Derrière la lame avec Meagan Duhamel : Internationaux Patinage Canada

Une autre édition des Internationaux Patinage Canada s’est achevée et bien que nous disions au revoir à Mississauga et au Hershey Centre, nous en gardons d’incroyables souvenirs. Mississauga a été un excellent hôte des Internationaux Patinage Canada 2016 et tout le monde à qui j’ai parlé a bien aimé les épreuves au Hershey Centre. Et, comment pourrait-il en être autrement? De nombreux records personnels ont été battus, l’événement s’est déroulé à guichets fermés et les médias ont couvert l’événement avec enthousiasme.

Les patineurs internationaux aiment concourir aux événements au Canada parce que la foule les accueille toujours aussi chaleureusement que les Canadiens. Peu importe d’où vous venez, vous ressentirez le soutien et l’amour du public canadien.

SCI Gala Practice (Meagan Duhamel)Ce fut plaisant d’aussi renouer avec certains de mes vieux amis patineurs cette semaine. Hao Zhang, Yuko Kavaguti, Alexander Smirnov, Eric, Dylan et moi concourons tous ensemble depuis très, très longtemps. C’était bien de tous nous retrouver à la même compétition ensemble, nous les « vieux » patineurs de patinage en couple, luttant toujours et faisant encore avancer le sport.

Et, comment est-ce que tout Canadien ne pourrait s’être complètement laissé inspirer par le patinage, la semaine dernière? Kaetlyn et Alaine ont chacune réussi à présenter deux incroyables programmes et ont montré au monde entier qu’il ne faut pas sous-estimer les patineuses canadiennes. La note du programme long de Liam Firus lui a permis d’enregistrer un nouveau record personnel, nous donnant une petite idée de ce qu’il est vraiment capable d’accomplir. Cette note ne cessera de s’améliorer. Kevin Reynolds est revenu à la compétition du Grand Prix après quelques années d’absence et a présenté toute une prise de position avec ses programmes court et long, qui lui ont valu une médaille de bronze. J’aime voir Kevin saisir les occasions, comme il l’a fait à Mississauga, ça m’enthousiasme toujours et c’est quelque chose à laquelle je m’attends de lui.

Patrick nous a montré ce qu’il accomplit le mieux : un magnifique patinage, exécuté sans effort et harmonieusement, avec musicalité et chorégraphie complexe. Ses habiletés fondamentales de patinage remplissent toujours tous les autres patineurs d’admiration. Cette semaine, Patrick a aussi montré qu’il veut se trouver à nouveau au sommet du monde du patinage artistique, en tentant un nouveau saut quadruple pour la première fois, le quadruple Salchow. Nous l’avons vu le réussir durant l’entraînement et ce ne sera pas long avant qu’il exécute un programme long avec 3 quadruples sauts, ce qui sera plus que suffisant pour lui permettre de faire face à cette tendance actuelle au patinage masculin.

Les équipes de danse étaient également magnifiques. Alex et Mitch ont brillé avec leurs superbes programmes et costumes au Hershey Centre. Ils ont vraiment le souci du détail, quelque chose que j’admire toujours d’eux. Piper et Paul ont laissé une marque considérable sur le monde de la danse sur glace cette semaine! Il était évident qu’ils ont travaillé dur. Leurs programmes font preuve de maturité, de complexité et de puissance. Ce n’est qu’une supposition, mais je crois qu’ils vont surprendre beaucoup de gens cette saison. Les 110 points qu’ils ont obtenus pour leur danse libre le prouvent.

Il semble que la plupart des gens au Hershey Centre étaient venus assister au retour de Tessa et Scott, qui n’ont pas déçu. Ils ont, d’après moi, créé deux programmes uniquement superbes cette année et réussi à reprendre la compétition de sorte que personne ne puisse deviner leur absence du sport depuis quelques années. Très respectables.

Et, mon épreuve préférée, le patinage en couple! Ce fut une forte épreuve, beaucoup d’équipes luttant pour une place sur le podium et peut-être même une place dans la finale du Grand Prix. Britany et Josh ont très bien patiné et cet événement leur servira de tremplin vers les futures compétitions internationales, ainsi que les Championnats canadiens. Lubov et Dylan ont aussi exécuté de bons programmes, remportant leur première médaille du Grand Prix, une médaille de bronze. Bien qu’ils aient commis quelques erreurs, ils ont néanmoins obtenu de bonnes notes, présentant des programmes bien chorégraphiés et de forts éléments de patinage en couple. Puis, il y avait nous…

Eric et moi avions une mission à accomplir dans notre programme court aux IPC 2016 : le triple Axel lancé. Nous avons travaillé dur pour perfectionner notre programme court après le Trophée Finlandia, afin de nous assurer que le triple Axel serait évaluable et que le programme serait exécuté avec beaucoup d’énergie et des mouvements précis. Durant l’entraînement, nous exécutons notre triple Axel lancé de façon de plus en plus uniforme. Je dirais qu’il avait atteint un taux de réussite de 85 % à la maison et aux séances d’entraînement aux IPC, donc nous croyions que nos chances étaient bonnes. Toute la journée avant le programme court, j’avais l’impression que tout irait bien. Je me sentais calme, confiante et sûre de moi et de notre capacité de présenter un excellent programme court. J’ai dû me rappeler à moi-même et à Eric, avant que nous patinions, « qu’après la réception de ce triple Axel, nous devions essayer de rester calmes afin de ne pas faire d’erreurs stupides par la suite ». Eh bien, j’ai réussi le triple Axel, mais je ne suis pas tout à fait restée si calme après, j’ai un peu trébuché et il y avait un manque de complet de « netteté », mais je vais l’accepter étant donné que c’est octobre.

C’est fou comment l’énergie s’intensifie dans notre programme court, exécuté sur une musique de Seal, et la foule savait ce que nous avions l’intention de faire, ce qui comprenait, en plus du triple Axel lancé, un triple Lutz côte à côte, une autre manœuvre à risque élevé. En plus d’avoir immensément de plaisir durant notre programme court, nous avons été ravis de constater que nous avons établi un nouveau record personnel de 78,3 points. Nous songeons déjà à comment parvenir à 80 points à notre prochain événement du Grand Prix, le Trophée NHK.

Se rétablir après un aussi grand moment est extrêmement difficile. Nous nous sommes beaucoup concentrés sur le programme court pour cet événement et après qu’il a été couronné de succès, je me suis demandé, avant le programme long, « quels sont mes buts? ». Nous n’y avions pas trop pensé, parce que nous mettions l’accent sur le programme court au début. Je crois que nous nous sommes bien concentrés et avons exécuté un solide programme long. Malheureusement, j’ai fait une inhabituelle et terrible chute à l’exécution du quadruple saut lancé au début du programme long, mais nous nous sommes ressaisis et avons néanmoins présenté une performance solide et pleine d’émotion. Nous savons que nous pouvons créer plus de nuances dans notre programme long et effectuer des sauts côte à côte de meilleure qualité (chacun d’eux ayant reçu des moins 1 en majeure partie). Nous devrons y prêter beaucoup d’attention durant nos préparatifs pour le Trophée NHK.

On a annoncé que l’an prochain, les Internationaux Patinage Canada seront de retour dans l’Ouest, à Regina, en Saskatchewan. Je suis persuadée que cette ville organisera un événement sensationnel et que les partisans mordus de patinage (comme moi!!!) ainsi que les résidents locaux de Regina viendront appuyer tous les patineurs.

Merci de vous être joints à moi et à tout le monde de Patinage Canada à Mississauga, cette semaine. J’attends avec impatience de tous vous voir dans un proche avenir!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *