SAINT JOHN, N.B. – Stephen Gogolev, âgé de 14 ans, de Toronto, est en première place après le programme court masculin aux championnats nationaux de patinage artistique Canadian Tire 2019.

Gogolev a réussi une combinaison quadruple Salchow-triple boucle piquée pour commencer sa routine et a ajouté un triple Lutz et un triple Axel dans son programme au son de la chanson Run Boy Run. Il a obtenu 88,77 points pour se placer devant l’olympien Keegan Messing, de Sherwood Park, en Alberta, deuxième avec 87,18, tandis que Nam Nguyen, de Toronto, le champion de 2015, est troisième avec 85,73.

L’automne dernier, Gogolev a gagné deux de ses compétitions internationales juniors, dont la finale du Grand Prix junior en décembre à Vancouver. Il a eu 14 ans le 22 décembre.

« Je me sens plus confiant et à l’aise cette année, a dit Gogolev, 10e à ses débuts au niveau senior aux championnats nationaux l’hiver dernier. L’an dernier c’était la première fois que j’étais devant une vraiment grosse foule, donc j’ai acquis cette expérience. »

Les trois autres programmes courts ont aussi eu lieu vendredi.

En danse, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, détiennent une légère avance après la danse rythmée. Les médaillés de bronze des championnats du monde concourent pour la première fois en quatre mois et ont obtenu 85,19 points.

Sans être en reste, Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, sont proches deuxièmes avec 83,08 et Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen, de Montréal, troisièmes avec 79,41.

Weaver et Poje ont été occupés cet automne dans le circuit Thank You Canada de 28 arrêts à travers le pays pour Tessa Virtue et Scott Moir.

« Cette semaine, nous étions ici pour simplement nous montrer, nous avons du plaisir en spectacles, si vous voulez, a dit Weaver. Nous avons travaillé très fort, nous avons tellement d’expérience devant des foules et nous avons fait nos devoirs avec les règlements techniques et maintenant nous nous amusons sans nous inquiéter.

« C’est un excellent début pour nous. »

Chez les femmes, la championne en titre Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, est en tête après le programme court avec 70,18 points. Larkyn Austman, de Vancouver, suit avec 64,53 et Véronik Maillet, de Sept-Îles, au Québec, est troisième avec 60,55.

C’était un retour à la compétition pour Daleman qui a présenté un programme propre au son d’un pot-pourri de Carmen de Bizet. Elle a annoncé publiquement qu’elle raterait la première moitié de la saison pour se concentrer sur sa santé mentale.

Par ailleurs, Austman, qui s’est retirée de deux compétitions cet automne à cause d’une blessure, a réussi un double Axel en route vers aussi un programme propre.

« C’était vraiment fantastique. Je ne suis pas super reconnue pour exécuter d’excellents programmes courts, a dit Austman, une olympienne en 2018. Cette saison a été un changement pour améliorer mon contenu technique. Cela fonctionne et j’en suis excitée. »

En couples, Kirsten Moore-Moore Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Michael Marinaro, de Sarnia, en Ontario, sont premiers après le programme court avec 71,47 points. Evelyn Walsh, de London, en Ontario, et Trennt Michaud, de Trenton, en Ontario, suivent avec 65,20 et Camille Ruest, de Rimouski, au Québec, et Drew Wolfe, de Calgary, sont troisièmes avec 62,46.

Malgré le programme propre, l’équipe de première place espérait un programme plus poli.

« Notre objectif ici était de nous concentrer sur les petits points et malheureusement nous ne l’avons pas fait, a dit Marinaro. Donc c’est un peu une déception. Nous ne pouvons pas laisser ces points sur la table dans le futur. »

Les quatre programmes libres auront lieu samedi.

Renseignements complets : https://skatecanada.ca/2019-canadian-tire-national-skating-championships/