Meagan Duhamel et Eric Radford médaillés de bronze olympique dans une finale dramatique

PYEONGCHANG (Corée du Sud) – En ce qui peut avoir été le chant du cygne à la suite d’une illustre carrière, l’attente s’est avérée la partie la plus difficile pour Meagan Duhamel et Eric Radford.

Quelques jours à peine après avoir aidé le Canada à remporter la médaille d’or dans l’épreuve par équipe de patinage artistique, les doubles champions du monde et sept fois champions canadiens ont gagné la médaille de bronze, en patinage en couple, jeudi, dans une dernière heure remplie de rebondissements, dans le programme libre de patinage en couple. Meagan et Eric ont obtenu 153,33 points dans leur programme libre, qui comprenait le premier quadruple Salchow exécuté sans faute de l’histoire olympique. Les Canadiens ont terminé avec un total de 230,15 points pour remporter la première médaille olympique en patinage en couple du Canada, depuis que Jamie Salé et David Pelletier ont été médaillés d’or en 2002.

Meagan et Eric ont amorcé le programme libre en position de médaille de bronze, juste devant les Allemands, Aliona Savchenko et Bruno Massot. L’équipe allemande a présenté la performance de sa vie, établissant un record du monde pour le programme libre avec 159,31 points et a conclu l’épreuve avec 235,90 points, devançant les champions du monde en titre, Sui Wenjing et Han Cong, de Chine (235,47 points) pour la médaille d’or.

C’était la première médaille d’or olympique pour la légendaire Aliona Savchenko, cinq fois championne du monde.

Les performances du dernier groupe n’étaient pas pour les cœurs fragiles. Aliona et Bruno ont exécuté un programme libre impeccable, lançant ainsi un défi aux trois équipes qui n’avaient pas encore patiné. Meagan et Eric ont répondu à l’appel avant que Sui et Han obtiennent 153,08 points et se glissent en deuxième place, juste derrière les Allemands.

Les trois équipes visant le podium ont été tenues d’attendre que la dernière équipe de la soirée, composée d’Evgenia Tarasova et de Vladimir Morozov, des athlètes olympiques de l’équipe de Russie, exécutent leur programme. Evgenia et Vladimir ont connu leurs propres luttes et chuté en quatrième place.

« Je pense que c’était plus intense que d’être à l’arrière-scène, nous préparant à patiner », a déclaré Eric, à propos de l’attente pour voir s’ils resteraient sur le podium. « Je crois que nous sommes vraiment fiers et un peu surpris à quel point nous nous sentions bien lorsque les Allemands ont obtenu leurs notes. Leur résultat ne nous a pas excités ou rendus plus nerveux. Nous avons pensé « d’accord, nous sommes heureux pour eux, ils ont très bien patiné et obtenu une excellente note et, maintenant, nous allons faire de même. » »

« Nous attendions et regardions le programme de l’équipe russe et, après qu’ils ont fini de patiner, je tenais la main d’Eric et je lui ai dit : « Je pense que notre performance était suffisante », a déclaré Meagan.

« Et Eric a répliqué : « Non, je ne vais pas à y croire jusqu’à ce que les notes soient affichées ». Et, j’ai ajouté : « Eric, j’ai besoin d’espoir, j’ai besoin de me sentir pleine d’espoir », a-t-elle signalé en riant.

« Nous avons concouru aux Jeux olympiques et nous avons présenté quatre sensationnelles performances – quatre sur quatre. »

Les deux autres inscriptions canadiennes ont également exécuté de forts programmes à leurs premiers Jeux olympiques ensemble.

Julianne Séguin et Charlie Bilodeau ont obtenu 136,50 points dans leur programme libre et terminé au neuvième rang, tandis que Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro ont fini avec 132,43 points, pour une 11e place.

« Aujourd’hui, nous avons montré un peu plus de ce que nous sommes capables de faire », a déclaré Kirsten. « Nous n’avions rien à perdre. Il n’y avait pas de médaille olympique à l’horizon pour nous. Nous avions pour but de mieux faire qu’hier et d’améliorer nos performances cette saison. »

« Aujourd’hui, c’était strictement à propos de Kirsten et moi, une expérience d’apprentissage durant laquelle nous avons tout donné sur la glace », a ajouté Michael.

« C’était vraiment fantastique », a déclaré Julianne Séguin, au sujet de leur programme libre. « Nous nous sommes inspirés de l’énergie de la foule, avons trouvé notre rythme et créé un moment. »

L’épreuve de patinage en couple étant maintenant terminée, les hommes se trouveront sur la glace pour leur programme court, jeudi soir, à 20 h (HE). Le triple champion du monde et dix fois champion canadien, Patrick Chan, et l’olympien pour la première fois, Keegan Messing, représenteront le Canada.

Photo: David Jackson/COC

Programme et résultats du patinage artistique à PyeongChang 2018

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *