Série d’histoires communautaires – premier épisode : Kimberly Moon-Chong

« Pour l’amour du patinage »

Apprenez à connaître Kimberly Moon-Chong. À l’âge de trois ans et demi, elle a demandé à sa mère si elle pouvait jouer au hockey. Voulant que son enfant apprenne à patiner, sa mère l’a inscrite à un programme de patinage artistique, au West Toronto Figure Skating Club. C’est là que Kimberly a rencontré sa première entraîneure, Donna Ijiima. À mesure qu’elle poursuivait son entraînement en patinage artistique, son désir de jouer au hockey changeait progressivement. Elle appréciait les mouvements élégants, sans avoir à trimballer tout l’équipement lourd. A fil des ans, Kimberly a continué à apprendre et à maîtriser les éléments de base avec Donna, au même club de patinage artistique.

À l’âge de 10 ans, Kimberly a changé de club et commencé à patiner à la York Region Figure Skating Academy, avec la championne nationale grecque Katerina Papafotiou. Elle s’est entraînée dans ce club jusqu’à la fin de sa carrière de patineuse. L’entraînement était une joie pour Kimberly. Elle était excitée d’exécuter ses combinaisons triple-triple et ses triples lutz, s’efforçant de toujours battre son record personnel. Tout ceci a abouti à un moment déterminant de sa vie, lorsqu’elle a été championne de patinage en simple novice, aux Championnats nationaux de 2010. « En y repensant maintenant, j’avais vraiment l’impression que quelque chose de grand allait se produire », a révélé Kimberly.

Puis, durant la période hors saison en 2010, les choses ont commencé à changer. Kimberly avait obtenu de nouvelles chaussures de patins, qui ne lui allaient pas tout à fait. Le cuir lui donnait l’impression d’être strié et elle éprouvait de la difficulté durant l’entraînement et en compétition. « Je luttais pour retrouver l’état d’esprit que j’avais après avoir remporté mon titre national. »

Alors que cette situation se poursuivait, Kimberly a commencé à se sentir craintive et à douter d’elle‑même. Elle avait perdu le désir de gravir les marches du podium dont elle avait eu tant envie. Pire encore, ses amis et anciens coéquipiers semblaient aller de l’avant et grimper les rangs sans elle. Ceci a eu un impact profond sur Kimberly et le 2 avril 2012, elle a décidé de mettre fin au patinage artistique de compétition.

« J’ai regardé ma mère dans l’aire d’observation et quitté la séance environ 20 minutes après le début. Ce regard que j’ai jeté lui a dit qu’il était temps pour moi de partir. Nous avions passé assez de temps à essayer de faire fonctionner les choses, mais je n’étais tout simplement pas capable de remplir les chaussures de mon propre fantôme de 2010. »

Depuis ce jour, Kimberly est restée active et a participé à une gamme d’autres sports et activités, tels que les arts martiaux (boxe, kickboxing, taekwondo, Muay Thaï), les arts visuels, le ski, la planche à neige et le patin à roues alignées. Kimberly détient un diplôme en études environnementales et une maîtrise en musicologie.

« Rester active a toujours été une priorité pour moi et j’essayais constamment de trouver quelque chose qui m’apporterait la même joie que le patinage artistique autrefois », a expliqué Kimberly.

À l’hiver 2020, sans même s’en rendre compte, Kimberly a commencé son retour vers la glace. Un ancien coéquipier l’a appelée pour lui dire qu’en tant que chorégraphe, il cherchait quelqu’un pour filmer de courts solos à télécharger sur les médias sociaux. Finalement, ils ont formé un duo dynamique, se filmant à tour de rôle, pour augmenter leur présence dans les réseaux sociaux, tout en faisant ce qu’ils aimaient en cours de route. Avant qu’elle ne s’en aperçoive, sans la pression de strictes séances d’entraînement et de compétitions du passé, Kimberly a redécouvert la joie que le patinage lui apportait autrefois. Elle espère maintenant partager l’art du sport avec d’autres, alors qu’elle continue à lacer ses patins, aller sur la glace, partager des Instagram Reels et patiner simplement par amour du patinage.

Les programmes de patinage pour la vie de Patinage Canada appuient et encouragent le patinage pour le bien-être, la santé et le plaisir. Des renseignements sur nos programmes figurent dans le site Web www.patinagecanada.ca.

Vous pouvez trouver Kimberly Moon-Chong sur Instagram @moonchongalong et son site Web https://www.kimberlymoonchong.com/.

La série d’histoires communautaires de Patinage Canada racontera des histoires excitantes de nos sections et de patineurs communautaires. Si vous avez une histoire de votre club ou de votre section que vous aimeriez partager avec nous, veuillez nous contacter. Communiquez avec [email protected]

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *