Temple de la renommée

Le Temple de la renommée du patinage artistique canadien a été établi en 1990 afin de rendre hommage aux athlètes, aux entraîneurs, aux fondateurs et aux officiels qui ont grandement influencé le patinage artistique au Canada. Chaque année, le Comité de sélection des nominations du Temple de la renommée examine les candidatures et nomme au maximum dix personnes au cours d'une année olympique. Les cérémonies d'investiture ont souvent lieu en même temps que les Championnats canadiens, mais elles peuvent également se dérouler lors d'autres compétitions ou assemblées de Patinage Canada. Bien que le Temple de la renommée ne possède pas de locaux permanents, les divers objets historiques et archivistiques sont conservés aux archives du Bureau national de Patinage Canada.

Les archives de Patinage Canada ont été créées pour collectionner, conserver, étudier et interpréter les différentes pièces archivistiques qui ont une importance historique pour le patinage artistique au Canada. La collection compte plus de 2 500 photographies, 500 bandes vidéo, de même que des trophées, des plaques, des textes, des médailles, des insignes et des patins. Pour examiner la collection, veuillez prendre rendez-vous avec l'archiviste.

Cérémonies d'investiture du Temple de la renommée

Les athlètes et les entraîneurs sont intronisés dans le Temple de la renommée de Patinage Canada pendant les Championnats canadiens. Les fondateurs seront honorés au Gala de remise des distinctions de Patinage Canada qui se déroule pendant le Congrès annuel et assemblée générale de l'association dans une ville différente chaque année. Des renseignements sur les prochaines intronisations seront postés sur ce site à mesure qu'ils seront connus. Les intronisations n'ont pas nécessairement lieu chaque année.

Cérémonie d’investiture 2013

En novembre 2012, Patinage Canada a annoncé l’intronisation de six nouveaux membres au Temple de la renommée de Patinage Canada, dont le bâtisseur Norman Scott. Au Congrès annuel et assemblée générale (CAAG) 2013, Patinage Canada a officiellement accueilli M. Scott dans une cérémonie d’intronisation qui a eu lieu à la soirée annuelle de remise des prix du CAAG, le vendredi 7 juin. Décédé en octobre 1981 à l’âge de 89 ans, M. Scott a été représenté par sa fille, Sally Scott-Winslow, et de nombreux autres membres de la famille étaient présents.

Né à Ottawa, M. Scott était un fervent patineur artistique et, en 1914, il a remporté le premier titre masculin canadien officiel, ainsi que l’épreuve masculine et la discipline de patinage en couple avec sa partenaire Jeanne Chevalier à l’événement américain de patinage artistique international.


Cérémonie d’investiture 2012

En mai 2012, George Meagher a officiellement été intronisé dans la catégorie des athlètes, au Temple de la renommée de Patinage Canada, durant le Congrès annuel et assemblée générale (CAAG) 2012, tenu à Vancouver, en C.-B. Né en 1866, à Kingston, en Ontario, il a été un pionnier fondateur du sport. M. Meagher est reconnu pour son talent sur la glace et à titre de cofondateur du Club de patinage Minto, à Ottawa, en Ontario. Il a remporté les Championnats du monde amateurs en 1891 ainsi que les Championnats du monde professionnels en 1898. M. Meagher a été représenté par sa petite-fille, Rita Meagher, qui a accepté cet honneur au nom de son grand-père.

Le samedi 21 janvier, Patinage Canada a officiellement intronisé deux autres personnes dans son Temple de la renommée. Wendy Griner, de Toronto, Ontario, est entrée au Temple de la renommée dans la catégorie des athlètes, tandis que Sandra Bezic, aussi de Toronto, Ontario, y est entrée à titre de professionnelle. La cérémonie s’est déroulée aux Championnats canadiens de patinage artistique 2012, à Moncton, N.-B.

Des membres des familles de Wendy et de Sandra étaient présents durant la journée spéciale. Les nouvelles intronisées ont été honorées devant une salle bondée au Complexe du Colisée de Moncton. Petra Burka et Mary Claire Heintzman ont parlé à la foule du talent et de l’importance de la carrière dans le patinage de Wendy Griner. Les nombreux accomplissements de Sandra Bezic ont été relatés par les consultants de Patinage Canada, Louis et Marijane Stong.

Championne canadienne de 1960 à 1963 et médaillée d’argent des Championnats du monde de 1962, Wendy a représenté le Canada deux fois aux Jeux olympiques d’hiver, tout d’abord en 1960 et de nouveau en 1964, se classant douzième et dixième respectivement. Reconnue en tant qu’ardente compétitrice par ses rivales, elle a dominé la discipline féminine canadienne jusqu’à sa retraite en 1964. En 1967, elle a épousé le Dr Don Ballantyne et s’est installée à Thunder Bay, en Ontario. Le couple a deux fils et une fille.

Cinq fois championne canadienne de patinage en couple avec son frère Val Bezic, Sandra a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’hiver 1972, se classant en neuvième place. Elle a amorcé sa carrière au patinage en tant qu’athlète, mais est ensuite passée à la chorégraphie. Elle est reconnue pour la chorégraphie de programmes gagnants, tels que ceux de Barbara Underhill et Paul Martini (Championnats du monde 1984), de Brian Boitano (Jeux olympiques d’hiver 1988), de Kristi Yamaguchi (Jeux olympiques d’hiver 1992), de Kurt Browning (Championnats du monde 1993) et de Tara Lipinski (Jeux olympiques d’hiver 1998). En 2003, Sandra a remporté un prix Emmy pour sa chorégraphie de Stars on Ice. Elle a aussi rédigé un livre intitulé The Passion to Skate et fait fonction d’analyste pour les réseaux NBC et CBC. Plus récemment, à titre de cocréatrice et réalisatrice de la série à succès de CBC Battle of the Blades, elle a initié un tout nouveau public au sport qu’elle adore.

Cérémonie d’investiture 2010

Le vendredi 27 mai, Patinage Canada a accueilli William (Bill) Ostapchuk dans son Temple de la renommée à titre de bâtisseur. Il a été intronisé devant la communauté canadienne du patinage au Congrès annuel et assemblée générale (ACGM) de 2011 de Patinage Canada, à Charlottetown, Î.-P.-É. Pendant presque quarante ans, M. Ostapchuk a travaillé inlassablement au développement du patinage artistique au Canada. Il a consacré une énergie, un leadership et un engagement illimités à sa grande gamme de rôles de bénévole dans l’association.

Sa fille Kathy et les membres du conseil d’administration de Patinage Canada, Bill Boland et Ann Shaw, ont tous parlé de ses nombreux accomplissements et réalisations.

En tant qu’ancien président et vice-président de Patinage Canada, M. Ostapchuk a fait avancer le patinage au Canada. Un de ses accomplissements clés a été d’augmenter les revenus du marketing et des commandites d’environ 200 000 $ en 1984 à environ 1 million de dollars en 1988. Il a aussi été le premier président du Fonds du Temple de la renommée. Il vit maintenant avec son épouse, Josephine, à Lakefield, Ontario.

Le 22 janvier 2011, après le programme court masculin aux Championnats canadiens de patinage artistique BMO 2011, une cérémonie spéciale du Temple de la renommée de Patinage Canada a eu lieu pour officiellement introniser Hellmut May, âgé de 89 ans, dans la catégorie des professionnels.

Il a émigré au Canada en 1954 après une brillante carrière au patinage en Autriche. Hellmut a remporté de nombreuses médailles nationales dans son pays natal et représenté l’Autriche aux Jeux olympiques d’hiver en 1936 et 1948, se classant aux 14e et 8e rangs. Il s’est établi à Vancouver, en Colombie‑Britannique, et a amorcé sa carrière d’entraîneur. Il a entraîné sept patineurs qui ont remporté des titres nationaux et un grand nombre d’athlètes qui ont représenté le Canada aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques.

Durant la cérémonie, Tracy Wilson et Victor Kraatz ont tous deux fait une allocution sur la façon dont Hellmut May a enrichi leurs carrières de patineurs.

Le 23 janvier 2011, à la suite de l'épreuve masculine aux Championnats canadiens de patinage artistique BMO 2011, une autre cérémonie spéciale d'intronisation au Temple de la renommée de Patinage Canada a eu lieu pour Bill Dowding, âgé de 89 ans, et Wilf Langevin, âgé de 70 ans, qui ont été intronisés ensemble dans la catégorie des bâtisseurs.

Bill était le préposé officiel à la musique de Patinage Canada de 1968 à 1999. Il a aussi mis à profit ses compétences à titre de préposé à la musique à divers championnats du monde et aux Jeux olympiques de 1988. Wilf a fait fonction d’annonceur officiel de Patinage Canada à des événements de patinage de 1966 à 1999. Il était la voix bien connue du patinage artistique aux Championnats canadiens à l’époque.

Le préposé à la musique actuel, Ross Phelps, a parlé de la mesure dans laquelle Bill et Wilf avaient aidé à former d'autres préposés à la musique et annonceurs. Kurt Browning a aussi demandé à Wilf de l’annoncer une fois de plus. Il a accepté et lorsque Kurt a mis pied sur la glace, sous le feu des projecteurs, il a trébuché – peut-être l’a-t-il fait exprès!

 

Ann ShawLe 31 octobre 2010, Patinage Canada a intronisé Ann Shaw à titre de bâtisseuse dans le Temple de la renommée de Patinage Canada. La cérémonie d’intronisation a eu lieu aux Internationaux Patinage Canada 2010, tenus à Kingston, en Ontario.

Ann est active dans le sport depuis l’âge de sept ans, tout d'abord comme patineuse, puis de juge et de membre du conseil d'administration. Originaire de Toronto, elle a représenté le Canada à ses premiers Championnats du monde, en 1959, et s’est classée cinquième avec son partenaire Eddie Collins en danse sur glace. En 1960, elle a fait équipe avec Gilles Vanesse et obtenu une sixième place aux Championnats du monde, à Vancouver.

Juge nationale en 1969, Ann est devenue juge de niveau international en 1976. Elle a jugé ses premiers Championnats du monde en 1983, puis ses premiers Jeux olympiques d’hiver à Sarajevo, en Yougoslavie, en 1984. En 2002, Ann a été nommée par l’UIP comme membre du comité ad hoc de l’UIP chargé de créer le nouveau système de notation de l’UIP. Elle était responsable d’intégrer les concepts de la danse sur glace dans le système et on considère qu’elle a joué un rôle influent sur la mise sur pied de ce nouveau système.

Les danseurs sur glace Tracy Wilson, Tessa Virtue et Scott Moir ont tous pris la parole durant la cérémonie et applaudi son travail dans le sport, tout particulièrement son engagement envers la danse sur glace.

David DoreLe vendredi 28 mai 2010, les membres de Patinage Canada ont accueilli un des leurs au Temple de la renommée de Patinage Canada. David Dore, ancien directeur général de Patinage Canada, a été intronisé au Temple dans la catégorie des bâtisseurs.

L’intronisation s’est déroulée conjointement avec le Congrès annuel et assemblée générale (CAAG) à Toronto, en Ontario. M. Dore a reçu son prix devant 500 délégués du patinage au Gala et banquet de remise des prix d’accomplissement de Patinage Canada 2010.

Un diagnostic de poliomyélite durant l’enfance de M. Dore a éveillé chez lui la passion du patinage, qui est devenu une composante de sa guérison et bientôt, un élément très important de sa vie. Médaillé au niveau national, M. Dore est ensuite devenu un juge olympique du sport. Officiel de patinage en simple et en couple aux Championnats canadiens, il a également exercé cette fonction à sept Championnats du monde ainsi qu’aux Jeux olympiques d’hiver 1984. En 1980, M. Dore est devenu le plus jeune président de l’Association, puis a été le premier président réélu pour un deuxième mandat en 1982.

Déjà intronisé au Temple de la renommée des sports du Canada, M. Dore s’est vu décerner l’Ordre olympique par le Comité international olympique. Vendredi, il a décrit cet honneur comme étant « la cerise sur le gâteau ».

Haut

Cérémonies d'investiture de 2008

Patinage Canada honorera aujourd’hui (le 17 octobre 2008), à Toronto, deux journalistes sportifs légendaires : feu George Gross et feu Jim Proudfoot. Ils seront tous deux intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada à l’occasion de la 13e édition annuelle des Sports Media Canada Achievements Awards, qui aura lieu à Toronto, en Ontario, à l’hôtel Fairmont Royal York.

George Gross a amorcé sa carrière canadienne en journalisme au Toronto Telegram. En 1971, il est devenu rédacteur en chef de la section des sports au Toronto Sun, dont il était un des fondateurs. Il a occupé ce poste jusqu’en 1985, année où il est devenu rédacteur sportif de l’entreprise Sun Media, fonctions qu’il a exercées jusqu’à son décès. George Gross a aussi été membre du Comité de sélection du Temple de la renommée du patinage artistique canadien de 1992 à 1996 et est l'auteur du livre Donald Jackson King of Blades.

Connu de ses collègues par son sobriquet « le Baron », l’ancien rédacteur en chef de longue date de la section des sports du Sun était bien connu dans les milieux du hockey et des Jeux olympiques. Il a fait le compte rendu de sept tournois de la Coupe du Monde de soccer, de huit Championnats du monde de hockey, de 12 Jeux olympiques et de 14 Championnats de tennis de Wimbledon.

Le légendaire journaliste du Toronto Star Jim Proudfoot a commencé à exercer sa grande influence dans les médias sportifs en 1954, lorsqu’il est entré à l'emploi du Star. Hautement respecté pour sa couverture des sports au fil des décennies, notamment pour son reportage du patinage artistique, il est un pionnier du sport ayant aidé à faire passer le patinage artistique des pages sociales à la section des sports.

En 1955, Jim Proudfoot a commencé à s’intéresser au patinage artistique lorsqu’il a fait le reportage des Championnats canadiens. Il a été affecté à sa première compétition internationale de patinage artistique en 1959, soit les Championnats nord-américains tenus à Toronto, en Ontario. La même année, il a assuré la couverture de ses premiers Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP, à Colorado Springs, aux États-Unis.

Aux Championnats canadiens de patinage artistique BMO 2010, tenus à London, en Ontario, Patinage Canada a organisé une deuxième cérémonie d’investiture afin d’honorer les intronisés de 2008, Donald Knight et Marijane Stong. Le 17 janvier 2010, Donald et Marijane ont été officiellement intronisés dans le Temple de la renommée de Patinage Canada.

Donald Knight, ambassadeur de longue date du sport, a été intronisé dans la catégorie des athlètes. En 1961, il a remporté son premier titre junior canadien alors qu’il n’avait que 13 ans. Il est ensuite passé aux rangs seniors et a gagné son premier titre senior en 1964, un titre qu’il a maintenu jusqu’en 1967. Originaire de Dundas, en Ontario, Donald a représenté le Canada à de nombreuses compétitions internationales. Il a mérité la médaille de bronze aux Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP en 1964 et s'est classé au neuvième rang aux Jeux olympiques d’hiver 1964.

Grâce à sa légendaire éthique du travail, ce maître des figures imposées est devenu un patineur complet, intégrant de puissants sauts, pirouettes et jeux de pieds complexes dans ses programmes. Donald a poursuivi sa carrière professionnelle en participant aux tournées de Holiday on Ice et Ice Capades.

Intronisée dans la catégorie professionnelle, Marijane Stong est l’une des femmes entraîneures et chorégraphes les plus respectées du patinage artistique. Première femme entraîneure au Canada à obtenir sa certification de niveau 4 du PNCE, elle a créé le concept de l’élaboration de programmes avec musique, chorégraphie et costumes formant un tout homogène. Marijane a assisté à six Jeux olympiques d’hiver en sa qualité d’entraîneure d’équipes de danse sur glace et de patinage en couple. En 1988, la victoire de la médaille de bronze olympique à Calgary de ses champions canadiens de danse sur glace, Tracy Wilson et Rob McCall, a représenté le clou de sa carrière.

Marijane est reconnue pour avoir lancé l’usage de musique vocale en danse libre et le renversement de rôles dans sa chorégraphie, qui sont rapidement devenus ses traits caractéristiques. Consultante nationale en entraînement de Patinage Canada depuis 1999, elle continue à influencer la génération actuelle de patineurs.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2007

Aux Championnats canadiens BMO Groupe financier 2007, tenus à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le Temple de la renommée de Patinage Canada a admis trois nouveaux intronisés. Shae-Lynn Bourne et Victor Kraatz, champions de danse sur glace des Championnats du monde 2003 de l’UIP et dix fois champions canadiens, ainsi que la légende de danse sur glace, Bernard Ford, ont été honorés à la cérémonie.

Les larmes aux yeux, Shae-Lynn Bourne s’est présentée sur la glace au Metro Centre, à Halifax, pour être officiellement intronisée au Temple de la renommée de Patinage Canada avec son partenaire, Victor Kraatz. Pendant plus d’une décennie, les danseurs sur glace ont représenté le Canada à l’échelle internationale et la foule les a accueillis par une ovation.

« J’ai songé à tous les championnats, toutes les tournées, tous les gens qui ont aidé Shae et moi en cours de route. Notre présence au même moment sur ce tapis, sur la glace, m’a fait verser des larmes. Ce fut une magnifique réunion », a signalé Victor Kraatz.

Bernard Ford, un citoyen britannique qui a émigré au Canada en 1971, a aussi été intronisé. Après son arrivée au Canada, il est devenu un entraîneur, chorégraphe, juge, expert-conseil et instructeur technique renommé. Il a fondé la York Region Skating Academy. Ses élèves les plus remarquables étaient les danseurs sur glace et médaillés olympiques, Tracy Wilson et Rob McCall.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2006

Les champions olympiques 2002 de patinage en couple, Jamie Salé et David Pelletier, seront les invités spéciaux et se produiront durant le Défilé des champions, au terme des Championnats canadiens de patinage artistique BMO 2008.

Le dimanche 20 janvier 2008, juste avant le Défilé des champions, Jamie et David seront intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada. Après la cérémonie officielle, ils chausseront leurs patins et participeront au programme de démonstration avec les meilleurs patineurs juniors et seniors au Canada. Ce sera la première fois que des patineurs intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada auront l’occasion de patiner immédiatement après leur intronisation.

« Vancouver occupe une place très spéciale dans nos cœurs, parce que c’est là que nous avons gagné les Championnats du monde en 2001. Être intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canda dans cette ville sera un moment spécial », a déclaré Jamie Salé. « C’est toujours très excitant pour nous de pouvoir participer au Défilé des champions avec le groupe actuel de patineurs canadiens dynamiques », a ajouté David Pelletier. « Nous sommes fiers d’avoir représenté notre pays comme champions canadiens et c’est très important pour nous d’être considérés parmi les anciens de Patinage Canada. Il s’agit d’une occasion de rester actifs dans le sport que nous aimons, d’aider à promouvoir le patinage et d’encourager nos jeunes patineurs à poursuivre leurs rêves de devenir champions du monde et olympiques. »

Silverthorne induction

(De gauche à droite) La présidente du comité du Temple de la renommée, Hillary Baker, Pat Silverthorne et Dennis Silverthorne Junior avec un portrait du nouveau membre du Temple de la renommée, Dennis Silverthorne, et la présidente de Patinage Canada, Marilyn Chidlow

De 2000 à 2002, Jamie et David ont remporté trois Championnats canadiens consécutifs en patinage en couple. Ils ont été les champions du monde de patinage artistique de l’UIP en 2001, étant victorieux dans l’épreuve à Vancouver, et ont gagné la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver 2002 à Salt Lake City.

Depuis qu’ils se sont retirés de la compétition admissible, ils ont continué à patiner professionnellement, travaillant avec de jeunes patineurs à Edmonton, leur domicile, et ils sont les fiers parents d’un petit garçon, Jesse, né en septembre dernier.

Lors d’une cérémonie spéciale au Gala de remise des prix d’accomplissement 2006 de Patinage Canada, Dennis Silverthorne a été intronisé à titre posthume au Temple de la renommée de Patinage Canada. M. Silverthorne, qui est décédé en 2004, a été intronisé dans la catégorie bâtisseur en sa qualité d’entraîneur. Son épouse, Pat Silverthorne, était présente à la cérémonie pour accepter l’honneur en son nom. L’événement a eu lieu le 26 mai 2006, lors du Congrès annuel et assemblée générale de Patinage Canada, à Markham, en Ontario.

Après s’être établi au Canada dans les années 50, Dennis Silverthorne est devenu un excellent entraîneur de patinage artistique. Il a travaillé en tant qu’entraîneur à l’école de patinage Schumacher de 1951 à 1958. Un moment important de sa carrière a été les Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP en 1963, pour lesquels il avait entraîné l’ancien champion canadien Donald McPherson, qui a remporté le titre de champion du monde.

M. Silverthorne, né à Brighton, en Angleterre, a été champion national britannique dans la catégorie de patinage en couple avec sa soeur Winifred Silverthorne, et médaillé d’argent chez les hommes aux championnats nationaux britanniques. Les Silverthorne se sont classés cinquièmes dans l’épreuve de patinage en couple aux Jeux olympiques d’hiver de 1948. Ils ont aussi obtenu les quatrièmes et sixièmes places, respectivement, aux Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP de 1947 et 1948.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2005

Le 23 janvier 2005, deux personnes ont été intronisées au Temple de la renommée de Patinage Canada lors des Championnats canadiens BMO Groupe financier 2005, tenus à London, en Ontario.

Louis Stong et le Dr Charles Snelling – tous deux des personnages importants du patinage artistique canadien – ont été honorés de cette reconnaissance.

Louis Stong

« Bien entendu, je suis extrêmement honoré. Je reçois cet hommage en toute modestie, mais je dois dire que je suis absolument ravi de la nouvelle. » a dit Stong.

Stong, qui a été intronisé dans la catégorie des fondateurs, a joué de nombreux rôles au sein de Patinage Canada durant sa carrière. Ancien patineur et membre de l’équipe du monde de 1960, Stong a commencé à enseigner le patinage à l’âge de 19 ans. Il a été l’entraîneur de Barbara Underhill et Paul Martini qui ont remporté cinq fois le titre national entre 1979 et 1983 de même que la médaille d’or aux Championnats du monde de l’Union internationale de patinage (UIP), en 1984.

En 1993, Stong a mené Kurt Browning à son quatrième titre de champion du monde et l’a accompagné aux Jeux olympiques d’hiver de 1994 à Lillehammer, en Norvège. Parmi les autres champions canadiens qui ont été les élèves de Stong, citons Kay Thompson, Josée Chouinard et Karen Preston.

Bénévole actif et administrateur tout le long de sa carrière d’entraîneur, Stong a été engagé par Patinage Canada en 1999 pour occuper le poste de directeur du développement du patinage dont les tâches consistaient à coordonner le développement, la mise en oeuvre et la surveillance du programme de développement des athlètes dans l’ensemble du pays.

Dr. Charles Snelling and Marilyn Chidlow

« C’est une surprise et un honneur, car il y a eu de nombreux patineurs canadiens accomplis » a dit Dr Snelling. « Je dois avouer que c’est un moment palpitant. »

Le Dr Snelling, qui a recu un hommage dans la catégorie des athlètes, a été couronné six fois champion canadien, a été sept fois membre de l’équipe des Championnats du monde et deux fois membre de l’équipe olympique en 1956 et 1964.

Après avoir remporté cinq fois d’affilée le titre de champion national entre 1954 et 1958, le Dr Snelling s’est retiré de la compétition en 1958 pour étudier à l’université de Toronto. À la suite de sa graduation de l’école de médecine de l’université de Toronto en 1962, le Dr Snelling a fait un retour au patinage artistique pour remporter son sixième championnat national en 1964.

Il a également gagné la médaille de bronze aux Championnats du monde de patinage artistique de l’UIP en 1957.

« Ce fut une expérience excitante de réussir à obtenir une place au sein de l’équipe olympique de 1964 après une absence de plus de six ans de la compétition, avoue le Dr Snelling. Et je ne m’attendais surtout pas à remporter le titre national en 1964. »

Haut

Cérémonies d'investiture de 2004

Le 11 janvier 2004, Elvis Stojko a été intronisé, dans la catégorie des athlètes, au Temple de la renommée de Patinage Canada durant les Championnats canadiens BMO Groupe financier 2004, qui se sont déroulés à Edmonton, en Alberta.

Elvis StojkoCe tri-champion du monde, de Richmond Hill, est entré dans l’histoire il y a plus d’une décennie. Il a remporté son premier titre national en 1988, quand il a été couronné champion des hommes canadiens juniors, et devient champion national senior en 1994. Poursuivant sur sa lancée, il remporte la couronne nationale de 1996 à 2000 et de nouveau en 2002, portant à sept le nombre total de victoires de champion national.

Lors de ses premiers Championnats du monde en 1991, Elvis est le premier athlète à réussir un quadruple saut combiné aux Championnats du monde. De plus, en 1997, à la Finale de la série des champions à Hamilton, il établit un nouveau record comme premier athlète à accomplir une combinaison d’un saut quadruple/saut triple.

À sa première participation aux Jeux olympiques de 1992 à Albertville, Elvis se distingue en terminant en septième place. La même année, il remporte sa première médaille du monde, la médaille de bronze. Une année plus tard, il gravit une marche de plus sur le podium, à Prague, et reçoit la médaille d’argent aux Championnats du monde. En 1994, à Lillehammer, il s’empare de la médaille d’argent olympique et, quelques semaines plus tard, au Japon, il rafle sa première médaille d’or aux Championnats du monde. En 1994, il reçoit le prix Lionel Conacher de l’athlète de l’année remis par la presse canadienne, de même que le prix Norton H. Crowe décerné à l’athlète canadien masculin de l’année.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2003

Quatre nouvelles personnes ont été intronisées au Temple de la renommée de Patinage Canada lors des Championnats canadiens BMO Groupe financier de 2003 à Saskatoon.

Barbara Graham

« C'est pour moi un grand honneur d'être nommée au Temple de la renommée, de déclarer Graham. Il ne me serait jamais venu à l'idée d'être un jour intronisée au Temple de la renommée. »

Il s'agit de Tracy Wilson et Robert McCall, Barbara Graham et Michael Jiranek. La mère de McCall, Evelyn McCall, était présente à la cérémonie pour recevoir l'hommage au nom de son fils.

Graham et Jiranek ont tous deux été honorés dans la catégorie des fondateurs tandis que Wilson et McCall ont été honorés à titre d'athlètes.

Michael Jiranek

« Les patineurs ont l'habitude de recevoir des ovations debout, mais pour nous qui travaillons dans les coulisses, c'est une nouvelle sensation » de préciser Jiranek.

Jiranek, ancien champion novice tchèque chez les hommes et ancien concurrent national et international, est arrivé au Canada à l'âge de 21 ans. Après avoir obtenu son diplôme en ingénierie de l'université de Calgary, Jiranek devient un entraîneur à plein temps.

En 1980, après son déménagement à Edmonton, en Alberta, il rencontre le jeune Kurt Browning qui lui demande des conseils de patinage. Jiranek est vite devenu l'entraîneur à plein temps de Browning et a fini par l'accompagner à trois éditions consécutives des Championnats du monde, de 1989 à 1991.

Jiranek, qui, comme les autres personnes honorées, a reçu une ovation debout de la foule à la Place Saskatchewan, était ravi de cet hommage.

Tracey Wilson & Evelyn McCall

« Nous formions vraiment un couple équilibré, de dire Wilson. Personne ne s'entraînait plus fort que lui. Nous avons trouvé la façon d'exploiter à fond nos capacités. La cérémonie a été très touchante. »

Wilson et McCall sont un des couples de danse sur glace réputés au Canada. Le couple a gagné successivement sept titres de champions canadiens de 1982 à 1988, et il a également remporté la médaille de bronze aux Championnats du monde de 1987 et 1988.

En outre, la mémorable performance du couple aux Jeux olympiques d'hiver de 1988 à Calgary lui a mérité la médaille de bronze olympique.

Ils sont les seuls danseurs canadiens qui ont été couronnés sur le podium olympique. Le couple a pris sa retraite à la suite des Championnats du monde de 1988 pour poursuivre sur la scène professionnelle jusqu'au triste décès de McCall en 1991.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2001

Le 26 mai 2000, trois athlètes, deux entraîneurs et un fondateur ont été nommés au Temple de la renommée de Patinage Canada. Les honneurs ont été présentés cette année aux plus récents membres du Temple.

Elizabeth Manley, Debbi Wilkes et Guy Revell, Sonya et Peter Dunfield ont été honorés durant les Championnats canadiens de la Banque de Montréal de 2001, tenus à Winnipeg, en janvier.

Le fondateur Joe Geisler a été intronisé à titre posthume pendant l'assemblée générale annuelle de juin 2001 à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Michel Denis, le neveu de M. Geisler, a accepté cet honneur en son nom.

Debbi Wilkes originaire d'Unionville, en Ontario, et Guy Revell, de Newmarket, en Ontario, étaient les champions nationaux juniors de 1959, leur première saison à patiner ensemble. Deux fois, ils ont été champions canadiens de patinage en couple, en 1963 et 1964. Debbi et Guy ont aussi remporté du succès sur la scène internationale, gagnant le Championnat nord-américain en 1963 et une médaille d'argent aux Jeux olympiques de 1964. Ensemble, ils ont été les premiers à exécuter la double boucle vrillée.

Guy est devenu professionnel après leur retraite en 1964. Il a patiné avec les Ice Capades, les Ice Follies et Holiday on Ice, et a enseigné au Club de patinage Coquitilam près de Vancouver avant son décès, le 11 mars 1981.

Debbi a quitté le patinage amateur et obtenu des diplômes en psychologie et en communications. Une fois diplômée, elle a poursuivi une carrière en radiotélévision. Elle a fait fonction d'analyste pour divers réseaux de télévision, durant les Championnats canadiens et les Jeux olympiques. Debbi a aussi été l'animatrice de sa propre émission intitulée Ice Time à l'antenne de CTV Sportsnet. De plus, Debbi a été entraîneure, auteur de deux livres et a travaillé avec les Femmes athlètes modèles d'excellence.

Elizabeth Manley de Gloucester, en Ontario, a aussi été nommée au Temple de la renommée. Elizabeth a été trois fois championne canadienne, en 1985, 1987 et 1988, et a remporté des médailles d'argent aux Jeux olympiques de 1988 à Calgary, en Alberta, et aux Championnats du monde tenus à Budapest, en Hongrie. Elle est devenue Membre de l'Ordre du Canada et a été intronisée dans le Temple de la renommée des sports amateurs du Canada, en 1988.

Après avoir remporté consécutivement ses médailles d'argent, Elizabeth s'est retirée du patinage amateur et s'est jointe aux Ice Capades. Elle est toujours en tournée dans le circuit professionnel.

Sonya et Peter Dunfield qui étaient les entraîneurs d'Elizabeth Manley lorsqu'elle a remporté ses trois titres nationaux, ses médailles d'argent aux Jeux olympique et aux Championnats du monde, ont été intronisés dans la catégorie des entraîneurs.

Adepte du patinage depuis plus de cinquante ans, Sonya a été médaillée à deux Championnats du monde et a représenté les États-Unis aux Jeux olympiques de 1952. Sonya exerce actuellement ses fonctions d'entraîneure aux États-Unis.

Peter a été le récipiendaire du Prix d'excellence aux entraîneurs Longines-Wittnauer en 1988 et du Prix d'excellence aux entraîneurs Wittnauer en 1994, tous deux décernés par l'Association canadienne des entraîneurs. Il a été nommé entraîneur de l'année de l'ACPA en 1993 et entraîneur de l'année du Professional Skaters Guild of America en 1994.

Joe Geisler, mieux connu sous le nom de «Monsieur patinage» termine la liste des nouveaux membres. Ses activités de fondateur englobent une longue liste de réalisations au patinage sur les scènes locale, régionale et nationale.

Joe a été à deux reprises président de la Section de l'Est du Canada, en 1958-1959 et en 1962-1963. Au niveau national, il a été membre du Comité de direction de l'ACPA et membre de nombreux comités, de 1957 à 1977, et a été vice-président de l'ACPA en 1969-1970.

On lui a décerné la Médaille du Centenaire du Canada pour sa participation au patinage en 1967. Il est devenu membre honoraire à vie de la section du Québec en 1973, a été nommé au Temple de la renommée du Québec en 1977 et membre honoraire de l'ACPA en 1978.

Haut

Cérémonies d'investiture de 2000

Le 30 janvier fut une journée magnifique à Calgary, en Alberta. Lors des Championnats canadiens de la Banque de Montréal, près de 12 000 personnes étaient présentes pour rendre hommage aux quatre dernières personnes admises au Temple de la renommée. La cérémonie s'est déroulée au centre de la patinoire, immédiatement après la finale de danse senior, au Saddledome de Calgary, lieu des Jeux olympiques d'hiver de 1988.

La présidente de l'Association canadienne de patinage artistique, Mme Betty Bouma et la présidente du Comité du Temple de la renommée, Mme Hillary Baker, ont accueilli Kurt Browning, Isabelle Brasseur and Lloyd Eisler et Tom Collins au Temple de la renommée du patinage artistique canadien. On a lu des citations pendant que les personnes honorées se présentaient sur la patinoire pour recevoir leur portrait réalisé par l'artiste d'Ottawa Elaine Goble.

« Ceci est possiblement le moment le plus excitant de ma vie », a déclaré Tom Collins, ancien champion canadien novice, originaire du Nord de l'Ontario et réalisateur de la Tournée des champions. Malgré un emploi du temps très chargé, Kurt, Isabelle et Lloyd - qui devaient se produire en spectacle le samedi soir et le lundi soir avec Stars on Ice et Champions on Ice, respectivement - étaient présents à Calgary pour la cérémonie.

Kurt a remercié l'audience à la fin de la cérémonie et s'est fait ovationner par la foule de sa province natale au son d'applaudissements retentissants.

« Les commentaires ont été très positifs et je crois que cette formule fonctionne très bien » a déclaré Hillary Baker. « Elle donne la chance aux partisans et aux supporters d'assister à la cérémonie et de rendre hommage aux personnes ainsi honorées. »

 

 
Home  |  About Us  |  Join  |  Programs  |  Coaches  |  Store  |  Boutique  |  Members Only
Signin  |  
© 2011 PatinageCanada.ca. Tous droits réservés.