Tracy Wilson et Robert McCall

Athlète

Tracy Wilson and Robert McCallCe fut la rencontre de l’Est et de l’Ouest, de l’artiste et de l’athlète, quand Rob de Dartmouth, Nouvelle-Écosse, et Tracy de Port Moody, Colombie-Britannique, ont fait équipe au cours de l’été 1981. Les deux patineurs comptaient déjà bien des succès à leur actif avec d’autres partenaires avant de s’unir. En effet, Rob avait été couronné champion canadien en 1981 tandis que Tracy avait été championne canadienne junior en 1980. Ils savaient que le succès était à leur portée.

Malgré deux styles et personnalités très différents, ils ont formé une équipe dont la chimie allait être explosive sur la glace. Ils ont dominé la scène canadienne de la danse sur glace pendant sept années consécutives en remportant sept fois le titre de champions nationaux, de 1982 à 1988.

Leur puissance de patinage, leur sens de l’humour sur la glace et le charme qu’ils exerçaient sur les juges et les spectateurs, amenant ces derniers à passer des rires aux larmes, ont fait en sorte qu’ils sont devenus rapidement un des trois couples chéris du monde.

Tracy et Rob ont été médaillés de bronze aux Championnats du monde de 1986, 1987 et 1988, mais leur couronnement réel a eu lieu aux Jeux olympiques d’hiver de 1988, lorsqu’ils ont reçu la médaille de bronze olympique. Jusqu’à présent, ils sont les seuls danseurs sur glace canadiens qui ont remporté une médaille olympique.

Le couple s’est retiré de la compétition à la suite des Championnats du monde de patinage artistique de 1988 et a poursuivi sa carrière en participant à des spectacles professionnels, pour le grand plaisir des spectateurs dans toute l’Amérique du Nord, jusqu’au décès de Rob en 1991. Tracy a par la suite amorcé une carrière réussie de commentatrice à la télévision.

 

Barbara Graham

Bâtisseur

Barbara GrahamEn sa qualité de directrice technique à l’Association canadienne de patinage artistique, de 1972 à 1991, Barbara a eu une profonde influence sur l’ensemble de la communauté du patinage. L’amour sans bornes et la passion que portait au patinage artistique cette ancienne championne de patinage en couple nationale junior et juge internationale étaient alliés à des connaissances techniques exceptionnelles et à la capacité d’envisager, de développer et d’établir des programmes pour l’avancement du sport.

Prenant la direction du développement des patineurs et des cours de formation, dont les cours techniques du PNCE pour les entraîneurs, elle a organisé et mené des séminaires nationaux de formation pour le patinage en simple, la danse et le patinage en couple, en plus de superviser les stages et les ateliers donnés aux juges et entraîneurs.

Elle a uniformisé les cours de formation des juges et a jeté les bases de ce qui allait devenir le meilleur système de formation des juges du monde.

En 1992, Barbara a reçu la médaille commémorative du 125e anniversaire du Canada pour sa contribution exceptionnelle. Lors de sa retraite de l’ACPA, elle a voyagé en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud à titre de conseillère en sport. Elle s’est finalement installée en Alberta où elle continue de partager ses connaissances et son savoir-faire avec la communauté du patinage.

Les accomplissements des patineurs artistiques canadiens durant les 30 années de la présence active de Barbara dans le sport sont des témoignages du travail ardu et du dévouement de cette fondatrice exceptionnelle.

 

Michael Jiranek

Bâtisseur

Michael JiranekMichael a été patineur de compétition à l’échelle nationale et internationale pour l’ancienne Tchécoslovaquie jusqu’à l’âge de 21 ans, quand une blessure au genou le force à mettre fin à sa carrière. Il déménage au Canada à la fin des années 1960 et depuis, il n’a jamais regardé en arrière.

Il a d’abord élu domicile à Calgary où il a obtenu un diplôme en génie mécanique à l’Université de Calgary. Enseignant le patinage artistique à temps partiel pendant la poursuite de ses études universitaires, Michael est insatisfait par le premier emploi qu’il décroche à la sortie de l’école et il ne tarde pas à se consacrer entièrement à la profession d’entraîneur. Douze ans plus tard, il cesse d’enseigner le patinage et déménage à Edmonton pour faire l’élevage de bovins. Le destin lui fait rencontrer un très jeune patineur, Kurt Browning, et peu de temps après, ils commencent à travailler ensemble. Michael l’a conduit à l’obtention de trois titres de champion du monde en 1989, 1990 et 1991.

La carrière d’entraîneur de Michael s’étend sur les trente dernières années. Il a eu pour élèves la championne canadienne Lisa Sargeant et les danseurs sur glace des Jeux olympiques et des Championnats du monde, Karyn et Rod Garossino.

Parmi les prix qui lui furent décernés en sa qualité d’entraîneur, citons le Prix Longines-Wittnauer de l’entraîneur de l’année en 1989, 1990, 1991 et 1992 et le Prix de l’entraîneur de l’année du sport amateur en 1990. Il a été intronisé au Temple de la renommée de l’Alberta en 1995.