Le chef de la direction générale de Patinage Canada, Dan Thompson, redonne à un sport et une communauté qui lui ont tant donné.

Durant la tenue des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto et dans la région environnante du Grand Toronto, Dan, un ancien nageur olympique, fait du bénévolat au Centre aquatique et complexe sportif panaméricain/parapanaméricain CIBC, site officiel des Jeux pour la natation.

Allan Gordon, membre de l’équipe des Communications de Patinage Canada, fait aussi fonction de bénévole pendant les Jeux.

Comme le patinage, Dan a la natation dans le sang, même à ce jour.

En fait, les noms de ses deux chiens? Splash et Ripple.

« Il faut toujours avoir une passion dans sa vie, déchaîner cette passion et toujours donner plus qu’on ne prend », affirme Dan. « La natation a fait partie intégrante de ma vie et c’est ma façon de dire merci et de donner quelque chose en retour. »

« J’ai bien aimé le temps passé aux Jeux jusqu’à présent. »

Le site de la natation convient parfaitement à Dan.

Membre du comité des programmes de sport et du legs de Toronto 2015, Dan a été un double médaillé d’argent aux Jeux panaméricains de 1979 (100 m papillon, relais 400 m) à San Juan, Porto Rico.

Ces jours-ci, Dan est à la barre de Patinage Canada, mais parvient toujours à trouver du temps pour éprouver la joie de la natation. Un peu comme la joie du patinage – seulement de l’eau à une température différente.

L’été dernier, Dan a remporté la médaille d’or à Montréal, dans les épreuves du 50 et 100 mètres papillon, aux Championnats du monde FINA des maîtres. Il était également membre de l’équipe canadienne du relais quatre nages 200 mètres qui a été médaillée d’or.

Pan Am swimmers.Durant les épreuves de natation des Jeux panaméricains, Dan qui est membre du comité technique de natation de l’UANA travaille à l’arrière-scène, dans la « salle d’attente », alors les athlètes se préparent à concourir. Ces moments lui rappellent l’époque où il concourrait, alors qu’il se trouve avec les athlètes durant leurs derniers instants avant d’entrer dans la piscine. Cette salle offre une occasion unique de voir des athlètes de calibre mondial s’efforcer de se concentrer et se focaliser.

Ces Jeux ont également permis à Dan de voir de près comment fonctionnent d’autres organismes sportifs.

« On acquiert des connaissances de toutes parts et ce fut aussi une expérience éducative », a ajouté Dan. « Ces Jeux donnent la chance de voir comment divers organismes dirigent leurs sports et organisent leurs épreuves. D’excellentes idées abondent et peut-être que je pourrais en utiliser une ou deux à Patinage Canada. »

C’est à peu près la seule chose que Dan prendra cette semaine.

Tout le reste visera à donner en retour.