De beaux sauts assurent un titre national à Nicolas Nadeau

KINGSTON, ONTARIO – Nicolas Nadeau avait une mission, mercredi soir, aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire.

Le patineur âgé de 17 ans, de Boisbriand, Qc, tenait à gagner le titre national junior et ne laisser aucun doute à ce sujet. Alors, il fait quelque chose de niveau olympique : après avoir exécuté des Lutz au Défi Patinage Canada, le mois dernier, il a décidé de faire non pas un, mais deux triples Axels dans son programme libre aux Championnats nationaux. Aucun de ses concurrents n’a essayé ce saut.

Ce plan signifiait qu’il devait faire un de ces Axels en combinaison.

C’est donc ce qu’il a fait. Il a étonné les spectateurs les plus fervents au K-Rock Centre quand il a déclenché un triple Axel-double boucle piquée comme premier saut puis, bien droit, il a procédé à un deuxième triple Axel. Il a réussi le saut, mais n’a pu maintenir la carre de réception et a dû changer de pied, mais l’effort est allé bien au-delà de ce qu’il avait fait au Défi Patinage Canada.

Ce plan audacieux a permis à Nicolas de remporter le programme libre avec 123,68 points (6,36 points devant le concurrent le plus proche, Antony Cheng, de Richmond Hill, Ont.) et de gagner l’épreuve avec 185,75 points, presque neuf points d’avance sur Antony, qui a remporté la médaille d’argent.

Edrian Paul Célestino, de Dollard-des-Ormeaux, Qc, a mérité la médaille de bronze avec son magnifique programme sur la musique de Nessum Dorma, qui lui a valu 114,44 points et 172,68 points au classement général.

Yvan Desjardins, qui entraîne Nicolas, Daniel-Olivier Boulanger-Trottier, qui a terminé en quatrième place avec un bon programme, et Joseph Phan, âgé de 13 ans, qui s’est classé en cinquième position, a signalé que Nicolas était tout à fait calme. L’an dernier, Nicolas aurait voulu remporter le titre junior et patiner en dernier, mais il a eu une performance désastreuse dans le programme libre. Yvan affirme que Nicolas n’avait pas oublié ce jour sombre à Ottawa, mais que ceci n’a pas changé sa détermination.

« Il est robuste », soutient Yvan. « Il doit l’être. Il est l’enfant cadet de la famille. Il a quatre sœurs. »

Nicholas a finalement gagné quelques compétitions au Grand Prix junior plus tôt cette saison, la première au Japon, une expérience qui aurait pu l’intimider. Yvan lui a demandé s’il était nerveux. « Pas du tout », a répliqué Nicolas.

Les deux triples Axels que Nicolas a exécutés sont d’une importance cruciale pour son avenir immédiat : s’il voulait gagner ce titre junior, il en avait besoin, lui a dit Yvan. Et s’il souhaitait concourir aux Championnats du monde juniors, en mars, il devait être convaincant, surtout du fait que les officiels de Patinage Canada pourraient considérer des patineurs juniors admissibles qui concourent déjà au niveau senior, comme Roman Sadovsky et Mitchell Gordon.

Maintenant qu’il a produit les résultats escomptés, il doit simplement attendre son sort.

Nicolas est seulement le sixième patineur du Québec à remporter le titre junior de patinage et le premier depuis Elladj Baldé, qui l’a gagné en 2008, il y a sept ans. Les autres gagnants étaient Nicholas Young en 2000, Sébastien Britten en 1990, Jamie Eggleton en 1984 et, croyez-le ou non, Toller Cranston – qui, à l’origine, patinait à Montréal – en 1964.

Seulement sept patineurs du Québec ont gagné le titre novice masculin, le dernier étant Joseph Phan, l’an dernier.

Chose intéressante, cinq des six patineurs du dernier groupe provenaient du Québec. Est-ce que la tendance semblerait se renverser?

Les nouveaux champions juniors de patinage en couple sont Mary Orr, de Brantford, Ont. et Phelan Simpson de Kitchener, Ont., qui ont remporté une victoire écrasante avec un fort programme. Leur note totale de 133,14 points était 12,84 points de plus que celle Shalena Rau de Waterloo, Ont, et Sébastien Arcieri, de Montréal, en deuxième place.

La médaille de bronze a été gagnée par Rachel Dobson de Campbellville, Ont. et Alexander Sheldrick de Paris, Ont.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *