MARSEILLES, France – Les champions du monde canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont gagné la médaille de bronze, vendredi en couples, dans la finale du Grand Prix de patinage artistique de l’ISU. La médaille a suivi un record du monde en danse courte par les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir.

En couples, Evgenia Tarasova et Vladimir Morosov, de Russie, ont gagné la médaille d’or avec 213,85 points. Xiaoyu Yu et Hao Zhang, de Chine, ont terminé deuxièmes avec 206,71 et Duhamel et Radford sont demeurés troisièmes avec 205,99.

« Nous avons éprouvé des difficultés avec nos sauts côte-à-côte et ce sont normalement nos points forts, a dit Radford, de Balmertown, en Ontario. Nous ne pouvons pas nous permettre de les rater parce que cela nous coûte trop de points. Nous devons trouver la bonne concentration pour ces éléments parce tout le reste était vraiment bon.»

Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, ont grimpé au cinquième rang avec 186,85.

« Aujourd’hui a été vraiment bien après une performance difficile dans le programme court, a dit Séguin. Nous avions une bonne relation et tout s’est parfaitement déroulé pour nous. »

En danse, Virtue et Moir ont amélioré leur note record du monde de la danse courte de 79,47 en brisant la barrière des 80 points avec 80,50 pour se classer premiers. Maia Shibutani et Alex Shibutani, des É.-U., sont deuxièmes avec 77,97 et Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, troisièmes avec 77,86.

« C’était une excellente performance pour nous, a dit Moir, d’Ilderton, en Ontario. Nous avons pu hausser l’énergie dans notre performance dans une situation de pression. Nous avons pu être dans le moment dans une grosse compétition et avoir une tonne de plaisir dans la procédure. »

Virtue, de London, en Ontario, a dit que la raison pour laquelle le duo est revenu à la compétition cette saison est pour vivre ces moments de nouveau.

« Nous adorions les nerfs, la pression, le défi, a-t-elle dit. C’était une grande partie de ce qui nous attirait. Maintenant, avec l’avance, nous ne pouvons pas être prudents. Nous devons attaquer dans la danse libre demain. »

Il y a eu d’autres bonnes nouvelles pour le Canada chez les femmes puisque Kaetlyn Osmond, de Marystown, à T.-N.L., est deuxième après le programme court avec un record personnel de 75,54. Evgenia Medvedeva, de Russie, est en tête avec 79,21 et Satoko Miyahara, du Japon, troisième avec 74,64.

« Obtenir un autre programme propre est vraiment excitant, a dit Osmond, qui a réussi une combinaison triple-triple, un triple Lutz et un double Axel. C’est tellement gratifiant pour moi d’être dans la finale du Grand Prix pour la première fois de ma carrière. Chaque fois que je patine j’améliore quelque chose et j’espère que cette tendance se poursuivra dans le programme libre. »

Les programmes libres masculin et féminin et la danse libre auront lieu samedi.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1617/gpf1617/