Kim DeGuise Léveillée remporte le titre chez les femmes juniors grâce à une puissante performance

Rien ne peut remplacer l’ardeur au travail et la confiance, a découvert Kim DeGuise Léveillée.

Mercredi, la patineuse âgée de 15 ans, de Sorel-Tracy, Qc, a remporté le titre féminin junior aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire.

Cette victoire avait une encore plus grande signification étant donné que Kim avait terminé en 17e  place – l’avant-dernière – dans la discipline féminine junior, l’an dernier. Ensuite, elle a changé d’entraîneurs, ayant recours à Josée Picard et Marc-André Craig, en mars dernier.

« Elle n’avait aucun triple saut », a signalé Marc-André. « Et, elle manquait de confiance. »

« Nous avons travaillé dur pour y parvenir, mais nous avons connu des hauts et des bas d’un jour à l’autre, toute l’année. »

Mais, Kim a fait face aux Championnats nationaux avec enthousiasme et confiance cette semaine. Elle s’est distinguée des autres patineuses, obtenant 128,17 points, et gagnant facilement le style libre avec 84,66 points.

Julianne Delaurier, 15 ans, de Kelowna, C.-B. – de l’école en plein essor de Karen et Jason Mongrain – a terminé deuxième dans le style libre avec 75,84 points (8,72 points derrière la gagnante) et deuxième au classement général avec 120,06 points.

Madelyn Dunley, 16 ans, de Campbellville, Ont., a été médaillée de bronze pour la deuxième année consécutive, cette fois avec 119,60 points. Elle était excitante à regarder : elle a patiné avec grande vitesse et réussi une spectaculaire et énorme combinaison de double Axel – triple saut de boucle piquée. Elle a même essayé un triple Lutz, rare à ce niveau national junior, mais est tombée quatre fois. Elle avait été en tête après le programme court.

Kim se trouvait au troisième rang après le programme court, mais elle estimait que tout allait bien. Pour le style libre, « j’avais vraiment l’intention de faire tout mon possible », a-t-elle dit. « J’ai travaillé tellement dur pour être ici et concourir. »

Elle a maîtrisé l’exécution de quatre triples cette année. Patinant sur la musique de Notre-Dame de Paris, Kim a commencé par un triple flip (!), une excellente combinaison de triple saut de boucle – double saut de boucle piquée, un triple saut de boucle piquée, un double Axel – double saut de boucle piquée, un triple saut de boucle, une combinaison de double flip – double saut de boucle piquée – double saut de boucle et un double Axel. Elle a lancé deux fois les poings dans les airs lorsqu’elle a terminé.

« L’an dernier, mon but était seulement de faire partie de l’équipe du Québec », a-t-elle dit. « Il n’était pas le même cette année. Cette année, je voulais me trouver au haut des classements. »

« Je me sens bien. Je suis heureuse de ma performance. Je suis contente de gagner. »

Kim a commencé à patiner parce que sa tante patinait aussi et ses parents ont décidé de l’inscrire au patinage. Maintenant, elle soutient qu’elle travaillera fort pour passer à la prochaine étape, ajouter un triple Lutz et une combinaison triple –triple lorsqu’elle passera aux rangs seniors l’an prochain. Elle sait qu’elle devra travailler dur. Il est difficile pour elle d’apprendre les sauts, mais une fois qu’elle les maîtrise, elle ne les oublie pas.

« Je pense que c’est un billet pour un très long vol », a ajouté Marc-André.

Marc-André a fait remarquer que l’école de patinage fondée par Josée, il y a quelques années, porte maintenant ses fruits. « Vous commencez à voir ce à quoi j’ai travaillé depuis les six ou sept dernières années », a-t-il dit. « Nous avons commencé à entraîner beaucoup de jeunes patineurs et vous les voyez maintenant au niveau senior et vous voyez les plus jeunes aussi au rang novice. »

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.