Patinage Canada félicite le Dr Jane Moran de sa nomination au CIO

OTTAWA (ONT.) – Le Dr Jane Moran, de Victoria, C.-B., a récemment été nommée au groupe Jeux de la commission médicale du Comité international olympique (IOC). La présidente de longue date de la commission médicale de l’Union internationale de patinage (ISU) a été sélectionnée à titre de représentante de l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’hiver.

« Le Dr Moran se fait vraiment le défenseur du bien-être des athlètes. Elle est une professionnelle exceptionnelle de la santé, dont les conseils ont joué un rôle clé dans l’établissement des protocoles médicaux de l’ISU en fonction des normes les plus élevées », a déclaré Leanna Caron, présidente, Patinage Canada. « Nous sommes heureux de voir que son dévouement envers le sport est reconnu par cette nomination bien méritée. »

Le Dr Moran s’est tout d’abord engagée dans le patinage artistique lorsqu’elle a été affectée au sport en tant que membre de l’équipe médicale canadienne en 1992 pour les Jeux olympiques d’hiver d’Albertville. Elle a ensuite été nommée à la commission médicale de l’ISU comme membre en 1993 et est devenue présidente en 1999, un poste qu’elle occupe toujours. En sa qualité d’officielle de l’ISU, elle a été membre pendant plusieurs années du conseil d’administration de Patinage Canada.

« Je suis honorée d’être nommée par l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’hiver à ce poste et de continuer à pouvoir travailler au nom des athlètes dans ce rôle », a signalé le Dr Moran.

Médecin urgentiste et de médecine sportive à Victoria, C.-B., le Dr Moran est aussi une professeure clinicienne agrégée à la faculté de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique. Quatre fois par année, elle se rend au Nunavut pour offrir des services médicaux.

Le groupe Jeux de la commission médicale joue un rôle vital pour assurer l’excellence dans un certain nombre de domaines. Le Dr Moran aidera à assurer la prestation de soins médicaux et de services antidopage approuvés pour les Jeux. Elle fera aussi fonction de personne-ressource pour le reste du personnel médical sur place, par l’intermédiaire des fédérations internationales, dans les domaines de l’éducation, de la prévention des blessures et de la recherche.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.