(Le 24 octobre 2009 - MOSCOU, Russie) - Vanessa Crone, d’Aurora, en Ontario, et Paul Poirier, d’Unionville, en Ontario, ont terminé quatrièmes en danse, samedi, ce qui a été le fait saillant d’une journée marquée par quelques performances courageuses de Canadiens lors de la deuxième étape du circuit du Grand Prix de patinage artistique de l’UIP.

En danse, Meryl Davis et Charlie White, des É.-U., ont gagné la médaille d’or avec 201,10 points. Anna Cappellini et Luca Lanotte, d’Italie, ont obtenu la médaille d’argent avec 168,57 et Ekaterina Rubleva et Ivan Shefer celle de bronze avec 163,32. Crone et Poirier, médaillés d’argent aux championnats du monde juniors en 2008 et aux championnats nationaux seniors la saison dernière, en ont obtenu 157,00.

Poirier a eu une soirée difficile, souffrant d’un malaise à l’estomac, mais a tenu le coup, samedi.

«J’ai très peu dormi et aujourd’hui je me sentais pas mal fatigué, mais mieux, a dit Poirier, âgé de 17 ans, un an de moins que sa partenaire. Nous sommes vraiment satisfaits de la manière dont nous avons exécuté le programme pour la première fois en compétition. Nous travaillons encore à être plus à l’aise avec lui présentement et toute notre concentration est axée sur le perfectionner pour les championnats nationaux et la qualification olympique.»

Les Canadiens ont exécuté un pot-pourri romantique qui incluait une section musicale de la rhapsodie musicale de Queen. Le fait saillant pour le couple a été une portée frontale dans laquelle Crone étend les bras comme des ailes.

«Nous l’appelons la portée «Mama» parce qu’elle se produit à ce moment-là de la chanson, a dit Crone. Nous l’avons vraiment bien faite aujourd’hui, ce qui était important parce que cela ne se produit pas toujours aussi bien à l’entraînement.»

En couples, Mylène Brodeur, de Stanbridge-Station, au Québec, et John Mattatall, de Wallace, en N.-É., ont produit le quatrième meilleure programme long de la journée avec une routine divertissante au son de Singing in the Rain et ils sont passés de la septième à la sixième position du classement général.

Brodeur et Mattatall ont failli ne pas patiner, samedi, parce que Brodeur s’est blessée à un genou et une hanche après une chute sur un lancer dans l’entraînement du matin. Mattatall se remet aussi d’une hanche douloureuse subie dans le programme court de vendredi.

«Même en santé, la performance d’aujourd’hui en aurait été une solide pour nous, a dit Mattatall. Après sa chute, nous n’étions même pas certains de présenter le programme. Même lors de l’échauffement hors-glace, les choses ne semblaient pas bonnes. Elle a décidé de le faire et tout s’est vraiment bien passé. Nous respections nos signaux musicaux et nos éléments n’ont pas paru en souffrir.»

Brodeur était déterminée à patiner.

«Notre personnel médical m’a très bien soignée et cela s’est passé beaucoup mieux que ce à quoi nous nous attendions, a dit Brodeur. J’ai simplement fait comme si je n’avais aucun problème. La hanche fait toujours mal, mais nous irons bien. Je suis simplement heureuse que nous ayions décidé de patiner.»

Qing Pang et Jian Tong, de Chine, championne du monde 2006, a gagné la médaille d’or. Yuko Kavaguti et Alexander Smirnov, de Russie, ont terminé deuxièmes et Keauna McLaughlin et Rockne Brubaker, des É.-U., troisièmes.

En simple féminin, Miki Ando, du Japon, a gagné la médaille d’or. Ashley Wagner, des É.-U., a terminé deuxième et Alena Leonova, de Russie, troisième. Amélie Lacoste, de Delson, au Québec, est demeurée septième.

«Je suis déçue de mon programme long, a dit Lacoste. À l’entraînement, il n’est pas inhabituel que j’atterrisse cinq triples et aujourd’hui je n’en ai atterri que trois. Ma concentration n’était pas sur les médailles. Elle était sur acquérir une précieuse expérience et je vais travailler encore plus fort maintenant.»

En simple masculin, le champion olympique Evgeni Plushenko, de Russie, a gagné la médaille d’or. Takahiko Kozuka, du Japon, a terminé deuxième et Artem Borodulin, de Russie, troisième.

Shawn Sawyer, d’Edmunston, au N.-B., a atterri sept de ses huit sauts, incluant trois en combinaisons, et a terminé huitième. Il était déçu de sa performance.

«Je n’ai pas pu refaire en compétition ce que je fais à l’entraînement, a dit Sawyer, âgé de 24 ans, à sa cinquième saison dans le circuit. Je sais que j’ai beaucoup de travail qui m’attend. Mes sauts doivent être de bien meilleure qualité – avec plus de vitesse et plus de hauteur. Je peux obtenir beaucoup plus de points qu’aujourd’hui avec mes sauts.»

Pour plus d’information visitez: www.isu.org

 
Home  |  About Us  |  Join  |  Programs  |  Coaches  |  Store  |  Boutique  |  Members Only
Signin  |  Signup
© 2011 PatinageCanada.ca. Tous droits réservés.