David Dore

Bâtisseur

David DorePlus jeune président de l’Association canadienne de patinage artistique, David Dore a insufflé énergie, enthousiasme et une passion pour l’excellence à son rôle, ce qui s’est poursuivi pendant ses dix-huit années à titre de directeur général. Sa vaste expérience acquise en tant que médaillé national, juge aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques et par sa participation aux niveaux du club et de la section, alliée à ses antécédents en direction et production de spectacles sur glace, lui a permis d’exceller comme chef de l’association.

David a réorganisé l’association, la transformant en une organisation vigoureuse, dynamique et avant-gardiste. Dans l’exercice de ses fonctions, il a élaboré le programme de l’équipe nationale, créé le Fonds des athlètes, conçu des concepts de marketing et de télédiffusion couronnés de succès et organisé trois Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP très réussis. Sous sa direction, les patineurs canadiens ont remporté plus de médailles aux Jeux olympiques et Championnats mondiaux qu’ils ne l’ont fait à toute autre époque.

L’un des administrateurs et des bénévoles les plus décorés du sport canadien, il a été intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada en 2008. En 2002, le Comité international olympique a décerné à David l’Ordre olympique, le plus grand honneur offert par le comité, pour sa contribution au sport dans la communauté mondiale. Toujours au service du sport qu’il aime, Il est le premier Canadien à être élu au poste de vice-président de l’Union internationale de patinage.

David a été intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2008.

 

Marijane Stong

Professionnel

Marijane StongUne chorégraphie novatrice alliée à une musique entraînante et des costumes frappants visant à créer un programme complet de patinage, voilà ce qui a distingué la longue carrière de Marijane Stong à titre d’entraîneure, de chorégraphe et de créatrice de costumes. Elle a lancé l’usage de musique vocale en danse libre et le renversement de rôles dans sa chorégraphie est devenu un trait caractéristique. Première femme entraîneure au Canada à obtenir sa certification de niveau 4 du PNCE, elle a créé le concept de l’élaboration de programmes avec musique, chorégraphie et costumes formant un tout homogène.

Marijane a assisté à six Jeux olympiques d’hiver en sa qualité d’entraîneure d’équipes de danse sur glace et de patinage en couple. En 1988, la victoire de la médaille de bronze olympique à Calgary de ses champions canadiens de danse sur glace, Tracy Wilson et Rob McCall, a représenté le clou de sa carrière. Comme toujours, Marijane a trouvé la parfaite musique, lui a ajouté une chorégraphie originale et des costumes innovateurs pour présenter un programme qui continue à être un modèle en danse sur glace.

Consultante nationale en entraînement de Patinage Canada depuis 1999, Marijane continue à influencer la génération actuelle de patineurs. Elle aide les patineurs et les entraîneurs à allier à leurs programmes de patinage la musique et les costumes de patinage idéaux.

Marijane a été intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2008.

 

Donald Knight

Athlète

Donald KnightBien qu’il se soit retiré du patinage amateur dès le jeune âge de 19 ans, Donald Knight a laissé son empreinte sur le sport durant les années 60. En 1961, il est devenu champion junior canadien alors qu’il n’avait que 13 ans. Durant les six prochaines années, il a gravi les marches du podium aux championnats canadiens seniors, se classant troisième en 1962, deuxième en 1963 et 1964, puis a été couronné champion durant trois années consécutives, de 1965 à 1967.

Grâce à sa légendaire éthique du travail, ce maître des figures imposées originaire de Dundas, en Ontario, est devenu un patineur complet, intégrant de puissants sauts, pirouettes et jeux de pieds complexes dans ses programmes. Donald a aussi représenté le Canada avec distinction sur la scène internationale, remportant le titre des Championnats nord-américains de patinage artistique de 1967. À la première de ses cinq apparitions aux Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP, il n’était âgé que de 15 ans. En 1965, il a terminé en troisième place et mérité une médaille de bronze pour le Canada. Aux Jeux olympiques d’hiver 1964, il s’est classé au neuvième rang.

Considéré comme l’un des ambassadeurs les plus passionnés du monde du patinage, Donald a participé plus tard dans sa carrière professionnelle aux tournées de Holiday on Ice et Ice Capades. Un vrai gentleman, il continue à inspirer aujourd’hui les jeunes patineurs par son enthousiasme et sa passion pour le sport à titre d’entraîneur au Burlington Skating Centre.

Donald a été intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2008.

 

George Gross

Bâtisseur

George GrossAyant tout d’abord commencé à apprécier le patinage artistique alors qu’il était journaliste dans sa Tchécoslovaquie natale, ce rédacteur sportif exceptionnel a continué à assurer une couverture détaillée du patinage tout au long de sa carrière de plus de 50 ans en journalisme au Canada. Après être entré à l’emploi du Toronto Telegram, dans les années 50, le ” Baron “, sobriquet qu’on lui a donné, est devenu le rédacteur en chef fondateur de la section des sports au Toronto Sun en 1971, puis le rédacteur sportif de l’entreprise Sun Media de 1985 à 2008, un poste qu’il occupait toujours au moment de son décès. Durant sa carrière, il a fait connaître le patinage à d’innombrables lecteurs par son reportage de nombreux championnats nord-américains et du monde de patinage artistique ainsi que de Jeux olympiques d’hiver.

Auteur du livre Donald Jackson King of Blades, il est reconnu pour avoir fait passer le patinage des pages sociales aux pages sportives grâces à sa documentation et à sa promotion du sport. Membre de nombreux temples de la renommée, dont le Temple de la renommée des sports du Canada, il a été le premier journaliste canadien à recevoir l’Ordre olympique. Mentor de plusieurs générations de jeunes rédacteurs, ce journaliste sportif canadien emblématique rédigeait toujours sa rubrique populaire à l’âge de 85 ans lorsqu’il est décédé en 2008.

Intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2008.

 

Jim Proudfoot

Bâtisseur

Jim ProudfootNé à Kearney, en Ontario, ce journaliste sportif canadien de longue date a amorcé sa carrière de 49 ans au Toronto Star au début des années 50. L’un des rédacteurs sportifs les mieux renseignés au Canada, ” Chester ” assurait le reportage du patinage artistique du niveau local à l’échelon mondial, ce qui a contribué à donner au sport une place importante sur les pages sportives. Il a couvert six Jeux olympiques d’hiver et de nombreux Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP des années 60 jusque dans les années 90 et a fait la chronique des activités de patinage dans sa rubrique quotidienne à compter de 1971 jusqu’à sa retraite.

Récipiendaire du Prix du mérite de Patinage Canada en 1974, il possédait des aptitudes exceptionnelles en reportage sportif qui lui ont mérité le National Award for Sports Writing en 1988, le Sports Media Achievement Award en 1998 de Sports Media Canada en plus d’être reconnu par le Canadian Football Hall of Fame, le Canadian Horse Racing Hall of Fame et le Temple de la renommée du hockey. Ce journaliste respecté et influent est décédé en avril 2001, ayant fait la chronique des sports canadiens pendant près d’un demi-siècle, établissant une norme pour le reportage du patinage artistique pour les générations futures.

Intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada en 2008.