton, Ont. Regroupement élite de patinage artistique de Montréal / Regroupement élite de patinage artistique de Montréal Marie-France Dubreuil / Patrice Lauzon