Patinage Canada déplore la perte du patineur artistique emblématique Toller Cranston

Patinage Canada et l’entière famille du patinage sont attristés d’apprendre le décès du champion canadien à six reprises et médaillé de bronze olympique, Toller Cranston. Il est décédé à l’âge de 65 ans, à San Miguel, au Mexique, où il habitait depuis de nombreuses années.

Qualifié par certains de pionnier moderne du patinage artistique et par la presse européenne de « patineur du siècle », Toller a exercé une influence incalculable sur le patinage artistique masculin. Le talent artistique original et le sens dramatique du spectacle sur glace de ce « patineur avec l’œil d’un peintre » ont innové le patinage artistique et ravi le public.

De 1971 à 1976, Toller a été six fois champion canadien. Il s’est classé deuxième aux derniers Championnats nord-américains, tenus en 1971, à Peterborough. En 1973 et 1975, il a remporté les Internationaux Patinage Canada, un événement nouvellement créé. Aux Championnats du monde de 1974, à Munich, il a gagné une médaille de bronze. Cette même année, il a été sélectionné athlète de l’année de la fédération sportive.

Aux Championnats du monde de 1975 et 1976, à Colorado Springs et Göteborg, respectivement, il s’est classé au quatrième rang. À Innsbruck, aux Jeux olympiques de 1976, à l’âge de vingt-six ans, Toller a remporté la médaille de bronze.

Depuis sa retraite du patinage amateur, il a été intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada, en 1976, et au Panthéon des sports canadiens, en 1977. Cette même année, Toller est également devenu un Officier de l’Ordre du Canada. En 1995, il a reçu un Ordre olympique spécial de l’Association olympique canadienne. En 1997, il a été intronisé au Temple de la renommée de Patinage Canada. Les œuvres de ce peintre, qui est devenu accompli plus tard dans sa vie, sont aussi reconnues que son patinage.

Patinage Canada offre ses sincères condoléances à la famille et aux amis de Toller. Le patinage a perdu une véritable légende.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *