Meagan Duhamel et Eric Radford remportent la médaille de bronze aux Internationaux Patinage Canada

SAINT JOHN, N.-B. – Avec leur ravissant programme sur une musique d’Alice au pays des merveilles, Meagan Duhamel et Eric Radford ont regardé de l’autre côté du miroir et se sont retrouvés avec une médaille de bronze et des notes auxquelles ils ne s’attendaient pas. Leur total? 190,62 points.

Meagan et Eric croient que leur programme exquis sur la musique d’Alice au pays des merveilles leur permet d’aspirer à une médaille olympique, mais des erreurs commises à Saint John leur ont donné une note beaucoup plus basse que d’habitude. « Malgré les erreurs, nous pouvions ressentir l’énergie dans l’édifice », a déclaré Eric.

L’une des choses les plus difficiles à accepter a été l’abandon d’une levée dans la deuxième moitié de leur programme. Ils ont perdu environ huit points en raison de cet élément. Eric a révélé que Meagan avait subi une blessure à l’épaule, il y a trois semaines, et pendant sa réadaptation, ils ont dû changer la technique de la levée. Peut-être qu’ils ont eu une incidence sur leur perte de points, mais ceci s’est produit à bien d’autres endroits, presque pour chaque élément en fait, sauf une levée à la toute fin de leur programme. Ils ont obtenu une ovation.

Et compte tenu du moment auquel la levée a été exécutée, ils dépendaient de la mémoire musculaire pour leur permettre de réussir, ce qui a échoué. « C’est difficile d’en déterminer exactement la cause », a ajouté Eric.

Les Italiens en cours de perfectionnement, Stefania Berton et Ondrej Hotarek, ont été les gagnants de leur première médaille d’or du Grand Prix. Ils étaient troisièmes aux Internationaux Patinage Canada de l’an dernier, leur classement antérieur le plus élevé. Ils ont bien réussi au Canada, arrivant dotés de Dracula, leur programme long chorégraphié par le célèbre concepteur canadien, David Wilson.

Stefania et Ondrej ont terminé avec 193,92 points, mais ils n’ont pas en fait gagné le programme long. Cet honneur appartient à l’équipe chinoise de patinage en couple composée de Sui Wenjing et Han Cong, qui ont exécuté une quadruple vrille – la première depuis leur victoire des Championnats du monde juniors en 2012. Blessés pendant presque toute l’année dernière, ils sont revenus avec un point d’exclamation.

Stefania et Ondrej ont en fait terminé deuxièmes dans les programmes court et long.

Paige Lawrence et Rudi Swiegers se sont classés en quatrième place, malgré la blessure, mais ce fut une nette amélioration par rapport au programme court, durant lequel ils ont terminé sixièmes. Ils ont retrouvé leur cran pour le programme long, ce que Paige appelle leur « côté animal sauvage », le désir de livrer bataille. Et, ils ont réussi un triple Lutz lancé vers la fin du programme et exécuté une puissante levée interminable.

Une troisième équipe canadienne, formée de Margaret Purdy et Michael Marinaro, a terminé au huitième rang, réussissant quelques éléments ratés la semaine dernière à Skate America, mais trouvé de nouveaux éléments où commettre des erreurs. Ce fut une expérience d’apprentissage pour cette équipe participant à son premier Grand Prix senior. Ils appliqueront les leçons apprises aux Championnats canadiens, à Ottawa, en janvier.

Meagan Duhamel et Eric Radford ont en fait mérité les deuxièmes plus hautes notes de composantes qu’ils n’aient jamais obtenues (66,34 points), malgré leurs erreurs. Ce fut une position bizarre pour eux, leurs notes techniques étant basses (54,71 points) et leurs notes de composantes de programme étant élevées. L’équipe chinoise gagnante a obtenu des notes techniques de 65,76 points et les Italiens ont fini avec 63,41 points, leur meilleur classement à des Championnats de monde dans le passé ayant été une 10e place l’an dernier.

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.