Petra Burka

Athlète

Petra BurkaDébordante d’énergie sur la glace, Petra Burka s’entraînait à l’origine sous la direction de sa mère, l’ancienne championne hollandaise, Ellen Burka. En 1962, à l’âge de15 ans, Petra était la championne junior. Cette même année, elle s’est classée en quatrième place aux Championnats du monde à Prague où les membres de son équipe, Donald Jackson et Otto et Maria Jelinek, ont fait leurs marques dans l’histoire. De 1964 à 1966, Petra était la championne senior en titre. Elle a remporté une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 1964 à Innsbruck, où on a décrit sa performance comme étant éblouissante. En 1965, elle a remporté le triple titre de championne : canadienne, nord-américaine et du monde. Dans l’État du Colorado, elle est devenue la première femme à exécuter un triple Salchow dans un Championnat du monde. Pour la deuxième année de suite, elle a été choisie athlète canadienne de l’année. Elle s’est classée en troisième place aux Championnats du monde à Davos en 1966 et, pour la deuxième fois, on lui a décerné le prestigieux trophée Lou E. Marsh de l’athlète de l’année. Petra a été intronisée dans le Temple de la renommée des sports du Canada en 1966, dans le Temple de la renommée de l’Association olympique canadienne en 1972 et dans l’Ontario Sport Legends Hall of Fame en 1995.

 

Toller Cranston

Athlète

Toller CranstonReconnu par certains comme pionnier moderne du patinage artistique et par la presse européenne comme «patineur du siècle», Toller Cranston a exercé une influence sur le patinage artistique masculin qui est incalculable. «Un patineur avec l’œil d’un peintre», son talent artistique original et son sens du spectacle dramatique sur la glace a innové le patinage artistique et électrisé les auditoires. De 1971 à 1976, Toller a été six fois le champion canadien. Il s’est classé deuxième dans l’ultime Championnat nord-américain de 1971, tenu à Peterborough. En 1973 et 1975, il a remporté la compétition nouvellement créée, Skate Canada. Aux Championnats du monde de 1974 à Munich, il a gagné une médaille de bronze. Cette même année, il a été choisi athlète de l’année de la Fédération des sports. Aux Championnats du monde de 1975 et 1976 à Colorado Springs et Gothenburg, respectivement, il s’est classé quatrième. À Innsbruck, aux Jeux Olympiques de 1976, et à l’âge de 26 ans, Toller a obtenu la troisième place. Depuis sa retraite du patinage amateur, il a été intronisé dans le Temple de la renommée olympique du Canada en 1976 et dans le Temple de la renommée des sports du Canada en 1977. Cette même année, il est aussi devenu Officier de l’Ordre du Canada. En 1995, il a reçu l’ordre olympique spécial de l’Association olympique canadienne.

 

Brian Orser

Athlète

Brian OrserUne force dominante du patinage artistique canadien et international depuis 1980, appelé le « maître du triple Axel », Brian Orser est le seul patineur artistique canadien à avoir remporté le titre de champion canadien de patinage en simple dans les trois catégories : novice en 1977, junior en 1979 et senior de 1981 à 1988. Il a également remporté une médaille d’or à la compétition Skate Canada International en 1983, 1984 et 1987. Outre ses deux médailles olympiques d’argent, la première à Sarajevo en 1984 et la deuxième à Calgary en 1988, ses quatre médailles d’argent (1984, 1985, 1986 et 1988) et sa médaille de bronze (1983) aux Championnats du monde, Brian a été le troisième Canadien à remporter une médaille d’or aux Championnats du monde. Il a suivi les traces de Donald Jackson et de Donald McPherson. Brian était connu pour ses triples Axel et la fluidité extraordinaire de ses jeux de pieds. Dans sa quête de l’excellence, Brian était motivé par son talent, sa discipline, sa persévérance et sa tendance à rechercher la perfection.

Lorsqu’il a remporté les honneurs aux Championnats du monde de 1987 à Cincinnati, son entraîneur Doug Leigh a déclaré : « Ceci n’est pas un accident. Nous avons travaillé fort pour parvenir à cette victoire ». Afin de lui rendre hommage pour ses nombreux exploits, la ville d’Orillia a organisé une « journée Brian Orser ». Brian a profité de l’occasion pour présenter à 14 parents et amis une réplique de sa médaille d’or en vue de les remercier de leur appui tout au long de son cheminement jusqu’au titre de champion du monde. Brian a été nommé à l’Ordre du Canada en 1986 et promu au sein de l’Ordre en 1988. Il a également eu l’honneur d’être choisi pour porter le drapeau canadien aux Jeux olympiques de 1988 à Calgary. Il a été nommé au Temple de la renommée des sports en 1988 et au Temple de la renommée olympique du Canada en 1995.

 

Barbara Underhill et Paul Martini

Athlète

Barbara Underhill and Paul MartiniD’impressionnantes spirales de la mort, des levées arrière tête en bas, des lancers spectaculaires et des innovations ont souligné leurs performances amateurs. Après des Jeux Olympiques décevants à Sarajevo, Barbara et Paul avaient sérieusement envisagé se retirer du patinage avant les Championnats du monde. Toutefois, suivant le conseil de leur ami Brian Orser de chausser leurs patins, Barbara et Paul ont été propulsé sur la glace, sur le podium et dans l’histoire. Leur programme parfait est considéré comme l’un des grands moments du sport canadien et a donné au Canada un frisson de joie à l’échelle nationale. Barbara et Paul ont été intronisés dans le Temple olympique de la renommée en 1985 et dans le Temple de la renommée des sports du Canada en 1988.

 

Doug Leigh

Entraîneur

Doug LeighAprès avoir obtenu la médaille d’argent aux Championnats canadiens juniors de patinage en simple chez les hommes en 1966, le jeune patineur de 16 ans accroche ses patins pour poursuivre dans une autre voie. Heureusement pour la communauté canadienne de patinahe artistique, Doug Leigh change d’idée et revient au patinage en 1969 en tant qu’entraîneur au club Orillia. Tout en enseignant dans les petits ville avoisinantes, il rencontre un jeune patineur du nom de Brian Orser qui, sous sa direction, remporte les Championnats canadiens de patinage (1981 à 1988), la médaille d’argent aux Jeux olympiques de 1984 et de 1988 et la médaillle d’or aux Championnats du monde de 1987.

Fondateur, propriétaire et entraîneur en chef du Mariposa School of Skating à Barrie, en Ontario, Doug Leigh a établi le plus éminent centre de patinage au Canada et au monde. Son attitude positive, la fixation d’objectifs et son sens de l’analyse légendaires lui ont valu un grand succès. Doug Leigh a enseigné à d’innombrables patineurs qui ont remporté des titres sur la scène nationale et internationale, dont Steven Cousins, Jennifer Robinson et the champion du monde et médaillé d’argent olympique Elvis Stojko. Il a été de nombreuses fois honoré à titre d’entraineur, notamment en revevant le prix «World Achievement Award» du gouvernement de l’Ontario.

 

Jean Westwood

Entraîneur

Jean WestwoodJean Westwood, qui vit actuellement à Victoria (Colombie-Britannique), sera honorée pour le succès qu’elle a obtenu pendant les années 1950 en tant qu’entraîneure de Geraldine Fenton et de Bill McLachlan qui ont été quatre fois champions canadiens de danse sur glace et qui se sont mérité la médaille d’argent aux Championnats du monde de 1957 et de 1958 et la médaille de bronze aux Championnats du monde de 1959. Jean Westwood, de Grande-Bretagne, et son partenaire Lawrence Demmy ont été les premiers champions de danse sur glace au niveau international en 1954.

 

Johnny Esaw

Bâtisseur

Johnny EsawJohnny Esaw a été le pionnier des commentaires de patinage artistique à la télévision. Par l’entremise de CTV, il a joué un rôle prépondérant en introduisant des commentaires et des reportages éclairés sur le patinage dans les foyers canadiens au tout début des commentaires sportifs télévisés. Il a aussi établi le fonds de bourse Johnny Esaw qui verse 10 000 dollars annuellement à de jeunes patineurs prometteurs. Johnny Esaw est également un membre honoré du Canadian Football Reporter’s Hall of Fame et du Temple de la renommée des sports du Canada.

 

John McKay

Bâtisseur

John McKayLongtemps bénévole au niveau provincial, John McKay a présidé l’ACPA de 1971 à 1973. Pendant qu’il était président de l’ACPA, il a institué un certain nombre d’innovations qui ont favorisé l’établissement d’un bon contexte d’affaires. Il a établi un conseil de gestion de l’ACPA en 1971, introduit l’inscription totale des membres de l’Association, réunissant ainsi plus de 100 000 dollars qui ont permis d’assurer l’essor des patineurs de compétition, de la formation des officiels et de leur allouer une aide financière. John McKay a aussi présidé plusieurs comités de l’ACPA pendant les années 1970, supervisé l’introduction des Championnats de division et assumé le rôle de chef d’équipe à de nombreuses compétitions internationales. De plus, il a été longtemps arbitre et juge.

 

Joyce Hisey

Officiel

Joyce HiseyOriginaire de Toronto, la médaillée d’argent canadienne de danse sur glace de 1952 est devenue une bénévole efficace et une officielle, laissant son empreinte sur le sport du patinage artistique, du niveau du club jusqu’au niveau mondial. Une juge pendant plus de 40 ans, elle a évalué des milliers de jeunes patineurs canadiens lors de tests et de compétitions. Élue pour la première fois au Conseil d’administration de l’ACPA, Joyce a servi de présidente du Comité de développement des officiels pendant de nombreuses années et contribué à la révision du manuel technique de danse sur glace pour les juges et les entraîneurs.

Nommée arbitre de danse sur glace de l’Union internationale de patinage en 1978, ses affectations comprenaient l’arbitrage à de nombreuse compétitions canadiennes, internationales et mondiales. Sa dernière contribution a été de faire fonction de déléguée technique de l’UIP pour les Championnats du monde 1996, couronnés de succès à Edmonton. Elle a été nommée comme membre du Comité de danse de l’UIP de 1984 à 1992. Elle fait partie du conseil de l’UIP depuis 1992. Bénévole dans de nombreux comités de l’ACPA, Joyce était chef d’équipe à de nombreuses compétitions, dont les Jeux olympiques 1984, à Sarajevo. Présidente du patinage artistique pour les Jeux olympiques d’hiver 1988, à Calgary, elle a reçu l’Alberta Achievement Award pour sa contribution exceptionnelle.

 

Joan Maclagan

Officiel

Joan MaclaganPatineuse de compétition pendant les années 1940, Joan Maclagan est ensuite devenue juge nationale et internationale, fonction qu’elle a exercée entre autres aux Jeux olympiques d’hiver de 1972 à Sapporo, au Japon. Au cours des années 1960, elle a dirigé nombre d’écoles et de séminaires à l’intention des juges et des arbitres en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan. Elle a été une des premières juges de tests de niveau or en Alberta et, de 1945 à 1976, elle a jugé des milliers de tests de patinage artistique de toutes catégories. Elle est devenue membre du Alberta Sports Hall of Fame en 1985.