BOSTON – Le Canadien Patrick Chan est en troisième place après le programme court masculin, mercredi, aux championnats du monde de patinage artistique de l’ISU.

Yuzuru Hanyu, du Japon, a frôlé son record du monde avec 110,56 points pour se donner un coussin de 12 points avant le programme libre. Le champion en titre Javier Fernandez, d’Espagne, est deuxième avec 98,52 et Chan suit avec 94,84.

Chan, triple champion du monde, de Toronto,, a débuté avec une combinaison parfaite quad-triple piquée mais a chuté sur son triple Axel.

« Je ne suis pas du tout déçu, a dit Chan, qui a fait un retour cette saison après une année d’absence.  C’était une excellente réalisation d’exécuter ce quad-triple au début. Je me sentais bien avant l’Axel, mais je l’ai simplement précipité un peu. Je sais ce que j’ai fait de mal. »

Aux championnats des Quatre Continents de l’lSU le mois dernier, Chan s’est hissé de la cinquième place après le programme court jusqu’à la médaille d’or.

« Troisième est une excellente place avant le programme long, a-t-il dit. Les championnats des Quatre Continents sont un excellent exemple de ne pas être au premier rang après le programme court et de se concentrer sur le long. »

Nam Nguyen, âgé de 17 ans, de Toronto, s’est classé 27e et ne s’est pas qualifié pour le programme libre de vendredi.

Embouteillage au sommet dans le classement de la danse

En danse, moins de six points séparent les six premiers après la danse courte.

Les champions en titre Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, sont en tête avec 76,29 points. Maia Shibutani et Alex Shibutani, de É.-U, sont deuxièmes avec 74,70 et leurs compatriotes Madison Chock et Evan Bates troisièmes avec 72,46.

Les champions de la finale du Grand Prix Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, sont quatrièmes avec 71,83 et Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, cinquièmes avec 70,70.

« Nous avons vraiment bien patiné. C’est une de nos meilleures danses courtes cette saison, a dit Weaver. Où se situe la différence entre cela et notre note, je ne suis pas certaine. Mais ce n’est pas sous notre contrôle et nous avons donné tout ce que nous avions. »

Poje a dit que le résultat n’affectera pas leur danse libre, jeudi

« Nous avons un plan de match pour ces championnats du monde et c’est d’aller sur la patinoire et d’exécuter deux solides performances. »

Gilles et Poirier ont changé leur musique après leur cinquième place à la compétition des Quatre Continents le mois dernier.

« C’était un gros risque, a dit Poirier. Cela nous a donné seulement trois semaines et demie pour monter ce programme. Les choix que nous avons faits ont tous rapporté et nous avons obtenu tous des niveaux quatre. Cela a été une saison très mouvementée et nous avons montré beaucoup de résilience. »

Gilles a dit que la danse courte précédente ne touchait pas les juges.

« Nous n’obtenions pas les niveaux que nous voulions toute la saison, a-t-elle dit. Nous recevions constamment des commentaires différents donc nous sommes revenus à une musique plus fluide. Nous voulons vraiment terminer la saison sur une bonne note. »

Elisabeth Paradis, de Loretteville, au Québec, et François Xavier-Ouellette, de Mascouche, au Québec, sont 23es. Les 20 premiers de la danse courte se sont qualifiés pour la danse libre.

La compétition se poursuivra jeudi avec la danse libre et le programme court féminin.

Résultats complets: ISU World Figure Skating Championships 2016