HAMILTON – Nexxice, de Burlington, en Ontario, a gagné la médaille d’or pour le Canada, samedi, dans les championnats du monde de patinage synchronisé de l’ISU qui regroupaient 20 pays et qui ont eu lieu devant une foule énorme et patriotique au FirstOntario Centre.

C’est le premier titre mondial du Canada depuis 2009 quand Nexxice avait aussi obtenu l’or.

L’équipe canadienne grande favorite a terminé avec 214,73 points sur la Rhapsodie en Bleu de Gershwin. La Finlande a gagné le programme libre, mais ajouté à la note du programme court de vendredi, cela n’a pas été suffisant pour rattraper les Canadiennes alors qu’elle a obtenu un total de 214,06. La Russie a gagné la médaille de bronze avec 203,48.

Les patineuses de Nexxice étaient Shannon Aikman-Jones, Maria Albanese, Ellicia Beaudoin, Emma Bonafiglia, Kelly Britten, Courtney Broadhurst, Lee Chandler, Alessia Chiovitti, Carla Coveart, Samantha Defino, Courtney Gray, Yu Hanamoto, Renata Khuzina, Victoria Kwan, Kristen Loritz, Nichole Manahan, Kerrin Caitlin McKinnon, Victoria Smith, Kiersten Tietz et Gillian Tyler.

« Je ne pense pas que cela nous a encore frappées que nous sommes championnes du monde, a dit Lee Chandler. Cela a été simplement une expérience irréelle avec la foule. À la fin elle nous a vraiment soulevées. Ceci est un programme que nous avons pratiqué depuis septembre et les filles ont produit aujourd’hui et l’ont exécuté mieux que jamais. »

Les deuxièmes participantes canadiennes, les Suprêmes, de St-Léonard, au Québec, ont produit le quatrième meilleur programme libre pour grimper de la septième à la sixième place du classement global.

Les patineuses des Suprêmes étaient: Élodie Marie Acheron, Audrey Bédard, Jessica Bernardo, Lou-Ann Bezeau-Tremblay, Joannie Brazeau, Sara Irma Corona, Alexandra Del Vecchio, Laurie Désilets, Jacqueline Hampshire, Maria-Victoria Langon, Clémence Léa Marduel, Agathe Sigrid Merlier, An-Kim Nguyen, Minh-Thu Tina Nguyen, Anne-Louise Normand, Geneviève Rougeau, Marina Rousseau, Laurra Olivia Sena, Claudia Sforzin et Yasuko Uchida.

« C’était incroyable, la foule nous a montré beaucoup d’amour, a dit Laura Désilets. Nous n’avons pas ressenti de pression supplémentaire en étant au Canada. Nous sommes vraiment satisfaites de nos deux programmes et nous avons atteint nos objectifs pour cette saison. »

C’est la troisième fois que le Canada présentait la compétition dans ses 16 ans d’histoire. Le Canada est maintenant monté sur le podium dans 11 de ces 16 années.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/wcsys2015/