HELSINKI – Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir sont de retour au sommet en danse. Les doubles médaillés olympiques ont remporté la victoire, samedi, pour conclure les championnats du monde de patinage artistique de l’ISU et compléter une saison de retour parfaite.

La compétition était serrée et Virtue et Moir ont conservé le premier rang malgré une glissade de Moir alors qu’ils ont obtenu 198,62 points. C’est leur troisième titre mondial.

Les champions en titre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, ont gagné la danse libre pour terminer avec 196,04 tandis que Maia Shibutani et Alex Shibutani, des É.-U, se sont classés troisièmes avec 185,18.

« Nous avons accompli beaucoup d’excellentes choses dans ce programme techniquement qui nous ont permis de demeurer en tête contre une équipe française vraiment, vraiment bonne, a dit Moir, d’Ilderton, en Ontario. Nous savions que nous serions dans une chaude lutte pour le titre mondial. »

La victoire complète une excellente saison de retour pour les champions olympiques de 2010. Ils ont sauté les deux premières saisons après leur médaille d’argent olympique à Sotchi. En 2016-17, ils sont demeurés invaincus en sept compétitions, produisant plusieurs notes records du monde dont une marque mondiale dans la danse courte de vendredi.

« Nous voulions gagner les championnats du monde, a dit Moir. Nous nous sommes bien entraînés, nous croyons que nous nous sommes préparés idéalement pour toute cette saison. »

Les doubles médaillés des championnats du monde Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont terminé à un demi-point du podium, terminant quatrièmes avec 184,81 après s’être classés sixièmes dans la danse courte.

« Nous voulions ramener le bonheur dans notre patinage et exprimer qui nous sommes, a dit Poje. Nous avons eu des hauts et des bas cette saison et avons dû nous redécouvrir. Nous sommes fiers d’où nous sommes et nous savons que nous pouvons bâtir beaucoup plus. »

Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont progressé de neuvièmes à huitièmes en tout.

« Nous nous sommes vraiment permis de nous calmer dans cette performance, a dit Poirier. Nous n’avons rien forcé ou rien précipité. Nous nous sommes permis de faire le travail et de simplement nous perdre dans le moment. »

Chez les hommes, Yuzuru Hanyu, du Japon, a reconquis la couronne mondiale en partant de la cinquième place pour décrocher la médaille d’or avec un record du monde dans le programme libre pour obtenir 321,59 points. Son compatriote Shoma Uno a terminé deuxième avec 319,31 et Boyang Jin, de Chine, troisième avec 303,58.

Patrick Chan, de Toronto, a patiné au son de la musique de son coéquipier et patineur en couples Eric Radford et il a obtenu 295,16 points. Il a réussi ses trois quadruples sauts mais a mis une main sur la glace lors de son quadruple Salchow et a vacillé après avoir complété son deuxième quadruple piqué.

« L’approche que j’avais pour cette compétition était la bonne, a dit Chan, triple champion du monde. Mon objectif était d’exécuter les trois quadruples aujourd’hui, ce que je n’ai jamais fait auparavant. C’est bon de savoir que j’ai maintenant la confiance pour le faire. »

Kevin Reynolds, de Coquitlam, en C.-B., a fait une progression impressionnante au classement, passant de la 12e à la neuvième place en tout avec le huitième meilleur programme libre. Ses quatre premiers sauts étaient tous des quadruples, incluant les deux premiers en combinaison.

« C’était euphorique, a dit Reynolds. Dans la plus importante compétition de la saison j’avais un travail à faire et je repars d’ici avec probablement les deux meilleures performances de ma carrière. C’était toute une sensation que tout ce sur quoi j’ai travaillé à l’entraînement se déroule exactement. »

Le Canada termine la compétition avec trois médailles. Vendredi, Kaetlyn Osmond, de Marystown, à T.-N.L., et Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, ont remporté les médailles d’argent et de bronze chez les femmes. C’était la première fois que le Canada produisait deux médaillées dans cette épreuve aux championnats du monde.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1617/wc2017/index.htm