Archive d’étiquettes pour : Nexxice

L’équipe de patinage synchronisé Nexxice senior en Chine pour le Trophée Shanghai ISU 2016

OTTAWA (ONT.) – Le Canada comptera une équipe qui concourra au Trophée Shanghai ISU 2016, à Shanghai, en Chine. Nexxice senior sera l’inscription canadienne à la compétition internationale de patinage synchronisé sur invitation, qui aura lieu du 4 au 6 mars 2016.

Représentant le Burlington Skating Centre, Nexxice, médaillée d’argent des Championnats canadiens 2016, est la championne du monde en titre, ayant antérieurement remporté les Championnats du monde en 2009, gagné la médaille d’argent de 2012 à 2014 et la médaille de bronze en 2007 et 2008. Championne canadienne neuf fois consécutives (de 2007 à 2015), l’équipe s’entraîne avec Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

Karen Robertson, de Chelsea, Qc, sera la seule officielle canadienne à l’événement.

Pour plus de renseignements sur l’événement, veuillez visiter www.isu.org.

Patinage Canada nomme les équipes pour les Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2016

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada a sélectionné deux équipes de patinage synchronisé en vue des Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2016, qui auront lieu les 8 et 9 avril 2016, à Budapest, en Hongrie.

Les Supremes

Les Suprêmes

Les Suprêmes, du CPA Saint-Léonard et Nexxice, du Burlington Skating Centre, ont mérité leurs inscriptions aux Championnats du monde après avoir remporté les médailles d’or et d’argent, respectivement, aux Championnats de patinage synchronisé 2016 de Patinage Canada, cette fin de semaine dernière, à Waterloo, Ont.

Les Suprêmes, championnes canadiennes, sont la première inscription canadienne aux Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2016. Représentant le CPA Saint‑Léonard, l’équipe a remporté son troisième titre canadien, la fin de semaine dernière, à Waterloo, Ont. Les Suprêmes se sont classés sixièmes aux Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2015. L’équipe a remporté une médaille de bronze à cet événement en 2003. Les Suprêmes s’entraînent avec Marilyn Langlois, aidée de Pascal Denis, Amélie Brochu et Amanda Gaiotti.

Nexxice Senior

Nexxice Senior

Représentant le Burlington Skating Centre, Nexxice sera la deuxième inscription. Nexxice est la championne du monde en titre et a remporté le championnat du monde en 2009, la médaille d’argent de 2012 à 2014 et la médaille de bronze en 2007 et 2008. L’équipe médaillée d’argent aux Championnats canadiens 2016 s’entraîne avec Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

Il s’agit de la 17e édition des Championnats du monde ISU de patinage synchronisé, le Canada ayant remporté des médailles à 11 de ces événements antérieurs.

Plus tôt cette saison, les inscriptions pour la Coupe Défi mondial junior ISU de patinage synchronisé 2016, qui se déroulera les 11 et 12 mars 2016, à Zagreb, en Croatie, ont été déterminées à la compétition annuelle Winterfest de la section du Centre de l’Ontario de Patinage Canada. Les Suprêmes (junior) du CPA Saint-Léonard, médaillées d’argent aux Championnats canadiens 2016 et Nexxice (junior), du Club de patinage Burlington, médaillée d’or aussi aux Championnats canadiens 2016, ont obtenu les deux inscriptions pour le Canada.

Les meilleures patineurs de patinage synchronisé au Canada en route pour Waterloo en vue des Championnats de patinage synchronisé 2016 de Patinage Canada

OTTAWA (ONT.) – Des équipes de patinage synchronisé de partout au Canada mettent le cap sur Waterloo, en Ontario, pour les Championnats de patinage synchronisé 2016 de Patinage Canada, qui auront lieu du 19 au 21 février 2016, au Waterloo Memorial Recreation Complex.

L’événement accueillera environ 800 patineurs et entraîneurs de 40 équipes qui se disputeront les titres nationaux dans les catégories senior, junior, ouverte, intermédiaire et novice. Les deux meilleures équipes seniors représenteront le Canada aux Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2016, qui se dérouleront à Budapest, en Hongrie, les 8 et 9 avril 2016.

« Nous attendons impatiemment de voir les meilleures équipes de patinage synchronisé du Canada se produire sur la plus grande scène de notre nation, à Waterloo, aux Championnats de patinage synchronisé de Patinage Canada », a déclaré Dan Thompson, chef de la direction générale de Patinage Canada. « Les Canadiens ont toujours été des innovateurs en patinage synchronisé et nous n’avons aucun doute que cet événement montrera de nouveau l’essor de cette discipline dans notre pays. »

Patinage Canada célébrera aussi les nombreuses réalisations dans la communauté du patinage synchronisé avec deux intronisations au Temple de la renommée de Patinage Canada. Le vendredi 19 février, Cathy Dalton sera intronisée au Temple de la renommée dans la catégorie des bâtisseurs et, le samedi 20 février, une page d’histoire sera rédigée lorsque l’équipe senior NEXXICE de 2009 deviendra la première équipe de patinage synchronisé à être intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada, dans la catégorie des athlètes.

Patinage Canada est fier d’accueillir près de 500 élèves d’écoles locales, le vendredi 19 février, de 9 h 15 à 11 h. Le programme scolaire de Patinage Canada permet aux élèves d’écoles locales de venir voir gratuitement le patinage synchronisé. Les élèves sont incités à faire preuve de créativité en créant des affiches pour encourager les patineurs.

Les écoles suivantes prendront part au programme scolaire de Patinage Canada :

  • École publique Baden;
  • École publique Westmount;
  • Our Lady of Lourdes;
  • École publique A.R. Kaufman.

Les billets sont en vente à la billetterie du Waterloo Memorial Recreation Complex, ouverte jeudi de 10 h à 18 h, vendredi de 8 h 30 à 21 h, samedi de 8 h à 21 h et dimanche de 8 h à 16 h. Les laissez-passer de trois jours coûtent 46,50 $ pour les adultes ou 24 $ pour les enfants et les laissez-passer quotidiens coûtent 20 $ pour les adultes ou 10 $ pour les enfants. L’entrée est libre pour les enfants de cinq ans et moins.

Weaver et Poje répètent comme champions de la finale du Grand Prix

BARCELONE – Pour la deuxième année de suite, les danseurs Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont gagné la médaille d’or dans la finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU.

Les Canadiens ont produit 182,66 points, samedi, à seulement 0,27 de leur record personnel établi la saison dernière. Madison Chock et Evan Bates, des É.-U., ont terminé deuxièmes avec 177,55 et Anna Cappellini et Luca Lanotte, d’Italie, troisièmes avec 176,37.

C’était la sixième victoire de suite pour Weaver et Poje dans le circuit au cours des deux dernières saisons.

« Nous nous sentions bien à propos de la performance aujourd’hui, a dit Poje. Nous nous sommes améliorés par rapport à nos autres démonstrations dans le Grand Prix cette saison. Nous n’avons pas perfectionné tout ce que nous voulions, donc il y a encore du travail à faire. »

Weaver était aussi enchantée de la performance.

« Nous nous sentions dans la zone, a-t-elle dit. Nous avons injecté de l’émotion dans ce programme et avons patiné de tout notre coeur. C’est l’expérience la plus gratifiante que vous pouvez obtenir. Je ne peux pas croire que nous avons gagné de nouveau cette compétition. Cela n’a pas encore entré. »

Chez les hommes, Yuzuru Hanyu, du Japon, a donné une autre performance étincelante en élevant sa note record du monde à 330,43 points. Javier Fernandez, d’Espagne, a terminé deuxième avec 292,95 et Shoma Uno, du Japon, troisième avec 276,79. Le triple champion du monde Patrick Chan, de Toronto, a grimpé de la sixième place après le programme court à la quatrième avec le troisième meilleur programme long pour 264,45 points.

« J’avais vraiment peur et j’étais nerveux, a dit Chan, qui a pris une saison de congé l’an dernier. J’ai eu des entraînements difficiles cette semaine. Mais je suis très à l’aise avec mon programme et quand la musique commence c’est pratiquement comme sur le pilote automatique. Il montre que mon entraînement va vraiment bien et que je peux me fier sur lui. »

Le patinage synchronisé a fait ses débuts dans la finale du Grand Prix et les championnes du monde du Nexxice de Burlington, en Ontario, ont gagné la médaille de bronze avec 120,34 points. Équipe Paradise, de Russie, a obtenu la médaille d’or avec 131,09 et Équipe Rockettes, de Finlande, a terminé deuxième avec 127,66.

Les 18 patineuses de  Nexxice étaient Shannon Aikman-Jones, Cassandra Ablack, Ellicia Beaudoin, Kelly Britten, Anna Cappuccitti, Alessia Chiovitti, Lee Chandler, Samantha Defino, Courtney Gray, Celina Hevesi, Victoria Kwan, Renata Khuzina, Lauren Malott, Courtney McNaughton, Lisa Miadovnik, Rachel Ng, Kiesten Tietz et Jillian Tyler.

« C’est simplement incroyable d’être ici, a dit Defino. Nous avons simplement aimé patiner et voir cette foule. Nous étions très satisfaites de notre programme. C’est très tôt dans la saison pour nous pour exécuter notre programme libre et obtenir une médaille est un succès. »

Le Canada termine la compétition avec trois médailles – une de chaque couleur. Vendredi, Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, ont obtenu celle d’argent en couples.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1516/gpchn2015/index.htm

Patineurs canadiens à Barcelone pour la finale du Grand Prix ISU

OTTAWA (ONT.) – Patinage Canada comptera cinq inscriptions à la finale du Grand Prix senior ISU de patinage artistique 2015, qui se tiendra du 9 au 13 décembre 2015, à Barcelone, en Espagne. Le Canada aura une inscription en simple masculin, deux inscriptions en patinage en couple, une inscription en danse sur glace et une inscription en patinage synchronisé.

La finale du Grand Prix senior ISU est le dernier événement du circuit Grand Prix senior ISU de patinage artistique. La série compte six arrêts : États-Unis (Skate America), Canada (Internationaux Patinage Canada), Chine (Coupe de Chine), France (Trophée Éric Bompard), Russie (Coupe Rostelecom) et Japon (Trophée NHK). Les patineurs accumulent des points en fonction de leurs classements aux événements auxquels ils sont affectés et les six meilleurs de chacune des quatre disciplines avancent à la finale.

Au niveau senior, le Canada sera représenté par Patrick Chan, 24 ans, de Toronto, Ont., chez les hommes, Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 30 ans, de Balmertown, Ont., ainsi que Julianne Séguin, 19 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 22 ans, de Trois‑Pistoles, Qc, dans la catégorie de patinage en couple et Kaitlyn Weaver, 26 ans, de Toronto, Ont., et Andrew Poje, 28 ans, de Waterloo, Ont., en danse sur glace.

Pour la toute première fois de l’histoire de l’événement, la finale du Grand Prix senior ISU de patinage artistique comprendra aussi du patinage synchronisé. Une inscription a été attribuée à chacun des cinq meilleurs membres de l’ISU, au classement, en patinage synchronisé; le Canada est représenté par Nexxice. L’épreuve de patinage synchronisé se compose de style libre et aura lieu le samedi 12 décembre 2015. Les équipes n’exécuteront pas de programme court.

Plus tôt cette saison, le Canada a qualifié une inscription, Roman Sadovsky, 16 ans, de Vaughan, Ont., pour la finale du Grand Prix junior ISU, qui se déroule aussi à Barcelone, en Espagne, du 9 au 13 décembre 2015. De façon semblable à la qualification senior, les juniors sont affectés à deux événements de la série de sept événements, les six meilleurs de chaque catégorie avançant à la finale.

 

FINALE DU GRAND PRIX SENIOR ISU

Le triple champion du monde et double médaillé d’argent olympique (hommes et équipe) Patrick Chan, 24 ans, de Toronto, Ont., représentera le Canada en simple masculin. Patrick a remporté la médaille d’or aux Internationaux Patinage Canada et s’est classé cinquième dans le programme court au Trophée Éric Bompard, se taillant une place à la finale du Grand Prix ISU. Le représentant du Granite Club a concouru à cet événement six fois dans le passé; il a été médaillé quatre fois et a gagné la médaille d’or à deux reprises (2010 et 2011). Il s’entraîne avec Kathy Johnson, au Detroit Skating Club.

Les champions du monde et médaillés d’argent olympiques (équipe) Meagan Duhamel, 30 ans, de Lively, Ont., et Eric Radford, 30 ans, de Balmertown, Ont., sont la première des deux inscriptions canadiennes en patinage en couple. Les représentants du CPA Saint-Léonard ont antérieurement concouru à cet événement quatre fois et sont les champions en titre. Cette saison, sur le circuit du Grand Prix, ils ont été médaillés d’or aux Internationaux Patinage Canada et au Trophée NHK, se qualifiant en première place pour cette compétition. Meagan et Eric s’entraînent avec Richard Gauthier, Bruno Marcotte et Sylvie Fullum.

Julianne Séguin, 19 ans, de Longueuil, Qc, et Charlie Bilodeau, 22 ans, de Trois-Pistoles, Qc, représentent la deuxième inscription du Canada en patinage en couple à l’événement. L’an dernier, ils ont gagné la médaille d’or à la finale du Grand Prix junior ISU; il s’agira de leur première participation à cet événement au niveau senior. Les représentants du CPA Longueuil et du CPA Chambly ont gagné la médaille de bronze à Skate America et se sont classés en troisième place dans le programme court au Trophée Éric Bompard, ce qui leur a permis de se qualifier pour cette compétition. Julianne et Charlie s’entraînent avec Josée Picard, à Chambly, Qc.

Nexxice.

Nexxice

Les doubles médaillés des Championnats du monde Kaitlyn Weaver, 26 ans, de Toronto, Ont., et Andrew Poje, 28 ans, de Waterloo, Ont., constitueront l’inscription canadienne en danse sur glace. Il s’agira de leur cinquième participation à cet événement et ils sont les champions en titre. Kaitlyn et Andrew ont été médaillés d’or aux Internationaux Patinage Canada et à la Coupe Rostelecom, se qualifiant ainsi les premiers pour cette compétition. Les représentants du CPA Sault et du CP Kitchener-Waterloo s’entraînent avec Angelika Krylova, Pasquale Camerlengo et Shae-Lynn Bourne, à Bloomfield Hills, Michigan.

L’équipe Nexxice, double championne du monde, sera l’inscription canadienne en patinage synchronisé. Neuf fois championne canadienne de suite, l’équipe a récemment remporté les Championnats du monde ISU de patinage synchronisé 2015. Représentant le Club de patinage Burlington, Nexxice s’entraîne avec Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

FINALE DU GRAND PRIX JUNIOR ISU

Roman Sadovsky Junior Grand Prix gold.

Roman Sadovsky

Roman Sadovsky, 16 ans, de Vaughan, Ont., sera la seule inscription canadienne chez les hommes. Plus tôt cette saison, il a été médaillé d’or au Grand Prix junior ISU en Slovaquie et de bronze au Grand Prix junior ISU en Pologne. La saison dernière, il s’est classé cinquième à cet événement. Roman s’entraîne avec Tracey Wainman, au YSRA Winter Club.

Mike Slipchuk, directeur de Haute performance de Patinage Canada, sera le chef de l’équipe canadienne à l’événement. Le Dr Ghislaine Robert, de Montréal, Qc, et la physiothérapeute Agnes Makowski, de Toronto, Ont., représenteront le personnel médical canadien sur place. Diane Kamagianis, de Mission, Ont., Leanna Caron, de Timmins, Ont., et Jeff Lukasik, de Calgary, Alb., seront les officiels canadiens à l’événement.

Emma Bowie, gestionnaire des Communications de Patinage Canada, sera le contact médiatique à l’événement. Pour prendre des dispositions d’entrevue sur place, veuillez communiquer avec elle par courriel à [email protected].

Pour les résultats et les inscriptions complètes, veuillez visiter www.isu.org.

 

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX SENIOR ISU 2015

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Patrick Chan 24 ans Toronto, Ont. Granite Club Kathy Johnson
Patinage en couple Meagan Duhamel/ Eric Radford 30 ans/ 30 ans Lively, Ont./ Balmertown, Ont. CPA Saint-Léonard/ CPA Saint-Léonard Richard Gauthier/ Bruno Marcotte/ Sylvie Fullum
Patinage en couple Julianne Séguin/ Charlie Bilodeau 19 ans/ 22 ans Longueuil, Qc/ Trois-Pistoles, Qc CPA Longueuil/ CPA Chambly Josée Picard
Danse sur glace Kaitlyn Weaver/ Andrew Poje 26 ans/ 28 ans Toronto, Ont./ Waterloo, Ont. CPA Sault/ CP Kitchener-Waterloo Angelika Krylova/ Pasquale Camerlengo/ Shae-Lynn Bourne
Patinage synchronisé Nexxice S.O. S.O. Club de patinage Burlington Shelley Simonton Barnett/ Anne Schelter

INSCRIPTIONS CANADIENNES À LA FINALE DU GRAND PRIX JUNIOR ISU 2015

Discipline Nom Âge Ville Club Entraîneur
Hommes Roman Sadovsky 16 ans Vaughan, Ont. YRSA Winter Club Tracey Wainman

Nexxice et Sandra Bezic en parfait unisson

La célèbre chorégraphe Sandra Bezic cherchait un nouvel élément pour son spectacle de patinage à Niagara, en janvier dernier, et elle a frappé dans le mille.

Elle a découvert Nexxice.

« Je savais qu’il s’agissait d’une bonne équipe », a déclaré Sandra. « Mais, je ne savais pas à quel point jusqu’à ce que je me trouve sur la glace avec elle. »

Dès le début, quand Sandra s’est trouvée avec l’équipe dans son lieu d’entraînement, le Centre de patinage Appleby, à Burlington, en Ontario, elle a été « stupéfiée » – simplement par les exercices de poussées-élans.

Les regarder faire ces exercices pendant 30 minutes, sous la direction d’Anne Schelter, en formation de 16 patineurs? À vous donner la chair de poule. Les voir gagner les Championnats du monde de patinage synchronisé plusieurs mois plus tard, ici au pays, dans leur propre région, devant une foule vêtue de rouge, hurlant en agitant des drapeaux? Inestimable.

Sandra se trouvait dans l’auditoire pour le style libre, un programme envoûtant sur la musique de Rhapsody in Blue. Les patineuses vêtues de noir de la tête aux pieds, la lumière étincelant subtilement de leurs chemises de couleur cendrée, un pli bleu de cobalt foncé se détachant des jupes pendant le mouvement, Nexxice a finalement exécuté le programme complexe de la façon dont le voulait l’équipe pendant toute la saison. Et, maintenant le monde entier sait aussi qui est cette équipe : une championne du monde de premier ordre.

Les performances aux Championnats du monde à Hamilton, en Ontario, à la mi-avril, ont peut-être été un moment décisif, non seulement pour Nexxice, mais aussi pour le monde du patinage synchronisé en général, qui attend en retenant son souffle que le Comité international olympique vote pour son inclusion, en juillet.

« Je pense que nous prenons de la maturité », a déclaré l’entraîneure de Nexxice, Shelley Barnett. « Notre sport évolue. Nous frappons à la porte depuis longtemps. Mais je pense aussi que nous obtenons plus de respect des autres disciplines du patinage. C’est quelque chose que je n’ai pas constaté auparavant, certainement pas après 2007. »

Shelley faisait référence à l’année où les Championnats du monde ont lieu la dernière fois au Canada, en 2007, quand l’équipe a finalement remporté sa première médaille (bronze), à London, en Ontario. C’était bruyant, là aussi. Mais ce qui est arrivé à Hamilton était incomparable.

Des personnes qui n’avaient jamais regardé le patinage synchronisé auparavant étaient aux aguets, de même que beaucoup de patineurs d’élite du Canada. Shelley a remarqué une participation accrue aux séances d’essai de l’équipe et l’inscription aux programmes pour les jeunes et les débutants a triplé depuis les Championnats du monde. « Bon nombre de jeunes patineurs n’avaient jamais rien vu de pareil à ce niveau », a-t-elle signalé. « Et, on constate plus d’enthousiasme et d’intérêt des parents qui ne comprenaient peut-être pas tout à fait ce que le sport pouvait faire pour leurs enfants. »

Oui, Nexxice a gagné, mais c’est la façon dont elle l’a fait qui donne des frissons. Shelley a dit qu’Anne Schelter avait créé une chorégraphie pour le style libre qui était compliquée et exigeait des nuances d’expression. « Il y avait tellement de complexités et de subtilités dans la musique qui devaient être mises en évidence », a déclaré Shelley. « L’équipe a été mise au défi, toute l’année, de trouver ces nuances et de contrôler ses mouvements en harmonie avec la musique. »

On voulait quelque chose de difficile pour l’équipe, parce que les membres de Nexxice étaient forts et le noyau de l’équipe patinait ensemble depuis au moins cinq ans. « L’équipe était capable de faire face à beaucoup », a déclaré Shelley.

Reconnue comme chorégraphe de patineurs comme Barbara Underhill et Paul Martini, Brian Boitano, Kristi Yamaguchi, Kurt Browning, Tara Lipinski, Lu Chen et, pendant des années, les tournées de Stars on Ice, Sandra est allée à la recherche de Nexxice parce qu’elle voulait des talents locaux pour son nouveau spectacle de glace, à Niagara. Elle voulait aussi changer les choses dans le spectacle, en mettant de nouveaux patineurs avec des légendes (Nam Nguyen et Kurt Browning) et du patinage traditionnel avec du patinage synchronisé.

Mais lorsque Sandra a effectivement commencé à travailler avec Nexxice, elle a été étonnée des habiletés de patinage. « Leurs habiletés fondamentales sont tout simplement incroyables », a-t-elle soutenu. « Et leur cohésion, à titre d’équipe, leur musicalité et leur professionnalisme montrent que l’équipe fait classe à part. »

Pour remercier l’équipe d’avoir pris du temps pour son spectacle, durant une saison très importante, Sandra est retournée à Burlington plusieurs fois pour aider aux programmes de compétition de Nexxice. Elle a vu l’équipe travailler quatre ou cinq heures d’affilée, avec de courtes pauses pour refaire de la glace, sans se plaindre.

« L’équipe respecte beaucoup le processus », dit-elle. « Elle était tout à fait charmante, amusante et enthousiaste. » Sandra a trouvé la composition du programme d’Anne Schelter tellement musicale et « très logique », a-t-elle affirmé. « La composition était équilibrée et magnifique et faisait preuve de retenue et de sophistication, tout en étant amusante. »

Sandra croit que Nexxice a joué un grand rôle dans le succès de son propre spectacle. « Nous n’avons jamais vraiment la chance de voir ce calibre de patineurs ensemble », a‑t-elle soutenu.

Quant à Nexxice, pour la première fois, au spectacle de Sandra, l’équipe s’est sentie incluse. « C’était vraiment un honneur d’être reconnus au même niveau », a déclaré le cocapitaine de Nexxice, Lee Chandler, le seul patineur masculin de l’équipe. « Nous ne sommes pas encore un sport olympique, alors d’être reconnus comme athlètes d’élite aux côtés de grands noms comme Kurt Browning et Tessa et Scott, c’est vraiment un honneur. »

Les deux mondes du patinage ont échangé des histoires au sujet de leurs expériences durant les répétitions et ces mondes se sont réunis avec grand enthousiasme. Lee Chandler a entendu les sages conseils de Kurt Browning : rester dans le moment présent, profiter de l’entraînement et du cheminement ainsi que de chaque moment des hauts et des bas d’une longue saison.

Les Championnats du monde de patinage synchronisé ont laissé aux membres des souvenirs qui dureront toute leur vie. « C’était comme un genre de tourbillon », a affirmé Lee. « C’était probablement la plus grosse foule devant laquelle j’ai patiné, sans doute la foule la plus énergique que j’ai vue durant ma carrière. »

La foule, qui comptait environ 7 600 personnes pour le programme Rhapsody In Blue, a commencé à hurler dès que Nexxice est apparue derrière un rideau. La foule était debout et agitait des drapeaux. « Nous nous efforcions de rester aussi concentrés que possible », a dit Lee. « C’était tellement bruyant. C’était simplement indescriptible. Le bruit n’était pas vraiment quelque chose qu’on entendait. C’était quelque chose qu’on ressentait. On pouvait simplement sentir l’énergie et la vibration dans la patinoire, lorsque nous étions debout sur la glace. C’était une sensation électrique. »

Puis, l’équipe a patiné. « Nous avons travaillé pendant d’innombrables heures pour nous assurer que nous y fassions justice et nous avons patiné avec maturité et sérénité », a déclaré Lee. « Je pense que nous pouvons tous être très fiers. Nous avons tout donné et nous ne nous sommes pas du tout retenus. »

Une grande partie de l’équipe s’est engagée à rester ensemble pour la prochaine saison. Lee a dit qu’il quittera l’équipe, bien que si le CIO accepte le patinage synchronisé, il ne veut pas fermer la porte. Il a un avenir comme entraîneur et chorégraphe.

Et, il semble que Sandra ne sera plus jamais la même, comme beaucoup, après avoir vu ce que peut faire une équipe canadienne de patinage synchronisé. « Je sentais que c’était un énorme coup de pouce pour moi de suivre l’équipe », a-t-elle dit.

Nexxice, du Canada, est couronné champion du monde en patinage synchronisé

HAMILTON – Nexxice, de Burlington, en Ontario, a gagné la médaille d’or pour le Canada, samedi, dans les championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU qui regroupaient 20 pays et qui ont eu lieu devant une foule énorme et patriotique au FirstOntario Centre.

C’est le premier titre mondial du Canada depuis 2009 quand Nexxice avait aussi obtenu l’or.

L’équipe canadienne grande favorite a terminé avec 214,73 points sur la Rhapsodie en Bleu de Gershwin. La Finlande a gagné le programme libre, mais ajouté à la note du programme court de vendredi, cela n’a pas été suffisant pour rattraper les Canadiennes alors qu’elle a obtenu un total de 214,06. La Russie a gagné la médaille de bronze avec 203,48.

Les patineuses de Nexxice étaient Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Emma Bonafiglia, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Lee Chandler, Alessia Chiovitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Courtney Gray, Yu Hanamoto, Renata Khuzina, Victoria Kwan, Kristen Loritz, Nichole Manahan, Kerrin Caitlin McKinnon, Victoria Smith, Kiersten Tietz et Gillian Tyler.

« Je ne pense pas que cela nous a encore frappées que nous sommes championnes du monde, a dit Lee Chandler. Cela a été simplement une expérience irréelle avec la foule. À la fin elle nous a vraiment soulevées. Ceci est un programme que nous avons pratiqué depuis septembre et les filles ont produit aujourd’hui et l’ont exécuté mieux que jamais. »

Les deuxièmes participantes canadiennes, les Suprêmes, de St-Léonard, au Québec, ont produit le quatrième meilleur programme libre pour grimper de la septième à la sixième place du classement global.

Les patineuses des Suprêmes étaient: Élodie Marie Acheron, Audrey Bédard, Jessica Bernardo, Lou-Ann Bezeau-Tremblay, Joannie Brazeau, Sara Irma Corona, Alexandra Del Vecchio, Laurie Désilets, Jacqueline Hampshire, Maria-Victoria Langon, Clémence Léa Marduel, Agathe Sigrid Merlier, An-Kim Nguyen, Minh-Thu Tina Nguyen, Anne-Louise Normand, Geneviève Rougeau, Marina Rousseau, Laurra Olivia Sena, Claudia Sforzin et Yasuko Uchida.

« C’était incroyable, la foule nous a montré beaucoup d’amour, a dit Laura Désilets. Nous n’avons pas ressenti de pression supplémentaire en étant au Canada. Nous sommes vraiment satisfaites de nos deux programmes et nous avons atteint nos objectifs pour cette saison. »

C’est la troisième fois que le Canada présentait la compétition dans ses 16 ans d’histoire. Le Canada est maintenant monté sur le podium dans 11 de ces 16 années.

Résultats complets: Championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU 2015

Le Nexxice de Burlington est premier après le programme court aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU

HAMILTON – Les favorites de la foule, le Nexxice de Burlington, tout près, en Ontario, l’ont soulevée, vendredi soir, au FirstOntario Centre, en produisant le meilleur programme court aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU qui réunissent 20 pays.

La compétition a attiré 6,700 spectateurs.

Le Nexxice, les participantes les mieux classées du Canada dans la compétition, a obtenu 71,06 points et devance la Finlande, deuxième avec 70,39 et la Suède troisième avec 69,94. Patinant au son de “MUD” par les Road Hammers, le Nexxice a obenu deux niveaux quatre et trois niveaux trois dans sa performance.

Les patineuses de Nexxice sont Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Emma Bonafiglia, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Lee Chandler, Alessia Chiovitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Courtney Gray, Yu Hanamoto, Renata Khuzina, Victoria Kwan, Kristen Loritz, Nichole Manahan, Kerrin Caitlin McKinnon, Victoria Smith, Kiersten Tietz et Gillian Tyler.

« C’est tout simplement électrique sur la glace, la foule était fantastique, a dit la membre de l’équipe Kristen Loritz. Nous avons ressenti l’énergie en sautant sur la glace et l’avons eue avec nous jusqu’à la fin. Nous avons pratiqué avec un bruit de foule simulé toute la semaine et cela a aidé les filles à se détendre. »

Les filles de Nexxice sont neuf fois de suite championnes canadiennes et la seule équipe Nord-Américaine à gagner les championnats du monde (2009). Elles ont gagné la médaille d’argent lors des trois derniers championnats du monde.

Les deuxièmes participantes du Canada, les Suprêmes de St-Léonard, au Québec, sont septièmes. Les patineuses des Suprêmes sont: Élodie Marie Acheron, Audrey Bédard, Jessica Bernardo, Lou-Ann Bezeau-Tremblay, Joannie Brazeau, Sara Irma Corona, Alexandra Del Vecchio, Laurie Désilets, Jacqueline Hampshire, Maria-Victoria Langon, Clémence Léa Marduel, Agathe Sigrid Merlier, An-Kim Nguyen, Minh-Thu Tina Nguyen, Anne-Louise Normand, Geneviève Rougeau, Marina Rousseau, Laurra Olivia Sena, Claudia Sforzin et Yasuko Uchida.

Les Suprêmes ont terminé deuxièmes des cinq derniers championnats nationaux et avaient terminé sixièmes aux championnats du monde en 2014.

C’est la troisième fois que le Canada présente la compétition dans ses 26 ans d’histoire, et le Canada a gagné des médailles dans 10 de ces précédentes compétitions.

Résultats complets: Championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU 2015

Le Nexxice du Canada gagne une médaille d’or et une d’argent dans la Coupe du Printemps

MILAN – Le champion canadien huit fois de suite du Nexxice, de Burlington, en Ontario, a récolté sa deuxième médaille d’or de suite ce mois-ci, dimanche, dans la Coupe du Printemps 2015 de patinage artistique synchronisé.

Chez les seniors, le Nexxice s’est classé premier dans les programmes court et long pour obtenir 208,81 points. Équipe Surprise, de Suède, a terminé deuxième avec 200,51 et les Haydenettes, des É.-U, troisièmes avec 195,77.

Les membres de l’équipe de Nexxice sont Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Emma Bonafiglia, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Lee Chandler, Alessia Chiovitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Courtney Gray, Yu Hanamoto, Renata-Delete Khuzina, Victoria Kwan, Kristen Loritz, Nichole Manahan, Kerrin Caitlin McKinnon, Victoria Smith, Kiersten Tietz, Gillian Tyler et Elizabeth Mayers.

La saison dernière, les représentantes du Burlington Skating Club ont gagné la médaille d’argent aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU 2014 et celle de bronze dans la Coupe Mozart 2014. Les triples médaillées de bronze de suite aux championnats du monde sont entraînées par Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

Chez les juniors, l’Idel de Russie, a gagné avec 150,49 devant Nexxice, deuxième avec 148,60. Équipe Convivium, de Suède, a terminé troisième avec 141,55.

Les membres de la formation junior de Nexxice sont Cassandra Ablack, Katelyn Blowe, Stephanie Collier, Alycia Giro, Celina Hevesi, Taylor Johnston, Caitlin Laskowski, Laura Lourenco, Caroline Marr, Emiko Marr, Carolyn Matheson, Jessica Morgan, Rachel Ng, Inka Sirkia, Johanna Smalen, Claudia Smith, Alessandra Toso, Kayla Walker, Erica White, Brooklyn Williamson.

Les championnes canadiennes juniors 2013 ont gagné cette compétition en 2009. La saison dernière, elles ont terminé quatrièmes dans la Coupe Mozart, ont gagné la médaille d’argent dans les championnats de patinage synchronisé de Patinage Canada 2014 et se sont classées cinquièmes dans la Coupe du Défi mondial junior de l’ISU. Elles sont entraînées par Trish Perdue-Mills et représentent le Burlington Skating Club.

L’équipe canadienne gagne la médaille d’or dans une compétition de patinage synchronisé

DUMFRIES, Écosse – Nexxice, de Burlington, en Ontario, championnes lors de huis fois de suite, ont écrasé leurs adversaires en fin de semaine pour remporter la médaille d’or au Trophée d’Écosse de patinage synchronisé.

Les Canadiennes ont obtenu 202,69 points pour remporter la victoire. Team Spirit, du pays de Galles, a terminé deuxième et Zariba, d’Écosse, troisième.

Les membres de l’équipe Nexxice sont Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Emma Bonafiglia, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Lee Chandler, Alessia Chiovitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Courtney Gray, Yu Hanamoto, Renata-Delete Khuzina, Victoria Kwan, Kristen Loritz, Nichole Manahan, Kerrin Caitlin McKinnon, Victoria Smith, Kiersten Tietz, Gillian Tyler et Elizabeth Mayers.

La saison dernière, les représentantes du Burlington Skating Club avaient gagné la médaille d’argent aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU 2014 et celle de bronze dans la Coupe Mozart 2014. Les médaillées d’argent dans trois championnats du monde de suite sont entraînées par Shelley Simonton Barnett et Anne Schelter.

 

Le Canada gagne la médaille d’argent aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’UIP

COURMAYEUR, Italie – Nexxice, du Burlington (Ont.) Skating Club, a gagné la médaille d’argent pour le Canada pour la troisième année de suite, samedi, aux championnats du monde de patinage synchronisé de l’UIP.

Marigold Ice Unity, de Finlande, a gagné la médaille d’or avec 223,45 points. Nexxice est passé de la troisième place à la suite du programme court à la deuxième avec 220,88 et Rockette, de Finlande, a glissé d’un rang pour obtenir la médaille de bronze avec 220,66.

« C’est une excellente sensation d’obtenir la médaille d’argent. C’est toujours une excellente réalisation de gagner une médaille au niveau international », a dit le co-capitaine de Nexxice, Lee Chandler, le premier homme à remporter une médaille aux championnats du monde avec une équipe senior au Canada.

Nexxice, qui a patiné au son de la musique de West Side Story, a égalé Marigold en obtenant des notes de niveau quatre pour huit de ses éléments techniques et a enchanté la foule à guichets fermés.

« Nous avons augmenté l’intensité de notre performance par rapport au programme court, a dit Chandler. La foule a vraiment aimé notre interprétation de la routine de gang dans l’histoire. »

Les autres membres de la formation de Nexxice étaient Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Anna Cappuccitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Yu Hanamoto, Victoria Kwan, Katia Leininger, Kristen Loritz, Bethany Rees, Renee Richardson, Victoria Smith, Kiersten Tietz, Jillian Tyler, Emily Van Den Akker et Julia Uhlitzsch.

Les Suprêmes de St-Léonard, au Québec, ont gagné deux places au classement pour terminer sixièmes.

Les patineuses des Suprêmes étaient Élodie Acheron, Audrey Bédard, Karyane Bélisle, Lydia Bergeron, Jessica Bernardo, Lou-Ann Bezeau-Tremblay, Josyane Cholette, Sara Irma Corona, Alexandra DelVecchio, Laurie Desilets, Maria-Victoria Langon, Sarah Leblond, Sophie-Anne Lemay, Clémence Lea Marduel, Agathe Sigrid Merlier, An Kim Nguyen, Chloé Perrin, Geneviève Rougeau, Marina Rousseau et Claudia Sforzin.

Louis Daignault

Vêtir une équipe de patinage synchronisé

Deanna Wright est la plus intrépide des conceptrices de costumes.

Aiguilles à pointe ronde, surjeteuses, tissus extensibles, ciseaux, épingles et doigts, tout bouge à toute allure lorsque les patineuses de patinage synchronisé du monde doivent se présenter sur la glace, bien mises, au moment de la compétition.

Et, c’est là la tâche de Deanna. Imaginez un peu : des costumes pour 21 patineuses par équipe – 20 jupes (et un pantalon pour Nexxice, dont l’un des membres est un homme), 21 corsages, des millions de points et pas un moment pour respirer.

La saison dernière, Deanna a conçu les costumes de 19 équipes de patinage synchronisé. DIX‑NEUF. Ceci représente 399 ensembles de volants et de tuniques, de poignets, de culottes et de godets. Et, tout ça lorsqu’elle n’était pas affairée à concevoir les robes des chœurs Sweet Adeline – comme North Metro, qui cette année comptait 157 membres, âgées de 26 ans à 89 ans, chantant en chœur, en harmonie étroite. Rien d’étonnant que Deanna compte des entrepreneurs, pour couper et coudre les tenues.

Deanna a pu reprendre son souffle pendant un moment cette semaine, après que les équipes canadiennes de patinage synchronisé sont parties pour les championnats du monde, qui auront lieu cette semaine, en Italie. Mais déjà, elle a rencontré une entraîneure qui aimerait que Deanna se charge son équipe à l’automne. « C’est bon de savoir que tout recommencera de nouveau », a signalé la styliste de Mississauga.

Chose étrange, Deanna s’est retirée, il y a trois ans, de toutes ses activités : un magasin de vente au détail d’articles de patinage et une entreprise de fabrication. « Je croyais que j’en avais eu assez », a-t-elle dit. Mais, peu de temps après, Stephanie Klein, entraîneure de l’équipe de patinage synchronisé Leaside Synergy, est venue cogner à sa porte. Elle venait tout juste de commencer à travailler avec une nouvelle équipe et lui a dit : « S’il vous plaît Deanna, voudriez‑vous faire mes robes? »

Peu de personnes peuvent égaler Deanna, avec ses connaissances de la conception et des tissus, de la fabrication de patrons, de la coupe – et du patinage. Deanna avait patiné lorsqu’elle était jeune, obtenant son test or de danse et aussi ses tests diamant, puis elle a repris le patinage à l’âge adulte. Une fois, pour gagner du temps, elle a eu recours à un fournisseur de tissus, qui avait conçu des tenues de patinage synchronisé dans le passé, pour fabriquer un costume. Mais, l’échantillon ne ressemblait pas du tout à la conception.

Deanna a donc créé le patron elle-même et l’entraîneur l’a adoré. Il est important, affirme Deanna, de bien écouter ce qu’ils veulent et d’être capable d’en faire une réalité. Et, ceci signifie qu’il faut comprendre comment le costume bougera sur la glace. « Certains dessinateurs de patrons n’ont jamais participé au sport ou beaucoup travaillé avec les tissus; ils ne comprennent pas de quoi ils auront l’air sur la glace », a-t-elle ajouté. La robe doit bien tomber.

Après s’être entretenue avec les entraîneurs et avoir fait un peu de recherche, Deanna présente un concept et des illustrations, avec le tissu, en vue de l’approbation, prend les mesures de chaque patineuse d’une équipe, fabrique un échantillon, modifie le patron pour les différentes tailles et ajuste les costumes pour chaque patineuse. Bien que les entrepreneurs se chargent de la culture et de la coupe, Deanna et Linda Arnold, une ancienne cliente dont la fille était une patineuse de compétition, s’occupent de la finition.

Il y a peu de temps pour travailler avec ces patineuses, de sorte que la confection des costumes se déroule à toute allure. Seulement coller les cristaux sur les tenues d’une équipe peut représenter une semaine de travail de 40 heures (il faut environ deux heures par robe). « Lorsqu’on se trouve au beau milieu, on travaille de 12 à 14 heures par jour, sept jours par semaine, à l’automne », soutient-elle.

Des tenues favorites? Il y a deux ans, Deanna a confectionné un costume de L’homme araignée pour l’équipe junior Leaside Synergy. Elle a crocheté une toile d’araignée et l’a attachée au dos ouvert de la robe avec un élastique côtelé. Le devant comptait des cristaux en forme de toile. La jupe était faite de maille et dentelle noires avec un soupçon de poudre étincelante en forme de toile. Les costumes suscitaient toujours les compliments. Deanna en était fière.

Elle a fait face à des défis. Pour une équipe intermédiaire, patinant sur une musique d’Alice au pays des merveilles, l’image de l’horloge était très importante dans la conception. Deanna a peint à la main les chiffres romains de l’horloge de l’histoire autour de la bordure de la jupe. Ceci a exigé un temps interminable, mais l’effet a été stupéfiant.

Et, finalement, Nexxice, sa création la plus visible et une favorite en vue de la médaille d’or aux championnats du monde, cette semaine. Étant donné qu’un homme fait partie de l’équipe, les patineuses portent toujours des bas de la même couleur que le pantalon de Lee Chandler, afin d’assurer la cohésion de l’équipe.

Le parcours de Deanna vers le patinage synchronisé a compté de nombreux détours, mais ils ont constitué des étapes utiles du travail qu’elle fait aujourd’hui. Elle était professeure d’économie domestique en Alberta, enseignant l’habillement et les textiles. Elle est retournée en Ontario pour suivre un cours de mode de quatre ans à Ryerson, mais elle « ne pouvait apprendre assez vite », donc elle a lancé sa propre entreprise de vêtements pour enfants.

Après la première année, qu’elle vendait déjà des vêtements pour enfants à 56 points de vente au détail. La récession lui a mis des bâtons dans les roues.

Elle a commencé à travailler pour une entreprise de consultants en mode, Sally Formy & Associates, qui concevait des vêtements pour les hôtels haut de gamme, dont l’hôtel Four Seasons. Deanna s’occupait de clients à gros volume, notamment des épiceries, P. Lawson Travel et Petro Canada. Pendant de nombreuses années, on pouvait voir dans les stations‑service de Petro Canada des employés vêtus d’un uniforme conçu par Deanna.

Finalement, Deanna a décidé de créer sa propre entreprise et de combiner les choses qu’elle aimait le plus. Elle pensait, au début, qu’elle allait créer des vestes et des pantalons de club, mais elle avait le flair voulu pour concevoir des robes et c’est cette partie de l’entreprise qui a connu de l’essor. Elle a confectionné tous les costumes pour un spectacle sur glace à Mississauga, ce qui a en fait lancé son entreprise auprès des équipes de patinage synchronisé. Elle avait aussi un magasin de vente au détail, Dress Deanna On Ice, mais elle a fermé ses portes en 2009, et a poursuivi la fabrication de costumes pendant quelques années avant de prendre sa retraite.

Toute une retraite.

Beverley Smith