N’essayez pas de dire à Yvan Desjardins que le chiffre 13 est malchanceux.

Entraîneur très respecté à l’École Excellence Rosemère, à Montréal, Yvan, qui travaille avec la légendaire entraîneure Manon Perron, dans le programme de mentorat de haute performance de Patinage Canada, est récemment parvenu au statut d’élite en devenant le 13e entraîneur de Patinage Canada, qui a obtenu la certification élevée de niveau 5 du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE).

Le niveau 5 est le summum du PNCE et le statut le plus élevé qu’un entraîneur puisse atteindre.

« C’était certainement un de mes buts », a déclaré Yvan, à propos de la distinction de niveau 5. « Je ne savais pas quand je finirais, mais je voulais obtenir mon niveau 5 ».

Le programme de mentorat de haute performance de Patinage Canada offre des possibilités de perfectionnement professionnel à un groupe déterminé d’entraîneurs qui travaillent avec des athlètes ciblés, y compris un mentorat individualisé pour aider les entraîneurs à préparer leurs athlètes pour leur parcours de compétition.

Ancien membre de l’équipe nationale et concurrent aux Championnats du monde juniors, Yvan a reçu initialement sa certification de niveau 4 pendant ses études à l’Université de Montréal, il y a une plus d’une décennie et demie. Les projets de pleine certification de niveau 5 ont été suspendus quand Yvan et sa femme sont devenus parents de deux enfants. L’entraînement a été relégué à l’arrière-plan, en faveur du rôle de père.

Entraîneur depuis plus de deux décennies, Yvan s’est joint au programme de mentorat de haute performance en 2014. Travaillant aux côtés de Manon Perron, Yvan a atteint son statut de niveau 5 en août dernier et a officiellement reçu son attestation de réussite pendant les Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, tenus à Halifax, en janvier dernier.

« Ce n’était pas à propos du niveau même », a affirmé Yvan. « Je ne cherchais pas à être reconnu. Je voulais être le meilleur entraîneur que je puisse être. J’ai beaucoup appris dans le programme et je me suis amélioré comme entraîneur. Des programmes comme celui-ci ouvrent votre esprit et vous permettent de voir ce que font les autres entraîneurs en ce qui concerne leur entraînement. »

« Ce fut superbe de travailler avec Manon. Elle me rassure que j’ai fait les choses correctement et cela signifie beaucoup provenant d’elle. Elle a aussi beaucoup de contacts qui ont aidé. Nous avons tous besoin de mentors, au patinage, en tant qu’organisation et dans la vie. Il faut avoir cet équilibre. »

« C’est ce que fait Patinage Canada avec le programme de mentorat des entraîneurs de haute performance et c’est une très bonne chose. »

Yvan a établi un lien spécial avec tous ses athlètes, y compris le champion national junior de 2015, Nicolas Nadeau. Plus tard ce mois-ci, Yvan et Nicolas se rendront en Hongrie, en vue des Championnats du monde juniors ISU de patinage artistique.

« Le père de Nicolas m’a dit « vous passez plus de temps avec mon fils que moi et j’apprécie vraiment ce que vous faites pour lui » », a ajouté Yvan, qui est aussi l’entraîneur de Joseph Phan, le champion junior en simple masculin de 2016.

« Les entraîneurs ont une relation spéciale avec leurs athlètes, qui se développe chaque année. Et, ce n’est pas seulement à propos du patinage », a précisé Yvan.

« Je veux pousser mes athlètes à être les meilleurs, sur la glace et dans la vie. »