C’est une annonce télévisée qui a tout d’abord été la source d’inspiration de Noah Robichaud.

Maintenant, l’adolescent inspire les autres à poursuivre leurs propres rêves.

Il y a environ un an, le jeune de 16 ans, de Penobsquis, N.-B., qui souffre de paralysie cérébrale, était en réadaptation à la suite d’une autre chirurgie, lorsqu’il a vu un message publicitaire mettant en vedette son héros Sidney Crosby, qui jouait au hockey sur luge.

À ce moment, un rêve est né.

Peu de temps plus tard, Noah a quitté le Centre de réadaptation Stan Cassidy avec sa propre luge, donnée par Para Nouveau-Brunswick. De retour à la maison, la mère de Noah, Tammy, a appelé le Club de patinage de Sussex, tout proche de leur domicile, pour s’informer d’un programme de patinage pour les enfants ayant des besoins spéciaux. Des physiothérapeutes et des ergothérapeutes ont été consultés et, en octobre dernier, Noah a commencé ses leçons de Patinage Plus avec les entraîneures Kirsten Graham et Stacey Rouse-Charlton.

Presque un an après que Noah a suivi sa première leçon, le programme sur luge croît à un rythme stupéfiant.

Cette saison, cinq patineurs sur luge se rendront sur la glace, avec leurs camarades, pour des leçons du programme vedette d’initiation au patinage de Patinage Canada, Patinage Plus.

sledge5

« Ces enfants ont éprouvé suffisamment de déceptions. Nous n’allons laisser personne leur dire qu’ils ne peuvent pas faire quelque chose », a affirmé Stacey, qui attribue à plusieurs organisations le mérite d’appuyer l’initiative, y compris Recreation NB et Para Nouveau‑Brunswick.

« Patinage Plus est inclusif et englobe tous ceux qui veulent apprendre à patiner. Voir la joie, voilà de quoi il s’agit, et dire à ces enfants que, oui, ils sont égaux. Patiner sur luge, c’est patiner. »

Le caractère inclusif du programme a attiré l’attention d’autres personnes. Stacey et son club ont récemment reçu deux prix prestigieux : le Prix d’Entraîneur N.-B. Tout le monde compte et le Prix Randy Dickinson d’inclusion communautaire.

sledge1

Les prix signifient beaucoup pour Stacey et ses collègues du Club de patinage de Sussex, mais ils ne le font pas pour les accolades.

Ils veulent faire une différence dans la vie des autres.

« Il n’a jamais été question d’améliorer ma vie » a signalé Stacey. « C’est une question d’améliorer leur vie. Mais, d’être reconnus montre la confiance des autres, surtout les parents, dans ce que nous faisons. »

« Cela signifie tout pour nous. »

La croissance rapide du programme a surpris tout le monde. L’histoire de Noah a fait les manchettes dans les Maritimes et la réaction a dépassé toute espérance.

Engagée dans le patinage toute sa vie, Stacey enseigne Patinage Plus depuis sept ans et admet qu’elle hésitait à lancer le programme sur luge.

« Honnêtement, j’étais terrifiée au début », admet-elle. « On a toujours peur de l’inconnu. Mais, si on est prêt à mettre ces craintes de côté et à simplement essayer, on peut changer des vies. Nous sommes un petit club. Et, nous avons prouvé que tout est possible ».

« Le programme ne cesse de croître. C’est au-delà de ce que nous avions rêvé. »

Et, le programme apprend plus que de simplement patiner. Il enseigne des leçons de vie et l’importance de l’inclusion. Stacey le voit tous les jours.

« Les autres enfants sur la glace tiennent ces enfants en haute estime et sont inspirés par eux », soutient-elle. « Les amitiés nouées sont vraiment spéciales. Tous les enfants admirent nos athlètes sur luge. »

« Ces enfants apprennent des leçons de vie – comment nous sommes tous égaux. Nous pourrions tous tirer la leçon de ce qui se passe ici. »

 

Si vous souhaitez discuter du programme Patinage Plus sur luge avec Stacey Rouse-Charlton, veuillez lui envoyer un courriel à staceych@nbnet.nb.ca.